Recherche

Robert Flaherty, Edmund Carpenter

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Une loi pour entériner les missions des bibliothèques

Déposée auprès de la présidence du Sénat en février dernier, la proposition de loi de la sénatrice d'Ille-et-Vilaine Sylvie Robert relative aux bibliothèques et à la lecture publique a pour ambition d'inscrire les missions des bibliothèques dans la loi.

ActuaLitté

Dossier

La nuit de la littérature 2020 : Paris ouvert aux auteurs

Paris est non seulement une grande capitale culturelle (plus de 1000 événements ont lieu chaque jour), mais c’est aussi la capitale qui rassemble le plus grand nombre de centres et d’instituts culturels étrangers. C’est ainsi qu’en 2002, 31 centres culturels ont répondu à l’appel de Robert Desbiens, directeur du Centre culturel canadien, afin de créer ensemble et sur une base pérenne, le Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris (FICEP), le seul et unique réseau d’instituts culturels étrangers au monde. 

ActuaLitté

Dossier

Yasmina Khadra : le goût de la liberté

Il est aujourd'hui le romancier algérien le plus lu au monde, et l'un des auteurs francophones les plus traduits sur la planète. Yasmina Khadra est entré dans le Petit Robert en 2014, alors que sortait son nouveau roman, Les anges meurent de nos blessures. À cette occasion, il assurait, comme une poétique de son écriture : « Je suis responsable de chaque mot dans mes livres. Je peux me tromper, mais je ne triche pas. J’explique ce que je crois avoir compris, raconte ce que je crois savoir. »

ActuaLitté

Dossier

Le Prix de la littérature arabe

Créé en 2013, le Prix de la littérature arabe est la seule récompense française distinguant la création littéraire arabe : il salue le roman ou le recueil de nouvelles d'un écrivain ressortissant de la Ligue arabe et auteur d'un ouvrage écrit en arabe et traduit en français ou directement écrit en français.

ActuaLitté

Dossier

Dédicaces, programme, auteurs, éditeurs : le FIBD d'Angoulême 2020

La 47e édition du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, ou FIBD pour faire plus court, se déroulera du 30 janvier au 2 février 2020 : à cette occasion, la ville tout entière vivra au rythme du 9e art, avec des événements un peu partout. Expositions, dédicaces, conférences, cosplays et autres masterclasses attendent les visiteurs, venus du monde entier. 

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Marc Levy

Né le 16 octobre 1961 à Boulogne-Billancourt, Marc Levy connait plusieurs carrières avant de se mettre à l'écriture : le succès de son premier roman, Et si c'était vrai, en 2000, l'incite à se consacrer exclusivement à son activité d'auteur. Bien lui en a pris : à un rythme qui devient rapidement annuel, Marc Levy publie un roman qui devient presque automatiquement un ouvrage classé dans la liste des meilleures ventes.

Extraits

ActuaLitté

Littérature étrangère

L'histoire de Comock l'Esquimau

Nous sommes en 1912, au Cap Wolstenholme, à l'extrême nord-est de la baie d'Hudson. Flaherty n'a pas encore tourné le film documentaire qui le rendra celèbre, Nanouk l'Esquimau, mais il possède déjà ce regard particulier qui le distinguera dans ce domaine et qui a été défini comme l'art "de la construction d'une relation personnelle au monde" . C'est avec cette même sensibilité qu'il va relater - telle que Comock la lui raconta - l'expérience de cette famille qui, poussée par la faim, traverse les eaux glacées de la mer à bord d'un bateau fabriqué avec du bois et des os de baleine. Ils se dirigent vers une île que l'on dit riche en gibier et sur laquelle ils vivront, seuls habitants, pendant dix ans. Edmund Carpenter entend donc l'histoire de Comock en 1949. "Il me sembla alors que ce récit de la vie humaine - réduite à un homme, une femme, des pierres à feu et la volonté de perpétuer la vie - parlait en fin de compte de la renaissance de l'humanité". Quelque temps après la mort de Robert Flaherty, Carpenter réunit une série de dessins et de croquis récoltés par le cinéaste, ainsi que des gravures et des représentations d'outils. "J'ai réuni tous ces morceaux éparpillés pour que d'autres puissent connaître cette histoire comme je l'ai connue. Dix-huit ans ont passé depuis que je l'ai entendue pour la première fois ; j'y ai souvent pensé et je ne l'oublierai pas de sitôt".

10/2009

ActuaLitté

Cinéma

L'Homme d'Aran de Robert Flaherty. Mythe, île et cinéma

Voir l'Homme d'Aran (1936), c'est partir en voyage dans un lieu à la fois réel et figuré, animé par des îliens qui mêlent vérité et mensonge dans un grand jeu orchestré par Robert Flaherty. C'est aussi faire une expérience doublement fictive, celle qu'offre le cinéma et celle que constitue toute excursion en direction d'une île, quelque part entre perte et renaissance. Sur les traces du réalisateur de Nanook, Man of the North et de Louisiana Story, nous pénétrons dans un temps et un lieu hantés par les mythes : ceux des origines et de la fin des temps, celui d'une famille et d'une communauté sublimées, celui d'une lutte impitoyable entre des humains issus d'un monde adamique et un océan doté d'une existence et de pouvoirs tout puissants. Grâce aux plans sidérants de Flaherty filmant quelques marins partis à la pêche au requin ou perdus dans les flots déchainés, l'univers grandiose et dépouillé que constitue Inis Mór, une des trois îles de l'archipel situé à l'ouest de Galway (Irlande), se charge d'une intensité tragique conjuguant la force du réel à celle issue des contes et des légendes confrontant l'homme à la mer. Ce film unique et inclassable, entre documentaire et fiction, est le fruit de la rencontre d'un cinéaste inspiré, novateur et lyrique avec une communauté prête à prendre tous les risques pour quelques miettes d'éternité. Au cours de cet échange va s'inventer une méthode archaïque et moderne, enfantine et joueuse, permettant au génie de Flaherty d'atteindre des sommets. L'étude des conditions épiques du tournage, l'inscription du film dans l'oeuvre et dans l'histoire du cinéma documentaire, ainsi que l'analyse précise de ses partis pris esthétiques, nous permettent de mieux saisir la conjonction singulière qu'elles révèlent : celle qui se dessine entre mythe, île et cinéma.

02/2012

ActuaLitté

Littérature française

Meta Carpenter. premier roman

Meta Carpenter est camgirl. Assouvir les fantasmes d'hommes cachés derrières leurs écrans, c'est sa façon d'exister. Et si le plus souvent ses clients la dégoutent, c'est autant par la médiocrité de leurs requêtes sexuelles que pour leur misogynie idiote. Heureusement, les mercredis, elle officie avec Hafsia Dinur. Les deux jeunes femmes filment leurs ébats amoureux avec l'aide d'un drone domestique. A l'heure de la pornographie planétaire, leurs vidéos deviennent culte jusqu'au cauchemar. Un seul homme trouve grâce aux yeux de Meta. Sous le pseudonyme de Corsaire-Satan, il observe la jeune fille et échange avec elle images et récits enragés sur la violence faite aux femmes. Une étrange relation amoureuse se noue, à laquelle se joint bientôt Hafsia. Tous trois ont en commun de savoir que le monde n'a jamais voulu d'eux, comme il n'a jamais voulu des femmes libres. Leurs conversations engagent Corsaire-Satan à dépeindre son enfance : il évoque ses deux mères, la biologique, fantôme obsédant, et l'adoptive, femme-bouclier avec laquelle il a partagé joies et complicité. Mais il se souvient aussi de son père d'accueil, haineux envers l'enfant parce qu'il n'avait pas la bonne couleur de peau, et d'un voisinage empreint de violence sociale et de racisme ordinaire... A travers le portrait de ses mères, Corsaire-Satan se fait porteur d'un chant sacré d'amour aux femmes. Sa confession d'un lyrisme à l'os ravive le feu d'une lutte intérieure qu'il partage avec Meta et Hafsia, et tous trois vont alors prendre la route pour chercher une possible délivrance. Dans une langue ciselée, nerveuse et foisonnante, John Jefferson Selve explore avec ce trio magnifique une utopie amoureuse parfaite. L'hommage aux mortes se fait hymne à la vie. Et avant que n'éclose un nouveau monde, c'est une enfant qui va naître.

02/2022

ActuaLitté

Littérature française

Julia et Mrs Carpenter

Trentenaire blessée par un deuil douloureux, Julia fuit son passé, ses souvenirs et sa peur de l'attachement en parcourant la planète. Obligée de revenir en France dans le village et la maison de son enfance, elle va trouver un emploi dans cette ferme du Rossignol qu'elle fréquentait petite fille. Une vie simple, bien différente de celle que souhaitait Julia, s'ouvre désormais à elle. Ce changement, ainsi que la bienveillance et la bonhommie de ses nouveaux collègues, mettront en danger les réserves et la solitude de la jeune femme. Mais c'est sa rencontre avec Mrs Carpenter, la propriétaire de la ferme, une Anglaise octogénaire à la fois stricte et attendrissante, qui va bouleverser Julia dans sa façon de voir l'existence. Acceptera-telle de se laisser approcher et de prendre la place qui lui est offerte dans ce cercle presque plus familial que professionnel ? La relation entre la vieille dame et la jeune femme les amènera-t-elle à faire la paix avec leurs passés et leurs fantômes respectifs ? Un roman sur le pardon, l'acceptation et la transmission.

10/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

Arpenter la nuit

En Californie, une adolescente noire est décidée à survivre, coûte que coûte, dans un monde qui se refuse à la protéger. Un premier roman coup de poing.

08/2022

ActuaLitté

Musique, danse

La disparition de Karen Carpenter

Durant les années 1970, les Carpenters sont le groupe le plus populaire aux Etats-Unis. Un immense succès (100 millions de disques vendus) qui s'explique par l'alchimie unique entre ses deux membres principaux, Richard et Karen Carpenter, un frère et une soeur, deux enfants de la classe moyenne qui imposent un retour à l'ordre musical après la révolution psychédélique. Contre les valeurs libertaires du mouvement hippie, leurs plus grands hits, "Close to You", "We've Only Just Begun", "Rainy Days and Mondays" ou "Yesterday Once More", sont ainsi volontiers romantiques et réactionnaires. Portés par les arrangements sucrés de Richard et la voix céleste de Karen, l'une des plus grandes chanteuses de l'histoire selon Paul McCartney, les albums des Carpenters incarnent alors les valeurs traditionnelles de l'Amérique au moment où la nation plonge dans le chaos moral de lã guerre du Viêtnam. Mais derrière cette success story de l'ère Nixon se cache une tragédie : Karen Carpenter souffrait d'anorexie mentale, une maladie incon-trölable qui rongera petit à petit le groupe jusqu'à le mener à sa perte. La Disparition de Karen Carpenter est à la fois l'histoire de cette chute et un regard transversal sur les phénomènes socioculturels de l'Amérique des années 1970 qui précipitèrent ce drame.

09/2017

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté