Recherche

Planeta

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature

Mémoires d'un avare ; l'avarice

Les sept péchés capitaux, ce ne n'est pas seulement de la théologie, c'est aussi de la littérature. Il fallait Louis-Henri de la Rochefoucauld, l'auteur du Club des vieux garçons, pour nous raconter la tragi-comédie de la mesquinerie.

"De la même façon qu'il y a un bon et un mauvais cholestérol, n'y a-t-il pas une mauvaise et une bonne avarice ? Contre la mondialisation heureuse à laquelle personne ne croit plus, il y a une radinerie vertueuse. Ne me déplaçant qu'en France, je ne prenais quasiment pas l'avion. Je gardais les mêmes mocassins des années. Je ne jetais rien. Je recyclais au maximum. Je polluais peu la planète.
Mon avarice était écologique.

J'étais un Harpagon bio !"

Voici les confessions de François Cassette, recueillies au soir de sa vie par son médecin traitant. Qui était Cassette ? Mais voyons, le plus grand critique gastronomique de son temps ! En fait, un grippe-sou qui a toujours eu l’intention de faire fortune sans le mériter. Dans cette histoire d’ascension sociale où la morale n’a pas sa place, aucun mot n’est gratuit et tous les coups sont permis.

Car François Cassette savait très bien ce qu’il voulait : ne rien donner. Jamais. À personne. Ce désir pathétique donne à son récit des accents souvent burlesques. Ce Sacha Guitry des restaurants étoilés y livre sans vergogne les meilleures recettes pour élever l’avarice à la perfection d’un art. Comment vivre aux crochets des autres, profiter de tous, faire un mariage d’argent, réussir aux dépens de chacune et de chacun, sans bien sûr ne jamais rien rendre en retour ? Ne reste qu’à suivre le guide... 

 

02/2021

ActuaLitté

Littérature

Une femme en contre-jour

Prix Place Ronde 2021

Alors qu'elle vient de décéder, à 83 ans, dans le plus grand anonymat, les photos de Vivian Maier, pleines d'humanité et d'attention envers les démunis et les perdants du rêve américain, sont retrouvées par hasard dans des cartons oubliés au fond d'un garde-meuble de la banlieue de Chicago. Elle n'aura donc pas connu la célébrité, ni l'engouement planétaire qui accompagne aujourd'hui son travail d'artiste. Elle a mené une vie de solitude et de pauvreté, lestée de lourds secrets familiaux et d'épreuves. Personnalité complexe et parfois déroutante, femme libre et perdante magnifique dont le destin s'écrit entre la France et l'Amérique, elle avait choisi de vivre les yeux grands ouverts.
Vivian Maier, une femme en contre-jour est le portrait de cette invisible, photographe de génie qui n'a pas vu la plupart de ses photos et qui, pour payer son loyer, gardait des enfants.

03/2019

ActuaLitté

BD adultes

Dune, le roman graphique T.1

Dune, le chef-d'oeuvre épique de science-fiction de Frank Herbert se déroulant dans un avenir lointain au milieu d'une société interstellaire féodale tentaculaire, raconte l'histoire de Paul Atréides alors que lui et sa famille acceptent le contrôle de la planète désertique Arrakis...

Un mélange étonnant d'aventure et de mysticisme, d'environnementalisme, et de politique, Dune est une histoire puissante et fantastique qui jette un regard sans précédent sur notre univers et est ici transfigurée par son adaptation en roman graphique.

Brian Herbert et Kevin J. Anderson ont conservé l'intégrité du roman original, et Raúl Allén et Patricia Martín ont réalisé de splendides illustrations. Le tout est magnifié par les couvertures de Bill Sienkiewicz. Découvrez ou redécouvrez cette saga incontournable !

01/2021

ActuaLitté

Pocket

Le moineau de Dieu

2019, un signal musical est capté par la Terre. Pendant que l'ONU palabre sans fin, la Compagnie de Jésus a déjà trouvé les financements et mis sur pied son expédition. A son bord, des athées et des jésuites, dont Emilio Sandoz, jeune prêtre et brillant linguiste, pour un voyage d'exploration vers la planète Rakhat et ses habitants.
2059, Emilio Sandoz, mutique, les mains mutilées et marqué du sceau de l'infamie, est le seul rescapé de la mission. Sur Rakhat, il aurait tué et se serait prostitué. Qu'a-t-il donc pu se passer pour que la mission tourne si mal ?

09/2019

ActuaLitté

Actualité

Nous ne vivrons pas sur Mars, ni ailleurs

Mars soulève d’invraisemblables projets de colonisation qui donnent, à grand renfort de jolis films d’animation et de nombreuses superproductions de science-fiction, l’impression d’être réalisables à court terme. Le grand public en est venu à considérer que vivre normalement ailleurs que sur Terre est très facile, alors que ce n’est que du cinéma dopé aux effets spéciaux. 

La réalité est beaucoup plus rude, très loin des rêves de quelques milliardaires excentriques complètement déconnectés de la réalité. Une analyse critique et sérieuse des immenses écueils qui se dressent entre nous et notre plus proche voisine montre que, sortis de la double protection terrestre (atmosphère et magnétosphère), nous sommes terriblement vulnérables dans un cosmos hostile et glacial. Faire amarsir une fusée contenant des êtres humains confinés dans quelques mètres cubes pendant six mois et épuisés par un si long voyage hors gravitation terrestre, relève de l’inconscience la plus totale. 

Sur Mars, les conditions extrêmes et le manque de ressources vitales rendraient la survie d’improbables martionautes bien plus difficile qu’en Antarctique : la plus minime erreur humaine, la moindre défaillance matérielle ou la plus légère déchirure d’une combinaison spatiale seraient fatales. 

Il n’y a pas de planète B. Nous sommes les habitants naturels de la Terre et destinés à y vivre pour toujours, obligés d’en prendre le plus grand soin. Les rêves loufoques de colonisations lointaines sont des mirages inutiles et dangereux qui gagneraient beaucoup à vite se transformer en un projet bien plus urgent et nécessaire : rendre notre biosphère à nouveau viable à long terme. 

11/2020

ActuaLitté

Romans & contes

Kid au 1er Sommet des Animaux

Kid, une élève de 6e, est choisie par toutes les écoles, pour réaliser un reportage au tout premier Sommet des Espèces, organisé en 2030 à Paris. Si elle n'est pas la seule représentante de l'espèce humaine (il y a bien un homme dans la salle), elle se sent bien isolée dans l'assemblée désordonnée, odorante et cacophonique qu'elle découvre ! La colère des uns reprochant aux humains le désastre écologique qui s'opère et l'appétence des autres ne sont pas pour la rassurer. Mais un attentat perturbe l'évènement, enferme tous les intervenants dans la salle de conférence au sous-sol. Pour la première fois, les espèces vont devoir apprendre à communiquer et à coopérer si elles veulent pouvoir se sortir de là. Il en va de leur survie et peut-être aussi de l'avenir de la Planète tout entière.

03/2020

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté