Recherche

Pierre Pierrard

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Franck Bouysse

Né en 1965 à Brive-la-Gaillarde, Franck Bouysse publie son premier roman en 2007, L’Entomologiste, aux éditions Lucien Souny. Entre 2008 et 2012, il signe une trilogie, la Trilogie H., aux éditions Les Ardents Éditeurs, avec des illustrations de Pierre Demarty.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Décembre

Créé en 1989 sous l’appellation Prix Novembre, le Prix Décembre a été pensé comme un anti-Goncourt, un de plus : la récompense entendait se démarquer de par sa sélection initiale, mais aussi son choix de lauréat. Pensé et doté, à l'origine, par Michel Dennery, il fut ensuite soutenu par Pierre Bergé, se nommant alors Prix Décembre.

ActuaLitté

Dossier

Les Prix de poésie Vénus Khoury-Ghata

Dans un contexte où les prix de poésie sont souvent remis à des hommes et où le paysage poétique français est largement masculin, laissant dans l’ombre des femmes poètes de talent, Vénus Khoury-Ghata (Prix Goncourt de la Poésie en 2011), avec l’aide de Pierre Brunel, a créé en 2014 un prix de poésie au féminin qui récompense la poésie française et, depuis cette année, la poésie étrangère traduite en français.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Goncourt de la biographie

Dès 1980, l'Académie Goncourt se dote d'une bourse pour soutenir les auteurs de biographie : Jean Lacouture reçoit la première récompense pour son ouvrage François Mauriac, consacré à l'auteur d'Un Nœud de vipères et publié par les éditions du Seuil. Devenu un Prix Goncourt au même titre que le Goncourt de la nouvelle, par exemple, le prix est désormais remis chaque année par les académiciens, au cours d'une cérémonie organisée à Nancy pendant l'événement Le Livre sur la Place.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Interallié

Créé en 1930, le Prix Interallié fait partie des fameux prix de la rentrée littéraire : il est remis chaque année, au cours de l'automne, à un roman français. Le prix n'est pas doté financièrement, et il est décerné au sein du Cercle de l'Union interalliée, cercle social parisien fondé en 1917.

ActuaLitté

Dossier

Dédicaces, programme, auteurs, éditeurs : le FIBD d'Angoulême 2020

La 47e édition du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, ou FIBD pour faire plus court, se déroulera du 30 janvier au 2 février 2020 : à cette occasion, la ville tout entière vivra au rythme du 9e art, avec des événements un peu partout. Expositions, dédicaces, conférences, cosplays et autres masterclasses attendent les visiteurs, venus du monde entier. 

Extraits

ActuaLitté

Religion

L'Eglise et les ouvriers en France (1940-1990)

La Seconde Guerre mondiale, en provoquant l'engagement côte à côte de croyants et d'incroyants, de militants chrétiens et de militants communistes, a contribué, selon les termes vigoureux de Jean-Marie Domenach, à w dépuceler .. les chrétiens. A l'issue de celte épreuve, ils adoptent un langage nouveau et se tournent vers le monde ouvrier non plus en conquérants mais en témoins et en compagnons. Certains, les prêtres-ouvriers, tenteront même de s'y fondre totalement par un engagement qui devait susciter de violentes controverses au sein même de l'Eglise. Cet effort d'acculturation au inonde ouvrier s'est poursuivi pendant cinquante ans (1940-1990) en dépit des obstacles qui ont surgi des bouleversements économiques, éthiques et sociaux de la fin du siècle — bouleversements auxquels n'échappent ni l'Eglise, ni la classe ouvrière.

01/1991

ActuaLitté

Sciences historiques

La vie quotidienne dans le Nord au XIXe siècle. Artois - Flandre - Hainaut - Picardie

La région du Nord connaît, au XIXe siècle, une mutation économique sans précédent, avec ce qu'il est convenu d'appeler la première révolution industrielle. Cependant, on ne peut dire que la vie quotidienne de la majorité des gens soit alors fondamentalement bouleversée. Sans doute la manufacture et la mine rompent-elles avec les rythmes ancestraux mais le travail à domicile reste largement pratiqué et la vie rurale se modifie peu. De plus, les changements économiques n'affectent guère les mentalités. Riche ou misérable, la maison du Nord est toujours le refuge de familles nombreuses et accueillantes. La rue conserve son pittoresque. La civilisation reste éminemment festive. Quant à la vie spirituelle, elle demeure le produit de l'indissociable alliance de la foi chrétienne et de la superstition, du goût de la vie et de la terreur de la mort. Originaire de Roubaix, Pierre Pierrard est professeur honoraire d'histoire à l'Institut catholique de Paris et président de l'Amitié judéo-chrétienne de France. Sa thèse de doctorat, La Vie ouvrière sous le second Empire, devait décider de la double orientation de ses recherches. L'histoire sociale et religieuse de la France, d'abord : il est l'auteur de L'Eglise et les ouvriers en France (deux volumes, 1840-1940 et 1940-1990) et de La Vie quotidienne du prêtre français au XIXe siècle ; l'histoire du Nord ensuite, auquel il a consacré plusieurs ouvrages qui lui ont valu le Grand Prix de la ville de Lille en 1972, et le titre de chevalier de la Légion d'honneur en 1983.

03/1992

ActuaLitté

Religion

L'Eglise et les ouvriers en France (1840-1940)

De 1840 à 1940, l'Eglise a multiplié les efforts pour conquérir, ou reconquérir, un milieu social qui lui échappait. Pierre Pierrard montre pourquoi en partant d'une série d'interrogations fondamentales. De quelle Eglise s'agit-il ? De quels ouvriers ? Pour quelle société? Il part d'une constatation : l'indifférence envers la religion du monde ouvrier. Pour y pallier, les politiques les plus contradictoires se succéderont, de l'amorce d'un socialisme chrétien aux patronages contre-révolutionnaires, de l'Ordre moral à l'encyclique Rerum Novarum. Ce siècle, marqué par une formidable mutation technologique et sociologique et secoué par deux guerres mondiales, suscite une nouvelle réflexion des chrétiens sur les problèmes économiques, sociaux et missionnaires. Avec lucidité et scrupule, Pierre Pierrard en décrit, pour la première fois, la genèse.

03/1984

ActuaLitté

Religion

La vie quotidienne du prêtre français au XIXe siècle (1801-1905)

Durant un siècle, de 1801 à 1905, l'Eglise de France a vécu sous le régime du Concordat conclu entre Bonaparte, Premier consul, et le pape Pie VII. Ce Concordat faisait des prêtres français des fonctionnaires du culte, salariés, dépendant étroitement de leur évêque et de l'administration. Et cependant, jamais le clergé français n'a été aussi nombreux : 140000 jeunes gens ordonnés en un siècle. Qu'est-ce qui a pu pousser tant d'adolescents, en majorité des fils de paysans, à franchir le seuil des séminaires ? La sécurité attachée à un traitement fixe et assuré ? Une promotion sociale incontestable ? Certainement. Mais aussi l'attrait du service de Dieu et des âmes, la réalisation d'une haute vocation. L'exercice de cette vocation, au cours du XIXe siècle, est rendue de plus en plus malaisée par la formidable mutation économique, sociale, idéologique, religieuse qui fait que la France républicaine et logique de 1905, avec ses 4 millions de travailleurs industriels, est très différente de la France de 1801, dont les campagnes surpeuplées vivaient encore selon un rythme ancien, auquel l'existence du prêtre était accordée. A travers la vie quotidienne du prêtre français au XIXe siècle, c'est toute une nation qu'on voit évoluer, c'est la France profonde qu'on entend respirer, une France à la fois très éloignée et très proche de nous. Pierre Pierrard Né à Roubaix, Pierre Pierrard est professeur honoraire à l'Institut catholique de Paris. Après avoir soutenu une thèse de doctorat sur La Vie ouvrière à Lille sous le Second Empire, il a orienté ses recherches et ses travaux vers une meilleure connaissance des courants sociaux et religieux contemporains. Chroniqueur à La Croix président de l'Amitié judéo-chrétienne de France, il a reçu le Grand Prix catholique de littérature en 1984 pour son livre : l'Eglise et les ouvriers en France, 1840-1941 (Hachette-Littérature). Il est également l'auteur d'une Vie quotidienne dans le Nord au XIXe siècle.

04/1986

ActuaLitté

Religion

Les chrétiens et l'affaire Dreyfus

L'affaire Dreyfus, (1894-1899), " cette culmination mystique " selon Péguy, constitue un formidable révélateur de l'état du christianisme français de la fin du XIXe siècle. Pourquoi trouve-t-on les protestants aux côtés du capitaine dégradé, alors que les catholiques dénoncent sa " trahison " ? Pourquoi un tel aveuglement devant l'injustice ? Cet ouvrage met à jour les ressorts profonds de l'antisémitisme catholique de l'époque alimenté par l'arsenal de la Bonne Presse. Le Pélerin, La Croix, Les Croix locales déclinent à longueur de colonnes les deux arguments massue qui condamnent Dreyfus : sa trahison, comme celle de Judas, s'inscrit dans la ligne de l'histoire juive ; l'acharnement des dreyfusards provient d'un puissant " syndicat judéo-protestant-maçonnique " soutenu par les ennemis de La France. A l'inverse, la grande majorité des protestants soutiennent Dreyfus en se référant aux Evangiles... De ce naufrage moral émergent quelques courageux catholiques dreyfusards bravant, au nom d'une religion de l'amour, les flots de sottise et de haine. Très documenté, le présent ouvrage témoigne de l'usure du tissu catholique en France, à l'aube du XXe siècle. On ne peut s'empêcher de penser à Vichy, quarante ans plus tard...

10/1998

ActuaLitté

Théâtre

Pierre après pierre

"Pierre après Pierre" vous plonge dans une histoire aussi divertissante que troublante... Pierre subit un interrogatoire. Il est au coeur d'un conflit dont il semble ignorer l'origine. Il menait une vie paisible, avec sa fiancée qu'il comptait demander en mariage... jusqu'au jour où son frère, après quelques années d'absence, décide de lui rendre visite. Quel lien peut-il y avoir entre cet homme qui l'interroge aujourd'hui, sa compagne et la visite de son frère ? Un nouveau jeune auteur talentueux ! L'intrigue est subtile, agencée d'une manière surprenante.
Le texte est vivant, les répliques excellentes. Anny Duperey La pièce est un Rubik's cube aux facettes multiples et énigmatiques. Un jeu de l'esprit, un casse-tête diablement exaltant ! Julien Covain a réussi un coup de maître sur la thématique de la reconstruction psychologique d'un être humain. Régine Guillain du Printemps Culturel

12/2016

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté