Recherche

Roger Vrigny

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Interallié

Créé en 1930, le Prix Interallié fait partie des fameux prix de la rentrée littéraire : il est remis chaque année, au cours de l'automne, à un roman français. Le prix n'est pas doté financièrement, et il est décerné au sein du Cercle de l'Union interalliée, cercle social parisien fondé en 1917.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Agatha Christie

Grande reine du crime, Agatha Christie n'a pas créé un personnage culte, mais deux : Miss Marple et Hercule Poirot, deux détectives qui ne reculent devant aucun mystère. Née Agatha Mary Clarissa Miller en 1890 à Torquay, dans le Devon, en Angleterre, Agatha Christie publiera au cours de sa carrière une soixante de romans et environ 150 nouvelles...

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Antoine de Saint-Exupéry

Livres, actualités : tout sur Antoine de Saint-Exupéry

ActuaLitté

Dossier

Portraits de traductrices et traducteurs du passé

« Traduire, c’est trahir », selon l’adage italien, mais sans eux, pas de livres venus d’ailleurs dans les mains des lecteurs. Traductrices et traducteurs, penchés sur des textes antiques ou des publications plus récentes, ont enrichi les bibliothèques de leurs apports. Coauteurs de ces œuvres, souvent oubliés, voici un dossier qui rend hommage à un métier essentiel.

ActuaLitté

Dossier

En route pour l'aventure : des livres pour voyager et s'évader

Sur terre et sur les mers, à la découverte d’horizons inconnus, voici une liste de livres qui vous embarquent vers des destinations folles. Ce sont des récits de voyage, des essais, des textes empreints de poésie, ou des biographies d’aventuriers, comme autant de panoramas de la splendeur de notre planète.

Extraits

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Un Ange passe

Une bombe explose dans la cour d'un ministère. Une autre sème la panique et la mort au milieu d'une réception mondaine. Une troisième explosion se produit pendant un dîner de gala à la campagne .La quatrième cible, enfin, est une centrale thermique. Chaque fois, on a vu un mystérieux jeune homme blond. C'est Tröll, l'ange qui passe - déclarant dans un défi joyeux : " Je ne détruis rien, j'efface. "

03/1984

ActuaLitté

Littérature française

Accidents de parcours / amour / une tâche sur la vitre

Rien de plus périlleux qu'un voyage en apparence sans histoires, comme celui que doit faire Martin, le narrateur, en compagnie du jeune Christophe. Partant de Paris, à la veille de Pâques, ils se rendent en Picardie dans une maison de vacances où les attend Gustave, le père du garçon. Une série de contretemps ne tarde pas à donner au parcours une allure inquiétante. Après les embouteillages de la capitale, c'est une panne de moteur, une réparation de fortune, puis l'imbroglio de la banlieue où le conducteur perd le sens de l'orientation, enfin, dans la campagne, une route déserte qui traverse des villages curieusement vides et sans lumières. Où sommes-nous ? A quelle époque ? Quel est le sens de cet étrange voyage dans le temps dont l'accident final nous révélera la destination ? Dans ce récit envoûtant, il ne faut pas se laisser prendre à l'apparent réalisme de la narration. Roger Vrigny, sans jamais cesser d'être clair, nous conduit au coeur d'un mystère essentiel, celui que nous portons en nous.

04/1985

ActuaLitté

Littérature française (poches)

La nuit de Mougins

Un soir d'été, Olivier, le narrateur, et sa femme Denise sont installés sur la terrasse de leur maison à Mougins, en compagnie de quelques intimes, Robert, Georges et surtout Védrennes, un comédien. Celui-ci raconte dans quelles circonstances il vient d'être amené à assister à l'agonie de son père dont il était séparé depuis plusieurs années et qu'il a retrouvé, seul, à l'hôpital de Strasbourg. Un trou se creuse aussitôt dans la nuit chaude, révélant une première perspective : le récit de ces trois jours passés au chevet du mourant, avec qui Védrennes est tenté de s'identifier, confronté tour à tour aux souvenirs de son enfance heureuse, puis au présent qu'il est en train de vivre : une rencontre avec un jeune garçon, surnommé Arken, aussi fuyant et mystérieux que cette Candie, découverte et aimée, au hasard d'une excursion sur les bords du Rhin. Mais après avoir ouvert ces brèches successives dans le temps, l'auteur nous ramène à la surface : la nuit de Mougins, séparée de toutes les autres nuits du monde, évoluant avec une majestueuse sérénité vers son terme, nourrie du chant des cigales et du parfum des fleurs, et peuplée d'ombres attentives qui sont devenues, elles aussi, des souvenirs. A plusieurs reprises ainsi, Roger Vrigny réussit à opérer, grâce à de savantes métamorphoses de plans, une sorte de trajet entre la vie et la mort. Petit à petit, nous entrons dans un univers sans retour possible. Nous sommes pris. Nous sommes doucement, douloureusement envoûtés. Il y a dans ce roman très plein, malgré la fluidité de l'écriture, une maîtrise poétique rappelant parfois Gérard de Nerval. Le volume refermé, peut commencer le véritable itinéraire mental auquel a voulu nous convier l'auteur : celui d'un homme qui a peut-être inventé sa vie pour en mieux connaître la réalité désespérée.

04/1974

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Le bonhomme d'Ampère

" Assis devant le bureau, le voyageur regarde la feuille où il a dessiné le petit bonhomme qui lui rappelle le souvenir d'une expérience de physique. Une tête deux bras, deux jambes et le fil électrique passant au milieu du corps. Il a également ajouté une flèche pour indiquer le sens du courant et inscrit dessous : la vie. Ce qui paraît d'un symbolisme élémentaire. Chacun de nous est traversé par le courant de la vie mais le bonhomme d'Ampère n'est pas monsieur tout le monde pour le voyageur. Il a la figure du destin, il représente un certain genre d'individu celui qui sait où il va, ne se trompe jamais de direction dans l'existence. Alors que d'autres, à cause d'un défaut de constitution, un manque d'esprit, de volonté ou pour Dieu sait quelle raison, échappent à cette force et se trouvent toujours en dehors du courant. "

01/1991

ActuaLitté

Littérature française

Pourquoi cette joie?(pages de journal)

«Les pages qui suivent sont extraites de cahiers de notes, échelonnées de 1946 à 1963, avec des interruptions de plusieurs années... On s'expose à bien des risques avec une publication de cette sorte, le moins grave étant de se montrer dans le plus simple appareil à des gens pour qui le déguisement est une seconde nature et la première des politesses. Pourtant, malgré mon sens du ridicule et le souci du qu'en-dira-t-on, je n'ai voulu retenir de ces cahiers que les passages intimes, disons ceux où on se sent le plus démuni, le moins recommandable. En relisant ces pages mises bout à bout, j'ai eu le sentiment qu'elles ne ressemblaient pas à un journal. Elles racontaient une histoire, une histoire vraie sans doute, mais qui ne l'était plus de la même façon à partir du moment où quelqu'un avait pris la peine de l'écrire.» Roger Vrigny.

02/1974

ActuaLitté

Littérature française

La vie brève

"- Quel est le sujet de votre roman ?- Je le cherche. - On a dit que le personnage principal vous ressemblait. - Il ressemble à tout le monde. - De quoi vous êtes-vous servi pour le décrire ?- De mon imagination. - Avez-vous utilisé des éléments personnels ?- Tout ce que j'imagine m'est personnel. - Je veux parler de votre vie. - Ma vie aussi est personnelle. - Votre roman en fait-il partie ?- Je ne comprends pas la question. - Retrouve-t-on votre vie dans le livre ?- Je ne comprends toujours pas. - Je vous demande si votre vie vous a inspiré, quand vous avez écrit ce livre. - Ce sont les livres qui inspirent la vie et non le contraire. - Merci. Terminé".

03/1972

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté