Recherche

Souvenirs d'un chef Sioux

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

L'oiseau moqueur de Harper Lee, un chef d'oeuvre à la peau dure

L’histoire que raconte Jean Louise Finch, alors âgée de six ans, est devenue l’un des plus grands classiques de la littérature américaine. To Kill a Mockingbird, prix Pulitzer Littérature 1961, un an après sa sortie, est réputé pour son humour et sa chaleur, alors qu’il traite de viol et d’inégalité raciale.

ActuaLitté

Dossier

Affaire Renaudot : un auteur autoédité chez Amazon qui dérange

Depuis 1926, le prix Renaudot n’aura jamais autant fait parler de puis qu’en cette édition 2018. La présence d’un ouvrage autopublié chez Amazon, manifestement chouchou de Patrick besson, fait désordre. 

ActuaLitté

Dossier

Le centenaire du chef-d’oeuvre de James Joyce, Ulysse

Précédé par une histoire éditoriale tumultueuse et légendaire, Ulysse, le chef-d’œuvre de James Joyce, fête en 2022 le centenaire de sa publication. C'est en France, à Paris, que le récit trouve en effet sa forme définitive, confié aux bons soins de Sylvia Plath.

ActuaLitté

Dossier

Des romans jeunesse contemporains chez Scrineo

C’est avec Je suis Charliberté d’Arthur Ténor, un récit qui montre aux ados l’importance de la liberté d’expression, qui inaugure la collection Engagé, que Scrineo se lance dans les romans contemporains en 2016. Toujours avec une question de point du vue, l’idée est de parler aux jeunes lecteurs de sujets qui les touchent et auxquels ils peuvent être confrontés au quotidien.

ActuaLitté

Dossier

La collection de livres audio chez Actes Sud

AUDIOLIVRE – La lecture à haute voix, par les auteurs ou par les comédiens, fait depuis longtemps partie de la culture d’Actes Sud. Au-delà du livre imprimé, il s’agit de continuer à servir les textes, de les faire découvrir sous une autre forme, celle de l’oralité.

ActuaLitté

Dossier

Auteurs sans éditeurs, éditeurs sans auteurs ? Un podcast en 4 épisodes

Auteurs sans éditeurs ? Éditeurs sans auteurs ? Toute ressemblance avec un article ou un livre déjà paru n’est pas fortuite. D’ailleurs, le papier de Jérôme Lindon n’a pas pris une ride depuis 1998. Arrêtons-nous un instant sur sa conclusion dans les colonnes du monde : « [La] transformation du paysage de l’édition tend inévitablement à priver de toutes chances d’être lues, et par conséquent d’être publiées, les nouveautés d’exception qui ne répondent pas aux critères de valeurs en vigueur au moment où elles voient le jour. Mais qui remarque l’absence d’un auteur inconnu ? »

Extraits

ActuaLitté

Histoire internationale

Souvenirs d'un chef Sioux

Né en 1868, chef des Sioux Oglala, Luther Ours Debout, fut l'un des premiers Indiens à témoigner d'une existence qui l'amena du tipi paternel au monde étrange et inquiétant des Blancs. Son récit nous conduit de son enfance et de son apprentissage de la vie indienne jusqu'au jour où, après avoir participé à la tournée européenne de Buffalo Bill, il devient chef de sa tribu. Document d'une indéniable valeur historique et ethnographique, ce livre est aussi un plaidoyer en faveur d'un peuple injustement méprisé et massacré, en même temps qu'une vision lucide et sans complaisance de la société des hommes blancs.

08/2016

ActuaLitté

Sciences historiques

Sitting Bull. Chef des Sioux hunkpapas

Seuls les Sioux qui ont connu Sitting Bull ont pu donner à Stanley Vestal les moyens de finaliser correctement, à leurs yeux, cette biographie, la biographie mère, historique et de terrain, grâce à laquelle d'autres auteurs - universitaires-de-bureau - jusqu'à nos jours, ont pu exister : le Vestal est le "livre-racine" sur Sitting Bull. Quand en 1926 Stanley Vestal rencontre de nombreux Sioux dans les réserves du Dakota, commence la gestation du premier grand livre sur les Indiens. Parmi les Lakotas avec qui il parle de son projet, Vestal retrouve les deux neveux de Sitting Bull : One Bull et White Bull dont la capacité à raconter les événements, à parler de leur oncle, contribuent de façon capitale à la réalisation de ce projet. Sitting Bull est né en 1831 au sein de la bande des Sioux hunkpapas. Dès 1865, les Américains commencent à entendre parler de lui. Après 1868 Sitting Bull émerge de plus en plus comme le leader des Indiens des Plaines que l'armée américaine aura à défier en priorité. De combats en combats, ses partis de guerre finissent par anéantir le 25 juin 1876, à Little Big Horn dans le Montana, le 7e régiment de cavalerie du général Custer. S'ensuivront la fuite au Canada puis le retour, en 1881, aux Etats-Unis où, après quelques tours de piste dans le Wild West Show de Buffalo Bill, Sitting Bull sera assassiné le 15 décembre 1890 dans la réserve de Standing Rock, Dakota du Nord, par un membre de la police indienne au service de l'armée. Quatorze jours plus tard, le 29 décembre, près de 350 Sioux, essentiellement miniconjous et hunkpapas, dont un grand nombre de femmes et d'enfants, trouvent la mort à Wounded Knee sous le feu de la soldatesque américaine qui se livre à un véritable carnage. Walter Campbell dit Stanley Vestal, 1887-1957, a grandi dans l'Oklahoma. Ses camarades d'enfance sont alors cheyennes et arapahoes. Après plusieurs années à Oxford et plusieurs autres livres sur les Indiens, il devient professeur d'expression écrite à l'université de l'Oklahoma.

02/2022

ActuaLitté

Histoire de France

Souvenirs d'un chef du Protocole

Daniel Jouanneau, chef du Protocole sous les présidents Mitterrand et Chirac, se confie pour la première fois sur son métier et nous livre ses souvenirs. Déplacements à l'étranger, accueil de chefs d'Etats qui ont marqué l'Histoire (Mandela, Elizabeth II, Castro, Arafat, Clinton, Eltsine. .) : une plongée inédite au coeur de l'appareil d'Etat. Autour des activités internationales des plus hautes autorités de l'Etat se déploie toute une organisation dont la coordination incombe au chef du Protocole. Nommé par François Mitterrand, confirmé dans ses fonctions par Jacques Chirac, Daniel Jouanneau les a exercées pendant quatre ans, au service d'une politique étrangère très active : construction européenne, fin des guerres dans l'ex-Yougoslavie, partenariats avec Bill Clinton et Boris Eltsine, Afrique, Asie, Amérique latine. L'auteur explique comment furent préparés, entre 1993 et 1997, la centaine de déplacements officiels à l'étranger du Président de la République et du Premier ministre (Edouard Balladur, avec les singularités diplomatiques de la cohabitation, puis Alain Juppé), l'accueil de très nombreux chefs d'Etat et de gouvernement, les sommets en France. Il évoque les grandes figures qu'il a eu le privilège d'observer de tout près, et qui ont marqué l'Histoire : Jean-Paul II, Nelson Mandela, Fidel Castro, Helmut Kohl, Yasser Arafat. Il témoigne des exigences particulières d'un métier dont François Mitterrand disait " qu'il ne répondait à aucun critère ".

10/2021

ActuaLitté

Récits de voyage

Ma captivité chez les Sioux

Dans les années 1860 aux Etats-Unis, les pionniers partent coloniser l'Ouest. N'ayant pas voulu se joindre à l'un des grands convois protégés, Fanny Kelly, dix-neuf ans, se dirige vers les Rocheuses avec son époux, leur fille adoptive et quelques voyageurs. Le 12 juillet 1864, ils sont attaqués par des Sioux Oglalas qui emmènent la mère et l'enfant. Ignorant tout du sort de son mari et séparée de la fillette dès la première nuit, Fanny va rester prisonnière pendant cinq longs mois. Ces semaines de marches forcées, de faim, de terreur et d'espoir, mais aussi d'observations sur les moeurs et la culture des Sioux, elle les raconte dans ce document exceptionnel paru en 1871, servi par une vraie plume et nourri de portraits et de rebondissements dignes d'un grand roman d'aventures du XIXe siècle.

04/2019

ActuaLitté

Histoire de France

Souvenirs d'un chef de bureau arabe

Militaire en Algérie au cours des années 1840, Ferdinand Hugonnet fait partie de l'imposant corps expéditionnaire de Français métropolitains qui participèrent à l'administration de l'Empire colonial français. Chef d'un bureau arabe dans le Tell, il fut le témoin des relations entre la population indigène et les Européens implantés en Algérie depuis 1830. Après son retour en métropole, il décide de publier ses Souvenirs. Par tableaux, il dévoile comment vivent les populations, cherche à les comprendre, à saisir leur complexité. De manière inédite pour l'époque, Hugonnet regrette surtout la propagation d'images négatives par certains officiers et entend lutter contre les préjugés et les stéréotypes. Sous couvert de ce que l'on pourrait considérer aujourd'hui comme un témoignage pittoresque truffé d'observations et d'anecdotes sur divers sujets - justice, religion, hospitalité, condition de la femme -, c'est une pensée politique "moderne" qui se déploie dans ces pages écrites par un acteur oublié de la colonisation.

01/2018

ActuaLitté

Policiers

La Belle dame chez les Sioux

La belle dame habillée de rouge, accompagnée d'une espèce de desperado, arriva dans le camp indien pour faire le portrait du chef des Sioux, un fort bel homme et un brave. Elle semblait ignorer que les Blancs avides n'avaient qu'une idée en tête, déposséder les Sioux de leur trésor, et que bientôt le desperado allait, à sa manière, se révéler un véritable gentleman... Allons, le vieil Ouest recèle encore bien des mystères ! Tant mieux !

07/1978

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté