Recherche

Roselyne Guilloux

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Pédagogie

Estime de soi et troubles des apprentissages

Parce qu'elle assied ses fondations dans l'enfance, l'estime de soi des élèves présentant un trouble spécifique des apprentissages est souvent mise à mal. C'est un cercle vicieux qui se met en place, dans lequel l'enfant risque de s'engluer tout au long de sa scolarité : les difficultés inhérentes aux troubles grèvent l'estime de soi ; le manque d'estime aggrave le risque d'échec. Cet ouvrage tente de répondre à plusieurs questions : Qu'est-ce que l'estime de soi et comment s'articulent les trois piliers qui la constituent, l'amour de soi, la vision de soi et la confiance en soi ? Comment chaque trouble l'impacte-t-il plus spécifiquement ? Le lecteur trouvera également ici un rappel synthétique et pratique sur les troubles des apprentissages et les aménagements pédagogiques à envisager. Quels sont les outils concrets permettant aux enseignants et aux parents de lutter contre l'impuissance acquise qui menace ces enfants et de les accompagner dans la construction d'une estime de soi solide ? De même, comment l'enseignant-e peut-il/elle maintenir une estime de soi positive ou la renforcer dans l'exercice quotidien de son exigeant métier humaniste ? Disponibles en ligne, 4 carnets d'estime de soi sont également proposés à l'élève : son trouble lui est expliqué et des questionnaires (remplis, si besoin, avec l'aide de l'adulte) lui permettent de mieux se connaitre pour mieux s'estimer.

08/2020

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Les 7 voyages de Léopold. Un conte pour grandir et dompter ses émotions

Quand les parents de Léopold se disputent, le monstre hurleur l'empêche de dormir. Mais un soir, un curieux personnage avec une antenne sur la tête vient le consoler. Ensemble la nuit, en secret, ils vont faire sept voyages extraordinaires.

11/2018

ActuaLitté

Critique littéraire

Louis Guilloux : devenir romancier

Louis Guilloux, écrivain important du XXe siècle, est encore peu connu et peu étudié. Ici, est montré comment ce fils de cordonnier provincial, pauvre et sans diplôme, devient l'auteur du Sang noir, oeuvre reconnue comme exceptionnelle dès sa publication en 1935. La recherche s'appuie notamment sur les documents inédits du fonds d'archives de l'écrivain, récemment ouvert à la consultation. Cette documentation très riche permet d'analyser les difficultés du métier d'écrivain : exigences éditoriales, participation indispensable à des réseaux d'amis, apprentissage progressif des techniques d'écriture, nécessité de s'exprimer dans les débats du moment, danger d'être enfermé dans une image de romancier du peuple. Louis Guilloux explore des voies de création originales et propose une réflexion toujours stimulante sur la psychologie humaine, les rapports de l'individu et de la société, la culture. La lecture de ses oeuvres gagne à être éclairée par la connaissance croisée des contraintes du métier et des enjeux littéraires et idéologiques de l'entre-deux-guerres.

06/2010

ActuaLitté

Critique littéraire

Louis Guilloux. Un écrivain dans la presse

Louis Guilloux (1899-1980) n'est pas seulement l'écrivain de Sang noir, du Jeu de patience ou de Coco perdu. Il a été aussi journaliste, en particulier à L'Intransigeant (au début des années vingt) et à Ce soir (à la fin des années trente). Echotier, critique de cinéma, critique littéraire, traducteur, il a touché à tous les genres, mais n'a guère fréquenté le reportage. Il a aussi offert contes, nouvelles ou enquêtes à des revues ou journaux divers (Vendredi, Le Populaire, Excelsior, Floréal, Le Petit Journal, Paris-soir, L'œuvre, Preuves). La presse est aussi un matériau pour son oeuvre : il s'inspire d'articles de journaux, et construit des personnages de journalistes. La presse est un monde essentiel pour la compréhension de cet écrivain. Ce monde, où il paraît mal à l'aise, structure son existence quotidienne ; il disait être un grand lecteur de journaux. Il y a projeté un destin, fait ses gammes, vécu des frustrations, laissant un corpus significatif.

03/2014

ActuaLitté

Critique littéraire

Louis Guilloux dans les médias. Les réceptions de l'oeuvre

Louis Guilloux (1899-1980) dispose de marqueurs médiatiques très tôt avec La Maison du peuple (1927) et Le Sang noir (1935). Ils lui offrent des ressources (il est identifiable et dispose d'une place dans l'espace littéraire). Ils le lestent aussi d'un poids (la figure de l'écrivain-du peuple). A chaque fois, les médias semblent "réqresser" vers les oeuvres les plus connues pour confirmer la définition de la situation antérieure, soit un Guilloux écrivain révolté et anti-bourgeois. Analyser les réceptions médiatiques d'un écrivain, c'est aussi mieux voir les transactions à l'oeuvre. Guilloux compose, accepte, masque. Il évite aussi de parler de ce dont il ne souhaite pas parler, comme son voyage en URSS en 1936. Guilloux tente encore dans les médias de lutter contre sa peur de trahir ses origines autant que de dissimuler sa grande difficulté à se penser comme un théoricien de la (de sa) littérature. En observant au fil des contributions les réceptions de l'oeuvre de Louis Guilloux se dessinent en arrière-plan la vie des périodiques autant que le travail de la critique littéraire tout au long du XXe siècle.

11/2019

ActuaLitté

Critique littéraire

Cahiers Louis Guilloux N° 4 : Edmond Lambert, l'esprit des grèves. Un maître dans l'ombre de Louis Guilloux, Jean Grenier et Henri Petit

Une Biographie d'Edmond Lambert dont Guilloux disait : "J'ai eu deux maîtres, Palante et Lambert". Le lecteur du Sang noir et des Iles se contente souvent des quelques lignes qui résument le personnage : né à Châlons-sur-Marne, contrôleur des Contributions directes, a brûlé ses carnets avant sa mort, décès en 1940. Lambert n'a pour lui aucun visage. Lambert n'a toutefois jamais fait l'objet d'une étude d'ensemble. Principalement basé sur une analyse de sa correspondance - les seuls écrits qui nous soient parvenus, conservés dans les fonds Louis Guilloux, Jean Grenier et Henri Petit - cet essai cherche à dessiner un portrait, certainementfragmentaire, d'un homme qui marqua considérablement ses amis, et qui fascine encore, trois quarts de siècle après sa disparition

10/2020

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté