Recherche

Peeters Leuven

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Lucien Leuwen

Lucien, c'est Stendhal tel qu'il aurait aimé être (pourvu d'un père riche et brillant, protecteur puissant, tendre, infatigable : polytechnicien, puis important fonctionnaire du ministère de l'Intérieur) et tel qu'il a été, républicain d'abord, puis rallié sans illusions à la monarchie de juillet, amoureux d'une femme jolie, intelligente et qui l'aime aussi. Lucien Leuwen, c'est un roman d'amour aux pages fines, charmantes, poétiques, parmi les plus belles de l'auteur. C'est aussi un roman politique et social, où bien des traits semblent, hélas!, actuels. L'ambition sans principes et sans talent, la corruption, la servilité du personnel politique et des fonctionnaires, la mort de l'idéal, tout cela que nos manuels d'histoire nous faisaient croire d'un autre âge, nous l'avons revécu sans comprendre. Grâce à Stendhal, le plus intelligent et le plus ironique de nos romanciers, nous comprenons.

06/2002

ActuaLitté

Actualité et médias

Idées N° 10 : Benoît Peeters Pan

Trump nous rend dingues ! L'Amérique nous fascine. C'est l'Empire. Alors que la campagne présidentielle est intense, rebondissante et sans concession, ils squattent les plateaux de télé, animent des blogs et des revues, publient des essais : Qui sont les américanistes français, quelles sont leurs thèses sur les Etats-Unis et leur influence ? Avec Denis Lacorne, Thomas Snegaroff, Didier Combeau, Nicole Bacharan, Qui sont les intellectuels Américains qui préfèrent Paris ? Et quelles sont les idéologies venues des Etats-Unis qui nous envahissent pour le meilleur comme pour le pire. Et aussi : Rencontres avec Emmanuel Todd, Bernard Stiegler. Notre sélection d'essais et de documents.

03/2021

ActuaLitté

Littérature française (poches)

LUCIEN LEUWEN. Tome 1

" Beyle oppose toujours quelque jeune homme pur et quelque homme d'esprit à ces monstres de besogne, de niaiserie, de cupidité, de sécheresse, d'hypocrisie ou d'envie dont il a peint tant de fois les visages, les caractères et les actes. Il concevait par ses dégoûts, il s'assurait par soi-même que la véritable valeur peut être séparée des vanités, de paperasses, des mensonges, de la solennité, de l'automatisme... On lit aisément dans Beyle qu'il eût aimé de traiter de grandes affaires en se jouant. Il crée amoureusement des hommes aux jugements nets brefs, aux ripostes instantanées du même ordre de durée que les évènements, aussi brusques, aussi surprenantes que les surprises, ministres ou banquiers qui mènent, tranchent, traversent les circonstances, combinent le plaisant au profond, dosent finesse et pertinence... "

10/1982

ActuaLitté

Littérature française (poches)

LUCIEN LEUWEN. Tome 2

" ... la politique provinciale avait été étudiée plus prudemment en son naturel par le sous-lieutenant Lucien Leuwen à Nancy. Jésuites, royalistes, armée, espions, mouvements ouvriers, tout s'y trouve, et le politique de province aussi en ce docteur Du Poirier, qui est un des meilleurs portraits de Stendhal. On trouve dans ce grimpeur d'escaliers, dans ce parleur, dans ce pêcheur, un étonnant mélange de prudence, d'hypocrisie, de conviction, et d'humeur insolente qui fait un homme fort et naïvement impénétrable. La matière humaine en toutes ces pages mérite son terrible nom. " Alain.

10/1982

ActuaLitté

Littérature française

L'étrange histoire de la famille Peters

Ainsi commence le roman de Patrick Haizet, L'Étrange histoire de la famille Peters. Le 24 octobre 1929, c'est : L'effondrement historique de la Bourse new-yorkaise, Des chutes financières en cascades, Une avalanche de suicides. C'est le cas de Simon Peters qui laisse veuve sa femme Sarah avec leurs cinq enfants. Leur vie est bouleversée à partir de ce drame qui va les entraîner vers de nouveaux continents et de nouvelles alliances. Patrick HAIZET nous trace ici le portrait d'une famille à travers le XXe siècle, au croisement des tendances traditionnelles et de réactions plus libertaires. Vous découvrirez dans cet ouvrage les destins croisés de nombreux personnages que l'auteur sait rendre attachants et porteurs d'un message de permanence, malgré la vie et le temps qui passent : permanence de l'attachement à ses origines, à sa filiation, à son héritage.

09/2012

ActuaLitté

BD tout public

Mondes (im)parfaits. Autour des Cités obscures de Schuiten et Peeters

La Maison d'Ailleurs, musée de la science-fiction, de l'utopie et des voyages extraordinaires d'Yverdon-les-Bains (Suisse), présente une grande exposition : "MONDES imPARFAITS. Autour des Cités obscures de Schuiten et Peeters", du 17 novembre 2019 au 25 octobre 2020. Ce livre en est le prolongement et l'approfondissement, autour des notions d'utopie et de dystopie. L'acte de naissance officiel de l'utopie est la publication en 1516 du récit Utopia de l'humaniste anglais Thomas More. Il y met en scène un monde autre dans lequel les êtres humains sont postulés comme heureux, en raison d'une organisation socio-politigue novatrice. Mais la dernière phrase d'Utopia laisse entendre que cette cité devrait rester au rang de "souhait", c'est-à-dire de modèle à ne surtout pas réaliser. En effet, dès que l'on se met a raconter, de l'intérieur, ce qui se passe en utopie, la cité supposée parfaite exprime sa dimension aliénante et se transforme en dystopie. Du Meilleur des mondes et 1984 à Blade Runner, La Servante écarlate et Black Minor, les dernières décennies ont vu se multiplier de tels récits, en littérature, au cinéma et ailleurs. "MONDES imPARFAITS" propose une synthèse solide sur le sujet, agrémentée de nombreux documents et de dessins rares ou inédits des Cités obscures de François Schuiten et Benoît Peeters.

11/2019

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté