Recherche

Rennes

Extraits

ActuaLitté

Littérature

Une ombre qui marche

Premier roman qui évite les lois du genre, Une ombre qui marche se présente comme l'essai d'un universitaire sur un écrivain mythique. On est pourtant dans une pure création qui s'approprie les codes universitaires pour dérouter. Mieux qu'un pastiche, ce texte qui est aussi une biographie en creux d'un personnage hors norme qui par la grâce d'un livre unique et radical a bouleversé l'humanité. Timothy Grall, spécialiste de Montaigne, a en effet composé un livre qui n'est fait que de pages vides. Le roman en est la glose, le commentaire partial d’un admirateur passionné, qui nous révèle la puissance hypnotique du pouvoir de la page blanche. A la fois réflexion sur l’indicible et l’ineffable, et sur la richesse qui naît de ces limites, cette fantaisie sérieuse marie légèreté et gravité. Tiphaine Le Gall est née en 1985 et a grandi à Rennes. Après quelques vagabondages universitaires, de la philosophie à l’ethnologie en passant par l’anglais, et un détour par une grande librairie bretonne, elle se consacre à la littérature et devient professeure agrégée de lettres modernes. Attirée par l’étendue infinie de la mer, calme ou tumultueuse, qui offre tant de prise à l’imaginaire, elle s’est établie à Brest.

08/2020

ActuaLitté

Non classé

Homo detritus ; critique de la société du déchet

Un livre fort sur l’accumulation des déchets et sur les impasses des approches « gestionnaires » d’Homo detritus. Stockés dans des décharges, éparpillés à la surface des océans ou dispersés en particules invisibles dans l’atmosphère, les déchets sont désormais des traces indélébiles de notre présence sur terre autant que des symptômes de la crise protéiforme du monde contemporain. Après les avoir enfouis, il est devenu impératif de les réduire, de les réutiliser, de les recycler. À l’heure de l’économie circulaire, l’idéal d’un monde sans restes tend à faire consensus. Cette promesse rappelle un mensonge de la tribu Chagga, évoqué par l’anthropologue Mary Douglas, où les mâles adultes affirment ne jamais déféquer, contrairement aux femmes et aux enfants, demeurant esclaves de leur corps. Ce livre montre que la quête de pureté, qui organise l’histoire du déchet dans nos sociétés industrielles, fabrique un aveuglement collectif. Il raconte comment homo detritus, face cachée d’homo œconomicus, croit sauver la planète en « bien jetant ». Baptiste Monsaingeon Chercheur postdoctoral à l’Ifris, il est maître de conférences à l’université Rennes Champagne Ardennes. Cofondateur de l’association Watch the Waste, il a participé à la première expédition dédiée à l’identification du « continent de plastiques » en Atlantique Nord. Il est membre du bureau de l’association Worgamic, dédiée à la gestion des déchets organiques en ville. Il a été membre du conseil scientifique de l’exposition Vies d’ordures présentée en 2017 au MuCEM. • Un essai indispensable, clair et convaincant, qui ose se confronter à nos sociétés du déchet pour en montrer les impasses. • Une réflexion qui déconstruit l’approche techniciste et gestionnaire des déchets, qui met à mal notre aveuglement sur notre capacité à gérer les déchets que nous produisons. • La compétence et l’expertise de l’auteur : à la fois sociologue, chercheur, spécialiste des questions d’environnement et de gestion des déchets. A retrouver dans le dossier Points Terre : écologie et sauvegarde de la planète

ActuaLitté

Non classé

Le cartographe des Indes boréales

De Stockholm à la mystérieuse Laponie, de la forteresse mythique de Sagres aux tavernes de Göteborg, de la bouillonnante Amsterdam à la cité maudite de Piteå, Olivier Truc nous fait traverser mille fois l’Europe des guerres de religion et de l’Inquisition. Dépaysement garanti au plus profond de la nuit polaire. Comme tous les jeunes Basques, Izko rêvait de chasse à la baleine dans les eaux glacées des confins du monde sur les pas de son père, un harponneur de légende. Mais une force mystérieuse a changé le cours de son destin, le vouant au service de Dieu et du Roi : il sera espion de Richelieu. Après avoir étudié l’art de la cartographie à Lisbonne et Stockholm, Izko part explorer les Indes boréales, où les Suédois espèrent bien trouver des mines d’argent pour financer leurs guerres, mais aussi convertir les Lapons par la force et les réduire en esclavage, avec une poignée de prêtres fanatiques. Tenu par un terrible chantage, tiraillé entre de multiples allégeances, Izko devra frôler la mort, endurer le cachot, la torture, pour découvrir le secret de ses parents, sonder sa propre culpabilité et enfin choisir son camp, aux côtés des Lapons fiers et rebelles et d’une femme qui l’a toujours aimé. Olivier TRUC est né à Dax. Journaliste, il vit à Stockholm depuis 1994. Spécialiste des pays nordiques et baltes, il est aussi documentariste. Il est l’auteur du Dernier Lapon, pour lequel il a reçu entre autres le prix des lecteurs Quais du Polar et le prix Mystère de la critique, du Détroit du Loup et de La Montagne rouge, une série de polars inspirés de la Laponie qu’il connaît bien, et en particulier de la police des rennes. A retrouver dans la collection “Grands romans” chez Points

ActuaLitté

Non classé

La Bretagne, une aventure mondiale

Devenue française en 1532, la Bretagne demeure une énigme et continue de nourrir un imaginaire fertile. Des menhirs de Carnac aux druides, des chevaliers du Graal à Bécassine en passant par les Bonnets rouges de 2013, ce finistère de l’Europe a construit son identité, riche et complexe, bien au-delà des clichés.

Comment définir la Bretagne ? Peu de provinces offrent une histoire aussi longue et trop souvent méconnue. Dans ce volume collectif, sous la houlette de Joël Cornette, Brestois et historien, se découvre une aventure mouvementée, de la naissance des Bretons à l’aube du Moyen Âge, jusqu’aux multiples défis imposés aujourd’hui par la mondialisation. À la fois terre de légendes, péninsule maritime et puissance souveraine au xve siècle quand les ducs sont sacrés et couronnés à Rennes, la Bretagne se distingue tant par sa langue vigoureuse et imagée que par une longue tradition de quête d’autonomie.

De brillants chercheurs (Olivier Chaline, Jean Kerhervé, Christian Bougeard, Roger Dupuy, Jean-Clément Martin, Éva Guillorel, et la « Bretonne et républicaine » Mona Ozouf), mais aussi Donatien Laurent, ethnologue en quête des traditions orales, sont ici réunis pour nous faire découvrir et partager les secrets d’un territoire original et nous aider à comprendre l’irréductible et forte personnalité de cette singulière Armorique.

05/2018

ActuaLitté

autobiographies contemporaines anthologies/dico

Frison-Roche, une vie

Montagnard, explorateur, résistant, écrivain reconnu… Roger Frison-Roche est toujours resté fidèle à son engage¬ment de guide de haute de montagne: mener sa vie en tête de cordée. Et si Premier de cordée son premier roman devient dès 1941 un best-seller, c’est parce qu’il parle au coeur d’une jeunesse désespérée et l’exhorte au courage moral et physique, à la discipline sans soumission, à la droiture et à la joie. Celui que les Chamoniards surnom¬maient « le grand sifflet », cet enfant du Beaufortin au patois intempestif sut se faire adopter par le milieu fermé des guides de Chamonix et devint un héraut de l’alpinisme français. Aventurier dans l’âme, Frison-Roche va quitter les Alpes qu’il connaît à « un mètre près », pour d’autres terres d’expéditions glorieuses. Première ascension de la Garet El Djenoun au Hoggar dans le Sahara, traversée du désert du Niger en 2CV, études sur la migration des troupeaux de rennes en Laponie… autant d’aventures qui deviendront sources d’inspirations pour cet auteur prolifique. Parce qu’aucune biographie n’avait rendu compte de la personnalité et de la vie de Roger Frison-Roche, Antoine Chandellier, familier de ce héros national, a mené l’enquête en s’appuyant sur son oeuvre, sur les archives de la famille Frison-Roche et sur les témoignages de ceux qui l’ont côtoyé.

ActuaLitté

cinema, television, audiovisuel, presse, medias

Les sciences de l'information et de la communication (2e édition)

Cette nouvelle édition de l’ouvrage Sciences de l’information et de la communication s’adresse à tous ceux (étudiants, enseignants, praticiens) qui souhaitent mieux connaître ces sciences et leurs apports. Sont d’abord présentés les principaux objets sur lesquels portent les travaux de recherche actuels dans le domaine de l’informationcommunication. Les savoirs développés au sein de cette discipline font également l’objet de présentations synthétiques qui les rendent accessibles à un large public. Avec cet ouvrage, le lecteur dispose ainsi d’un vaste ensemble de contributions qui répondent à un double objectif: mettre à sa disposition tous les outils d’analyse nécessaires pour dépasser les préjugés ordinaires sur la communication ; comprendre le rôle qu’elle est amenée à jouer dans notre société.

Ont contribué à cet ouvrage :
Yanita Andonova (U. Paris 13), Christine Barats (U. Paris Descartes), Roger Bautier (U. Paris 13), Simone Bonnafous (UPEC), Robert Boure (U. Toulouse 3), Nicole D’Almeida (U. Paris 4 Sorbonne), Jean-Pierre Esquenazi (U. Lyon 3), Pascal Froissart (U. Paris 8), Michèle Gellereau (U. Lille 3), Jacques Le Bohec (U. Lumière Lyon 2), Guy Lochard (U. Paris 3 – Sorbonne Nouvelle), Jean-Paul Metzger (ENSSIB), Bernard Miège (U. Grenoble 3), Stéphane Olivesi (U. Versailles Saint-Quentin), Caroline Ollivier-Yaniv (UPEC), Isabelle Pailliart (U. Grenoble 3), Alice Krieg-Planque (UPEC), Roselyne Ringoot (IEP de Rennes), Denis Ruellan (U. Rennes 1), Jean-Claude Soulages (U. Lumière Lyon 2)

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté