Recherche

Pesce

Extraits

ActuaLitté

Actualités

Le monde selon Chirac

« Pendant plus de quarante ans, Jacques Chirac a été un acteur politique incontournable d’une France en constante évolution. Mais que sait-on vraiment de lui ? Je l’ai approché plus que d’autres, mais j’ai le sentiment de n’avoir jamais vraiment percé tout ce que sa personnalité recèle. Il a d’ailleurs toujours tenu à préserver une part d’intimité, de secret, donnant parfois l’image d’un homme imperméable à toute culture, qui ne lit que des romans policiers, aime la musique militaire, raffole de la bière Corona. Cette part de mystère cache le vrai Chirac, l’homme de conviction, un combattant et un conquérant, toujours en mouvement, inépuisable, instinctif. » Jean-Louis Debré a choisi et commenté les discours, les déclarations et les confidences de Jacques Chirac, brossant un portrait au plus juste de l’homme, de son action et de ses vérités.

03/2015

ActuaLitté

Non classé

Le chagrin des vivants

Durant les cinq premiers jours de novembre 1920, l'Angleterre attend l'arrivée du Soldat inconnu, rapatrié depuis la France. Alors que le pays est en deuil et que tant d'hommes ont disparu, cette cérémonie d'hommage est bien plus qu'un simple symbole, elle recueille la peine d'une nation entière.A Londres, trois femmes vont vivre ces journées à leur manière. Evelyn, dont le fiancé a été tué et qui travaille au bureau des pensions de l'armée ; Ada, qui ne cesse d'apercevoir son fils pourtant tombé au front ; et Hettie, qui accompagne tous les soirs d'anciens soldats, sur la piste du Hammersmith Palais pour six pence la danse.Dans une ville peuplée d'hommes incapables de retrouver leur place au sein d'une société qui ne les comprend pas, rongés par les horreurs vécues, souvent mutiques, ces femmes cherchent l'équilibre entre la mémoire et la vie. Et lorsque les langues se délient, les coeurs s'apaisent.En évoquant avec une grande précision historique le deuil national et les tourments intimes
de ses personnages, Anna Hope recrée l'état d'esprit de l'Angleterre à la suite de la Grande Guerre. Au fil des pages, le désir d'émancipation se heurte à l'impossibilité d'oublier, et ce n'est finalement que dans l'union du chagrin pour un cercueil anonyme que toutes ces âmes blessées trouveront un nouveau chemin. (trad. Élodie Leplat)

01/2016

ActuaLitté

Non classé

La Blanc Fouquet

ŤIl reste le soir seul dans l'atelier, dispose les coupelles des différents dosages de blancs obtenus, les applique sur des feuilles différentes, puis dans d'autres coupelles mélange les blancs premiers entre eux, les numérote comme les feuilles qu'il dispose dans tout l'atelier, enfin sort faire quelques pas dans la rue noire laver ses rétines, les lancer vers la nuit d'hiver opaque comme la suie, les plumes des corbeaux. Quand il revient, il note enfin celui qui a percé l'obscurité, le blanc royal, le blanc Fouquet, qui le fait soudain vomir dans la rue. ť Franck Herbet-Pain.

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Le Chapeau De Mitterrand

Un soir à Paris, Daniel Mercier, comptable, dîne en solitaire dans une brasserie, quand un illustre convive s’installe à la table voisine: François Mitterrand. Son repas achevé, le Président oublie son chapeau, que notre Français moyen décide de s’approprier en souvenir. Il ignore que son existence va en être bouleversée. Tel un talisman, ce célèbre feutre noir ne tarde pas à transformer le destin du petit employé au sein de son entreprise. Daniel aurait-il percé le mystère du pouvoir suprême? Hélas, il perd à son tour le précieux objet qui poursuit sur d’autres têtes son voyage atypique au sein de la société française des années 1980. Cette fable pleine d’esprit et de malice possède comme le fameux chapeau un charme mystérieux – celui de ressusciter une époque et, surtout, de mettre au jour à travers une galerie de personnages notre rêve commun: voir s’accomplir par magie nos désirs les plus secrets. Antoine Laurain par Jean-Luc Bertini © Flammarion Bandeau: photographie du chapeau: Nader Kassem © Flammarion Illustration: Matthew Richardson © Flammarion

01/2012

ActuaLitté

chimie pharmaceutique

La chimie et la santé au service de l'homme

Non, tout n'oppose pas chimie et santé! Si l'on ne devait écouter que l'opinion publique manipulée par les médias, la première est la responsable des « bienfaits » de la pollution tandis que la seconde est la valeur suprême de nos sociétés, à laquelle tout le monde devrait avoir droit. Autant le dire tout de suite, si l'une est si chère à notre société, sans l'autre rien de tout cela ne serait possible. En effet, sans les diagnostics et les médicaments, les progrès de la médecine auraient été moins flagrants. S'il démonte d'abord ce paradoxe en dénonçant ce manque de rigueur qui provoque tant d'idées fausses sur les dangers des molécules de notre environnement, ce livre, qui s'adresse aux non-spécialistes, veut surtout nous faire saisir la révolution médicale en cours: allongement de la vie, recul des maladies les plus graves, combat contre la douleur…, représentant un programme de décennies de recherches. Et ce qu'on a découvert, c'est une formidable illustration du fameux « tout est chimie » des savants anciens qu'aimait à citer le chimiste et pharmacien Pierre Potier. Chimie, c'est d'abord la composition du vivant dont l'étude à l'échelle moléculaire dévoile toutes ces molécules de base, protéines, acides nucléiques, assemblages qui ne cessent de nous étonner par leur diversité. Chimie, c'est aussi le fonctionnement de tout ce système moléculaire, les interactions subtiles entre ses différentes composantes auxquelles on rattache progressivement toutes les fonctions de la vie. Mais chimie, c'est encore beaucoup plus: c'est le pouvoir de l'homme – biologiste ou médecin – d'agir de façon raisonnée sur ce monde vivant que la chimie lui fait découvrir. On le comprend: on est passé du souci de compréhension du vivant à une stratégie pour soigner et guérir. S'il illustre les divers aspects de cette nouvelle pharmacologie, ce livre n'oublie pas que la révolution médicale, c'est aussi celle des diagnostics, de la détection précoce des dysfonctionnements. On ne peut qu'être admiratif devant la possibilité de l'imagerie – voir l'intérieur du corps – et les développements que nous promettent les laboratoires de chimie pour rendre ces techniques physiques encore plus performantes. Médicaments du futur, capacité de « voir » les organes: la chimie vient révolutionner notre pouvoir sur la maladie. Réussirait-elle à remplir notre rêve « déraisonnable » – bonne santé pour tous, toujours? Le lecteur trouvera ici les éléments de sa réponse.

02/2010

ActuaLitté

chimie pharmaceutique

La chimie et la santé au service de l'homme

Non, tout n'oppose pas chimie et santé! Si l'on ne devait écouter que l'opinion publique manipulée par les médias, la première est la responsable des « bienfaits » de la pollution tandis que la seconde est la valeur suprême de nos sociétés, à laquelle tout le monde devrait avoir droit. Autant le dire tout de suite, si l'une est si chère à notre société, sans l'autre rien de tout cela ne serait possible. En effet, sans les diagnostics et les médicaments, les progrès de la médecine auraient été moins flagrants. S'il démonte d'abord ce paradoxe en dénonçant ce manque de rigueur qui provoque tant d'idées fausses sur les dangers des molécules de notre environnement, ce livre, qui s'adresse aux non-spécialistes, veut surtout nous faire saisir la révolution médicale en cours: allongement de la vie, recul des maladies les plus graves, combat contre la douleur…, représentant un programme de décennies de recherches. Et ce qu'on a découvert, c'est une formidable illustration du fameux « tout est chimie » des savants anciens qu'aimait à citer le chimiste et pharmacien Pierre Potier. Chimie, c'est d'abord la composition du vivant dont l'étude à l'échelle moléculaire dévoile toutes ces molécules de base, protéines, acides nucléiques, assemblages qui ne cessent de nous étonner par leur diversité. Chimie, c'est aussi le fonctionnement de tout ce système moléculaire, les interactions subtiles entre ses différentes composantes auxquelles on rattache progressivement toutes les fonctions de la vie. Mais chimie, c'est encore beaucoup plus: c'est le pouvoir de l'homme – biologiste ou médecin – d'agir de façon raisonnée sur ce monde vivant que la chimie lui fait découvrir. On le comprend: on est passé du souci de compréhension du vivant à une stratégie pour soigner et guérir. S'il illustre les divers aspects de cette nouvelle pharmacologie, ce livre n'oublie pas que la révolution médicale, c'est aussi celle des diagnostics, de la détection précoce des dysfonctionnements. On ne peut qu'être admiratif devant la possibilité de l'imagerie – voir l'intérieur du corps – et les développements que nous promettent les laboratoires de chimie pour rendre ces techniques physiques encore plus performantes. Médicaments du futur, capacité de « voir » les organes: la chimie vient révolutionner notre pouvoir sur la maladie. Réussirait-elle à remplir notre rêve « déraisonnable » – bonne santé pour tous, toujours? Le lecteur trouvera ici les éléments de sa réponse.

02/2010

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté