Recherche

Silvia Baron Supervielle

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

Silvia Baron Supervielle. Une écriture en exil

Textes réunis par Jacqueline Michel avec la collaboration de Ruth Amar, Jeannine Horowitz et Annette Shahar. Cet essai a été composé à la suite de deux Journées de Rencontre avec l'écrivain Silvia Baron Supervielle et son oeuvre, organisées en mai 2011, par le Groupe d'Etudes Francophones de la Faculté des Lettres de l'Université de Haïfa. Le livre regroupe des inédits de Silvia Baron Supervieille, des textes critiques sur son oeuvre et un florilège d'extraits de l'oeuvre en version bilingue (français-hébreu).

06/2012

ActuaLitté

Littérature française

Le pont international

"Antonio Haedo est un vieux monsieur maintenant. C'est pourquoi il est temps qu'il en témoigne, qu'il dise les choses telles qu'il les voit. Qu'il parle de ce qu'il porte comme un souffle. Il ne saurait pas le dire au juste; ça tourne autour de l'Uruguay de sa jeunesse et spécialement de Fray tientos où il passait ses étés avec sa famille. Etant dotée d'un port, la ville accueillait de larges bateaux sur la rive gauche du fleuve Uruguay qui sépare l'Uruguay de l'Argentine. Plus qu'un souvenir, c'est un sentiment qu'il éprouve; il se précise lorsqu'il parcourt des photographies, relit des livres, voit des cours d'eau s'enfuir à travers la vitre d'un train. Il aperçoit alors d'autres paysages, des scènes, des visages. Antonio n'est pas certain de vouloir y revenir, nais le sentiment est près de lui, même quand il ne lui montre rien. Depuis longtemps, il attend un son, une lumière qui surgirait des photographies, des objets, des livres. Mais ce qu'il attend, il le sait, est déjà arrivé. Il est en vie grâce à ce sentiment qui l'habite et l'exonère du temps. Lorsqu'il croit qu'il s'est dissipé, il le retrouve en effleurant des yeux le mystère des choses. "

11/2011

ActuaLitté

Poésie

Un autre loin

Ce recueil est une manière de récitatif en vers libre, fruit d'une expérience singulière et d'une belle sensibilité poétique, comme une façon de penser/lorsque l'attente a rejoint l'infini/et que l'été n'est plus. Cest à l'heure où les ombres s'accumulent que Silvia Baron Supervielle, plutôt que de dresser un bilan de sa vie, interroge ce que l'avenir lui propose : un autre Loin, un autre Seuil, un autre Vide, un autre Verbe. Elle en a tiré quatre chants qui témoignent de toutes les attentes d'un poète en proie à l'exil, à l'amour et à la séparation : partir, oser l'inconnu, inventer une langue. Et c'est, dit-elle, comme une façon de partir avant le départ/de renaître sans bouger. Porté par un souffle vif, une langue charnue, imagée, cette coulée verbale nous emmène loin et profond.

03/2018

ActuaLitté

Littérature française

Notes sur thème

Clandestinement, Thème prend des photos. Lorsque j'écris sur lui, il me photographie. Même s'il me tourne le dos ou regarde ailleurs, il me photographie, et je le sais. Je crois que, pour lui, se rendre visible partiellement, de manière irrégulière, signifie dérober des images pour ses archives. Chimère, saison du ciel, âme errante. Thème devient celui ou celle qu'il photographie, il vole des images par le seul fait d'être là quand il faut et de les provoquer. Il photographie des tableaux. Et il me photographie pour que je parle de lui.

05/2014

ActuaLitté

Littérature française

Journal d'une saison sans mémoire

Ce nouveau livre de Silvia Baron Supervielle est à la fois un prolongement de son dernier ouvrage et un départ vers d'autres territoires. Le passage d'une langue à une autre, l'Argentine, la figure maternelle e la religion sont quelques-uns des thèmes creusés et approfondis par l'auteur de livre en livre. Mais ici, la poétesse et essayiste s'astreint à une contrainte formelle très forte, celle du journal, et surtout elle s'oblige à exclure de son champ d'écriture tout ce qui relève du passé. Cette contrainte de l'écriture au présent est bien plus qu'un jeu intellectuel ou un exercice de style, car elle pousse Silvia Baron Supervielle à s'interroger sur le rôle que joue le passé dans notre quotidien - donc dans notre présent - et dans toutes nos constructions mentales. Bannir le passé de toutes ses réflexions, observations et émotions permet à l'auteur d'avancer dans une sorte d'urgence du " maintenant " qui produit de très beaux moments d'écriture. Son travail littéraire, ses traductions, ses lectures de Gracq, Barthes, Borges (entre autres), ses voyages en Bretagne ou encore ses promenades dans Paris forment la grille de ce présent que l'auteur s'impose. La nature de Dieu, la volonté de se perdre pour vivre autrement et les blessures de l'amour sont d'autres questions abordées dans un texte souvent méditatif, toujours cohérent, sensible et émouvant. Journal d'une saison sans mémoire est un texte riche et dense, d'une grande poésie. Silvia Baron Supervielle poursuit ici son oeuvre avec beaucoup de bonheur.

10/2009

ActuaLitté

Littérature française

Une simple possibilité

Dans les vingt-cinq nouvelles qui composent ce recueil, Silvia Baron Supervielle met en situation des hommes et des femmes qui se cherchent, de l'enfance à la vieillesse, en une quête infinie de l'amour et de la vérité. Situées le plus souvent dans son Argentine natale (à Buenos Aires ou dans la campagne), elles souvent avec une mélancolie typique de son pays, des destins solitaires, célébrant la passion de la littérature, de la poésie, de la spiritualité. La longue " novella " qui donne son titre au livre raconte un étrange processus d'identification entre une mère et sa fille. Toutes les histoires posent le problème de l'écriture et de l'amour, sous toutes leurs formes : l'apprentissage de la langue et du sentiment amoureux. Comme dans ses précédents ouvrages, Silvia Baron Supervielle met en scène l'acte même d'écrire et la vision poétique.

03/2004

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté