Recherche

Saudade oedipienne

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Saudade oedipienne

"Je m'extirpai péniblement du tunnel étroit et nauséabond, au moment où les cognements sourds du sang allaient faire exploser mes tempes. Encore une reptation puis apparut mon visage bouffi, violacé, souillé, suivi du torse gluant, entortillé dans le cordon. En bas du tronc, entre les pattes postérieures, une fente vide rendait inutile la douleur endurée par ma mère. En écho à son hurlement, je vagissais mon désarroi d'entrer dans la vie". À partir de l'absence d'un père qui navigue sur les océans et de la présence d'une mère qui cabote dans la névrose, Saudade oedipienne relate le glissement progressif d'une fillette vers sa destruction psychologique. Se taire ou dire les vérités qui dérangent ? Dans cette analyse décapante, l'ironie conjure la nostalgie pendant que l'imaginaire nie la férocité du réel. Entre lucidité et mélancolie, un mode d'emploi original pour se sauver de la solitude des élevages ratés.

03/2012

ActuaLitté

Romans historiques

Saudade

Follement amoureux de son pays, Dom Pedro II, empereur humaniste, a une mission : transformer Rio de Janeiro en une capitale étincelante et le Brésil du XIXe siècle en l'une des nations les plus puissantes du monde. S'inspirant des idées généreuses des Lumières, il bouscule l'ordre établi, ouvre les frontières à la modernité, encourage le développement des arts et des sciences et accompagne l'essor des chemins de fer, de l'industrie, de la photographie alors que le peuple lutte pour sa survie, sa liberté et la fin de l'esclavage. Dans ce roman foisonnant se croisent les destins de personnages hauts en couleur : Zumbi, un homme autrefois injustement condamné, qui garde l'espoir que sa fille, Marina, après dix ans passés en prison, viendra le retrouver ; Rosa, une ancienne prostituée au grand coeur ; Filomena, fille d'un fazendeiro réactionnaire et raciste et d'une esclave Minas ; Raimundo, maton dans la lugubre prison du Calabouço et mélomane à ses heures ; l'énigmatique Madame de Barrai, issue à la fois du peuple et de la noblesse, del Bahia et de Paris, mariée et amante impossible de Dom Pedro II... Amours contrariées, soubresauts de l'histoire, assassinats, révoltes, espoirs, luttes fratricides, traite négrière, mais aussi musique populaire, poésie, délices gastronomiques, sensualité et coups de théâtre ponctuent cette saga brésilienne. Et lorsque se calment la fureur et les larmes, affleure la saudade, ce sentiment si particulier teinté de langueur et de nostalgie. Saudade est le huitième volet de la Suite brésilienne de Jean-Paul Delfino, une fresque commencée en 2005 avec Corcovado et qui couvre une période de près de trois siècles.

05/2014

ActuaLitté

Poésie

Saudade

Qu'ils soient tenaillés par le désir, le manque ou simplement bercés de mélancolie, tous les personnages de Saudade vivent l'abandon à leur manière. Abandon du monde, abandon amoureux, ou plus radicalement le deuil. L'abandon, au-delà du désir qui mobilise l'énergie et la foi. Les personnages de ces nouvelles ont tous une manière particulière de se débattre, de résister ou de se résigner. Le format court de la nouvelle est le mieux à même de révéler la dureté d'un destin. L'histoire, la vie, le caractère du personnage suggérés plutôt que détaillés. Le récit entièrement tendu dans l'instant. La trame du drame est là, l'habillage est offert à la sensibilité du lecteur, à la résonnance induite. La main du destin est aveugle, peu lui importent les détails et les décors.

12/2021

ActuaLitté

Littérature française

Saudade

Saudade est une longue lettre écrite à l'être aimé, très longtemps après sa disparition. Sa mort, survenue dans des conditions particulières, a rendu le deuil impossible. Au-delà de cette expérience de vie singulière, Saudade interroge de manière plus universelle le lien amoureux et tente de comprendre ce qu'est une rencontre : une étrange alchimie entre le coeur, l'âme et le corps, qui résonne à la fois comme une évidence incompréhensible et une confiance naturelle. La mort conjugue la douleur de l'absence à la difficulté d'apprivoiser le manque. Un combat solitaire pour transformer une tragédie intime en une sagesse de vie conquise pas à pas. Saudade, vocable portugais intraduisible en français, exprime la tension entre des contraires irréconciliables et un mouvement permanent entre le passé et le présent, "un manque habité" qui a les couleurs inaltérables de la douceur et de l'espoir. Formatrice et coach, Françoise Schweiss place l'humain et son potentiel de développement au coeur de son travail. Elle définit son métier comme une maïeutique qui permet à chacun d'accéder à la connaissance de soi et à ses désirs. Avec Saudade, elle franchit l'étape entre le travail solitaire de l'écriture longtemps pratiqué et l'aventure collective de la publication.

06/2021

ActuaLitté

Littérature française

Mindel'saudade

Mindel'Saudade est un conte humoristique aux personnages atypiques : autour d'Isolino, 33 ans, seul croquemort de l'île de Sao Vicente, il y a le père Manuel, prêtre pervers, qui, bien que mort ne peut se taire. Il y a aussi un drôle d'oiseau, mi aristo mi clodo, qui lui offrira ce dont il n'osait plus rêver. Et il y a enfin Lila, qu'il a connue à l'orphelinat, devenue une prostituée qui s'assume.

03/2017

ActuaLitté

Littérature française

Chroniques de la saudade

Depuis la nuit des temps, des hommes et des femmes ont pu remarquer certaines coïncidences, certains hasards, sans pour autant pouvoir expliquer pourquoi ces événements se manifestaient. Il nous arrive parfois de vivre plusieurs synchronicités les unes après les autres d'une façon si surprenante que nous finissons par croire que ces circonstances sont des signes que la vie nous envoie. Rio de Janeiro et la folie de son carnaval en toile de fond, Sandrine, Malee, Sheila, Jivé et d'autres, vont être à la fois témoins et sujets d'occurrences, de phénomènes liés à des conditions psychiques ou des processus de l'inconscient. Vont alors se présenter à eux, de nombreuses analogies corrélées non par la cause, mais par le sens.

03/2022

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté