Recherche

Rivière d'encre

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Entre la lecture et l'écoute : livre audio, mode d'emploi

Livre audio, livres lus, audiolivre, audiobook : les noms diffèrent, mais désignent le même objet culturel. Créé au même moment que le phonographe et que la possibilité d'enregistrer des sons sur un support, le livre audio a depuis connu bien des formats, de la K7 au CD en passant par la clé USB et le fichier MP3.

ActuaLitté

Dossier

Festival du Livre de Paris 2022 : entre renouveau et contestations

Du 22 au 24 avril, le Grand Palais Éphémère accueillera éditeurs, auteurs et lecteurs pour le retour de l’événement parisien. Après deux années d’annulation, du fait du COVID, Livre Paris devient le Festival du Livre de Paris, avec une nouvelle approche : gratuité d’entrée, espaces thématiques, le tout à quelques pas de la tour Eiffel.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Jean d'Ormesson

Venu au monde dans le 7e arrondissement de Paris, le 16 juin 1925, au sein d’une famille noble, Jean d'Ormesson s'engagea tardivement, de son propre aveu, dans l'écriture, trop occupé qu'il était à lire. Il publie son premier ouvrage, L’amour est un plaisir, en 1956, aux éditions Julliard, mais son livre La gloire de l’Empire, en 1971, lui vaut une reconnaissance littéraire avec le Grand Prix du roman de l’Académie française.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Jean d'Ormesson

En mars 2018, quelques mois après la disparition de Jean d'Ormesson, le 5 décembre 2017, sa fille Héloïse d'Ormesson annonce la création d'un prix littéraire pour lui rendre hommage. « C’est avec joie et fierté que je vous annonce la création du prix Jean d’Ormesson, qui sera décerné le 6 juin prochain au Centre national du livre (pour s’approcher de la date anniversaire de la naissance de mon père le 16 juin 1925) », explique-t-elle.

ActuaLitté

Dossier

Romans de la rentrée littéraire 2021 : parcourir les bonnes feuilles

Ils se compteront encore par centaines, dès la fin du mois d’août, ces romans embarqués entre rapides et récifs, pour la rentrée littéraire. Il y a les livres des grosses pointures, qui roulent déjà des mécaniques, les bouquins inattendus, que l’on attend de découvrir, et toute la horde des sacrifiés sur l’autel du manque de place en librairies, du trop, de l’encore trop. Bref, la rentrée littéraire 2021 s’avance.

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

Extraits

ActuaLitté

BD tout public

Rivière d'encre

Avec grâce, poésie, simplicité et érudition, Etienne Appert conte l'origine du dessin, sa signification, sa raison d'être. "Pourquoi tu dessines ? " demande un jour un enfant à Etienne. Pour répondre à son questionnement, l'auteur choisit d'emprunter ce qu'il nomme la rivière d'encre : celle qui coule depuis le tout premier trait. La légende veut que le premier dessin ait été tracé en Grèce bien avant l'antiquité, par la main d'une femme qui voulu accrocher sur le mur de sa maison l'ombre de son aimé. C'est son histoire que nous suivons, mêlée aux souvenirs de l'auteur et à ceux de l'enfant qui l'accompagne. Et, pour un bout de chemin, François Boucq et Edmond Baudouin leur serviront de guides. Dessiner, mais pour quoi alors ? Pour laisser quelque chose dans l'au-delà, nous qui sommes mortels ? Pour donner forme à l'innommable ?

01/2020

ActuaLitté

Livres 0-3 ans

Rivière

Jouer à s'émerveiller avec les belles couleurs. Des silhouettes à deviner en noir et blanc avant l'explosion des couleurs de la Nature qui apparaissent grâce aux animations du livre. Dans ces imagiers, le tout-petit est attiré par la silhouette noire puis découvre l'image en couleur, dont il aime observer chaque détail. Enfin, il entend le nom et se familiarise avec le langage. Au bord de la rivière le bébé découvrira : le martin pêcheur, la libellule, le canard, la grenouille, le héron. Livre déveil en noir et blanc puis en couleur, pour les bébés dès 6 mois

09/2021

ActuaLitté

Littérature française

Rivière

Jean-Baptiste Rivière a profondément aimé Claire, disparue trop jeune, et les années qui passent le laissent inconsolable. Les souvenirs de cet amour, durant l'âge d'or des années 1970 pétries de contre-culture, de rock et d'aventures humaines, envahissent son quotidien désenchanté. Et Claire n'est pas une morte tranquille : elle prend régulièrement la parole pour protester contre la perte de l'âme-soeur, la dissolution des sensations et du corps. Sans compter la rhétorique râpeuse d'un mystérieux DarkDada avec qui Jean-Baptiste dialogue sur twitter. Fluide, lumineux, d'un lyrisme contenu, Rivière chante l'amour et la renaissance, mais aussi la poésie des choses simples et du travail manuel, l'urgence de choyer la nature et de cultiver la solidarité humaine.

03/2022

ActuaLitté

Littérature étrangère

La rivière

"Au terme de bien des années, je m'étais détachée de la vie que j'avais menée dans la ville, comme nous découpons aux ciseaux une partie de paysage ou d'un portrait de groupe. Navrée du dégât que j'avais ainsi causé à l'image que je laissais derrière moi, et ne sachant trop ce qu'allait devenir le fragment découpé, je m'installai dans le provisoire, en un lieu où je ne connaissais personne dans le voisinage, où les noms des rues, les odeurs, les vues et les visages m'étaient inconnus, dans un appartement sommairement agencé où j'allais poser ma vie pour un temps". Une femme s'installe en banlieue londonienne près d'une petite rivière, sans trop savoir pourquoi ni pour combien de temps. Nouant des liens avec des personnages marquants ou marchant seule, elle observe, se remémore, photographie et, en un dialogue avec le paysage qui l'entoure, décrit ces non-lieux, ces présences, parfois en négatif, de caractères et d'émotions que l'eau traverse. En suivant le cours du Rhin de son enfance, de la rivière Lea à Londres, du fleuve Saint-Laurent, du Gange ou d'un ruisseau presque desséché à Tel-Aviv, c'est par la finesse d'une langue aussi précise que limpide, ses images poignantes et ses observations poétiques qu'Esther Kinsky parvient à tisser le fil conducteur de cette envoûtante pérégrination.

08/2017

ActuaLitté

Policiers

Rivière maudite

Pourquoi des dizaines de pieds mutilés, revêtus de chaussures vertes, sont-ils venus s'échouer sur Aile paradisiaque de Sanibel en Floride ? Ce phénomène inexplicable et les questions qui en découlent aiguisent la curiosité de l'inspecteur Pendergast, du FBI, qui décide d'interrompre ses vacances. Pour le commun des mortels, peut-être... pas pour l'inspecteur Aloysius X.L. Pendergast ! Nul ne sait d'où viennent ces pieds sectionnés. Ni même si leurs propriétaires sont toujours en vie. Débute alors une enquête qui mènera notre héros aux sources d'une rivière maudite... Confronté au complot le plus diabolique qu'il ait jamais eu à déjouer, l'agent spécial Pendergast va devoir redoubler de sagacité s'il ne veut à son tour servir de cobaye...

06/2020

ActuaLitté

Littérature étrangère

La rivière

Wynn et Jack, étudiants en pleine possession de leurs moyens, s'offrent enfin la virée en canoë de leurs rêves sur le mythique fleuve Maskwa, dans le Nord du Canada. Ils ont pour eux la connaissance intime de la nature, l'expertise des rapides et la confiance d'une amitié solide. Mais quand, à l'horizon, s'élève la menace d'un tout-puissant feu de forêt, le rêve commence à virer au cauchemar, qui transforme la balade contemplative en course contre la montre. Ils ignorent que ce n'est que le début de l'épreuve. Parce que toujours ses histoires, profondément humaines, sont prétextes à s'immerger dans la beauté des paysages, et parce qu'il a lui-même descendu quelques-unes des rivières les plus dangereuses de la planète, Peter Heller dose et alterne admirablement les moments suspendus, l'émerveillement, la présence à l'instant, et le surgissement de la peur, les accélérations cardiaques, la montée de l'adrénaline. Ses descriptions relèvent d'une osmose enchanteresse avec la nature ; ses rebondissements, d'une maîtrise quasi sadique de l'engrenage. Ce cocktail redoutablement efficace — suspense et poésie — est sa marque de fabrique. La Rivière n'y déroge pas.

05/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté