Recherche

Shakespeare

Extraits

ActuaLitté

Critiques et essais

Mais pourquoi des poètes ? de Césaire à Homère

" Mais pourquoi des poètes en ces temps de détresse ? ". C'est à cette interrogation angoissée d'Holderlin, qui a près de deux siècles, que ce livre, d'Homère à Césaire, passant par Sophocle, Dante, Shakespeare ou Racine, s'efforce de répondre.

10/2019

ActuaLitté

Non classé

Macbeth

Dans une ville industrielle ravagée par la pauvreté et le crime, le nouveau préfet de police Duncan incarne l’espoir du changement. Aidé de Macbeth, le commandant de la Garde, l’unité d’intervention d’élite, il compte débarrasser la ville de ses fléaux, au premier rang desquels figure Hécate, puissant baron de la drogue. Mais c’est ne faire aucun cas des vieilles rancœurs ou des jalousies personnelles, et des ambitions individuelles… qu’attise Lady, patronne du casino Inverness et ambitieuse maîtresse de Macbeth. Pourquoi ce dernier se contenterait-il de miettes quand il pourrait prendre la place de Duncan ? Elle invite alors le préfet et d’éminents politiques à une soirée organisée dans son casino. Une soirée où il faudra tout miser sur le rouge ou le noir. La loyauté ou le pouvoir. La nuit ou le sang. Mondialement reconnu pour sa série "Harry Hole", Jo Nesbø est considéré comme le chef de file du thriller scandinave. Avec Macbeth, il revisite le chef-d’œuvre de Shakespeare dans un roman fiévreux et crépusculaire.
trad. Céline Romand-Monnier

09/2018

ActuaLitté

Non classé

Macbeth

Dans une ville industrielle ravagée par la pauvreté et le crime, le nouveau préfet de police Duncan incarne l’espoir du changement. Aidé de Macbeth, le commandant de la Garde, l’unité d’intervention d’élite, il compte débarrasser la ville de ses fléaux, au premier rang desquels figure Hécate, puissant baron de la drogue. Mais c’est ne faire aucun cas des vieilles rancœurs ou des jalousies personnelles, et des ambitions individuelles… qu’attise Lady, patronne du casino Inverness et ambitieuse maîtresse de Macbeth. Pourquoi ce dernier se contenterait-il de miettes quand il pourrait prendre la place de Duncan ? Elle invite alors le préfet et d’éminents politiques à une soirée organisée dans son casino. Une soirée où il faudra tout miser sur le rouge ou le noir. La loyauté ou le pouvoir. La nuit ou le sang. Mondialement reconnu pour sa série "Harry Hole", Jo Nesbø est considéré comme le chef de file du thriller scandinave. Avec Macbeth, il revisite le chef-d’œuvre de Shakespeare dans un roman fiévreux et crépusculaire.
traduction Céline Romand-Monnier

09/2018

ActuaLitté

Non classé

Midi

Dans l'hôpital où elle exerce, Claire voit ressurgir Dom, un ancien amant tombé gravement malade. Quinze ans plus tôt, alors qu'il dirigeait un théâtre à Marseille, Claire et une amie l'ont aidé à monter La Tempête de Shakespeare avec des enfants. Au sein de cette troupe, une des petites actrices a bouleversé leur vie. Son souvenir vient chercher Claire par-delà la joie solaire de cet été marqué par le théâtre et la découverte du désir.

08/2018

ActuaLitté

Non classé

Les vieillards de Brighton

Au début des années 1950, en Angleterre, un petit garçon, fils d'un diplomate français en poste à Londres, se retrouve placé dans un asile de vieillards, au bord de la mer, à Brighton. C'est à partir de ce fait vrai que, dans son deuxième roman, Gonzague Saint Bris révèle le secret de son enfance et revient sur ses pas, à Brighton, où les vieillards, dans cet hospice, se retiraient de la vie. Entre ses soldats de plomb et ces vieux personnages au visage de cire, l'enfant prend de l'âge à grande vitesse. Autour d'Arthur, l'enfant, se dessine toute une galerie de portraits : le grand Will, écrivain maudit qui le prend en affection, Lady Beckford, grande dame au caractère altier qui lui inculque le flegme britannique, le Brigadier Général, ancien officier des Indes et espion de L'Intelligence Service, Faïence Folie, la pute au grand coeur, Somerset, le loup de mer pervers et sadique, Oscar, le cuisinier gay et l'abbé Corentin, l'ecclésiastique qui a pour cultes Dieu et les chemins de fer... A travers ce tableau, c'est toute une Angleterre évanouie qui ressuscite, de Shakespeare à Jack l'Eventreur en passant par Churchill et l'impératrice Victoria. Dans ce manoir gothique, face à la mer, hanté par la dégénérescence des derniers jours, nous assistons à la déambulation hypnotique d'un enfant qui lutte pour survivre, qui combat contre l'absurdité de sa situation mais qui finalement va s'attacher à ces vieillards dont il est devenu si proche, vieux compagnons qui projettent sur lui leurs espoirs fracassés et leur amertume morbide. Au sortir de cette expérience, l'enfant devra remonter à l'envers le cours de sa vie, marqué à jamais par l'empreinte du temps.

05/2002

ActuaLitté

litterature hispano-portugaise

Comme les amours

Chaque matin, dans le café où elle prend son petit déjeuner, l’éditrice madrilène María Dolz observe un couple qui, par sa complicité et sa gaieté, irradie d’un tel bonheur qu’elle attend avec impatience, jour après jour, le moment d’assister en secret à ce spectacle rare et réconfortant. Or, l’été passe et, à la rentrée suivante, le couple n’est plus là. María apprend alors qu’un malheur est arrivé. Le mari, Miguel Desvern, riche héritier d’une compagnie de production cinématographique, a été sauvagement assassiné dans la rue par un déséquilibré. Très émue, elle décide de sortir de son anonymat et d’entrer en contact avec sa femme, Luisa, qui est devenue un être fragile, comme anesthésié par la tragédie. Dans l’entourage de Luisa, María rencontre Javier Díaz-Varela, le meilleur ami de Miguel, et elle comprend vite que les liens que cet homme tisse avec la jeune veuve ne sont pas sans ambiguïté. Bien au contraire: cette relation jette une ombre troublante sur le passé du couple, sur la disparition de Miguel, sur l’avenir de Luisa et même sur celui de María. Servie par une prose magistrale, habile à sonder les profondeurs de l’âme humaine mais aussi à tenir son lecteur en haleine, cette fable morale sur l’amour et la mort ne peut que nous rappeler, par son intensité, les meilleures pages d’Un cœur si blanc ou de Demain dans la bataille pense à moi. Comme par le passé, Javier Marías y dialogue avec les tragédies de Shakespeare mais également avec Le Colonel Chabert de Balzac dont il nous offre ici une lecture brillante, complètement inattendue et strictement contemporaine.

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté