Recherche

Paul Nadar

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Guy de Maupassant

Sombrant dans la folie alors qu’il n’avait qu’une quarantaine d’années, Guy de Maupassant meurt à 43 ans, ne lègue au patrimoine littéraire français qu’une décennie d’œuvres. Mais quelles œuvres ! En quelques pages, Maupassant parvient à mêler ce pessimisme caractéristique, un réalisme prégnant et une dose de fantastique qui fera sa marque. 

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Eugène Dabit du roman populiste

Récompense créée en 1931 par Antonine Coullet-Tessier, le Prix Eugène Dabit du roman populiste s'est donné pour mission de saluer une œuvre romanesque qui « préfère les gens du peuple comme personnages et les milieux populaires comme décors à condition qu'il s'en dégage une authentique humanité ».

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Interallié

Créé en 1930, le Prix Interallié fait partie des fameux prix de la rentrée littéraire : il est remis chaque année, au cours de l'automne, à un roman français. Le prix n'est pas doté financièrement, et il est décerné au sein du Cercle de l'Union interalliée, cercle social parisien fondé en 1917.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Edith Wharton

Née en 1862, Edith Newbold Jones, mieux connue sous le nom Edith Wharton, a résolument marqué l'histoire de la littérature : elle fut ainsi la première femme à obtenir le Prix Pulitzer du roman, pour Le temps de l'innocence, publié en 1920. Après une enfance européenne, elle retourne à New York avec sa famille, qui jouit d'une situation très aisée.

ActuaLitté

Dossier

Le Grand Prix de l'Académie française

Prix annuel, créé en 1914, le Grand Prix de l'Académie française vient récompenser l’auteur du roman que l’Académie a jugé le meilleur de l’année. Doté de 10.000 € depuis 2016, il est habituellement décerné à la fin du mois d'octobre, au cœur de la rentrée littéraire.

ActuaLitté

Dossier

En route pour l'aventure : des livres pour voyager et s'évader

Sur terre et sur les mers, à la découverte d’horizons inconnus, voici une liste de livres qui vous embarquent vers des destinations folles. Ce sont des récits de voyage, des essais, des textes empreints de poésie, ou des biographies d’aventuriers, comme autant de panoramas de la splendeur de notre planète.

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

Le monde de Proust. Vu par Paul Nadar

De la réalité à la fiction, cet ouvrage propose une promenade sentimentale et vivante à travers la galerie de portraits des célébrités qui ont, directement ou indirectement, inspiré les personnages de A la recherche du temps perdu : aristocrates, bourgeois, artistes, cocottes, actrices, tous étaient des familiers de Marcel Proust. au total 120 portraits - dont 40 totalement inédits reproduits à partir des plaques originales tirées des archives du photographe Paul Nadar. Trois textes apportent un éclairage nouveau sur l'ouvre de l'écrivain, du photographe et de leurs modèles : une réflexion sur le rôle de ces photos dans notre mémoire de lecteur, une analyse du lien entre Proust et ses personnages à clefs, enfin une mise au point sur le principe de la retouche des photographies par Paul Nadar, qui permettait aux modèles d'espérer tendre vers l'idéal... Pierre-Jean Rémy, diplomate, écrivain, était membre de l'Académie Française. Anne-Marie Bernard et Agnès Blondel sont documentalistes honoraires des Archives photographiques du ministère de la Culture. Anne Borrel, spécialiste de Proust, a été responsable du musée Marcel-Proust à Illiers-Combray de 1987 à 1998. > 2013 : centenaire de la parution de Du côté de chez Swann. > Les portraits des personnalités ayant inspiré les personnages de La Recherche. > L'évocation de personnages, de lieux et d'époques disparus que la photographie a permis de sauvegarder. > Un beau livre d'images à un prix attractif.

11/1999

ActuaLitté

Photographie

Nadar

Sa longue vie a traversé les époques et les régimes - né sous la Restauration, jeune bohème en 1848, artiste flamboyant sous le second Empire, figure parisienne en vue de la III ? République, avant de quitter la scène à la veille de la Grande Guerre. Il a été successivement gazetier de la "petite presse" , journaliste lancé dans le monde des lettres, caricaturiste acéré, photographe enfin, et le plus grand. Tous ses métiers, Félix Tournachon, devenu Nadar, les a vécus comme autant d'aventures. Car cet homme reconnu ne s'est jamais voulu un personnage installé. Sa force, il la puise dans une curiosité insatiable et une audace du commencement sans cesse renouvelée. Nadar devait à lui seul ses découvertes fulgurantes mais aussi ses échecs retentissants, toujours surmontés. C'est cet itinéraire étincelant, mais aujourd'hui trop méconnu, que retrace Stéphanie de Saint Marc. L'homme qu'elle raconte est pleinement dans son siècle dont il a embrassé les promesses, les enthousiames et parfois les causes. Voici Nadar parti à pied sauver la Pologne de la tyrannie ; ou perché dans la nacelle d'un ballon, en train d'inventer la photographie aérienne ; et dans son atelier, surtout, explorant indéfiniment la célébrité de ses contemporains qui furent aussi ses amis, de Baudelaire à Théophile Gautier, de Daumier à Gustave Doré, de Hugo à George Sand, et de combien d'autres, immortalisés par le génie de son objectif. Mais ce livre révèle également un Nadar plus secret, personnalité complexe, souvent inattendue, dont le charme et l'exubérance masquent des fêlures intimes qui dessinent son portrait sous un jour nouveau.

09/2010

ActuaLitté

Littérature française

Nafar

Une nuit d'octobre, c'est sur la rive turque du Meriç, le fleuve-frontière qui sépare l'Orient de l'Europe, qu'une mystérieuse narratrice arrête son regard. Et plus précisément sur l'homme épuisé qui, dans les buissons de ronces, se cache des soldats chargés d'empêcher les clandestins de passer du côté grec. Car celui qui s'apprête à franchir le Meriç est un nafar : un sans-droit, un migrant. Retraçant pas à pas sa périlleuse traversée, la narratrice émaille son récit d'échappées sur cette région meurtrie par l'Histoire et sur le quotidien de tous les Syriens qui, comme l'homme à la veste bleue se préparant à plonger, cherchent coûte que coûte un avenir meilleur loin de la dictature de Bachar al-Assad. Elle est celle qui témoigne des combines et des faux départs, imagine ce qu'on lui tait, partage les doutes et les espoirs. Dans ce premier roman bouleversant d'émotion retenue, Mathilde Chapuis nous conduit au plus près des obsessions de tous ceux qui n'ont d'autre choix que l'exil.

08/2019

ActuaLitté

Poésie

Nadir

Dans Nadir, c'est la réécriture du réel confiée aux enfants : leur imagination, leurs jeux et leur langage nous révèlent un monde nouveau et surprenant. La poésie de Laura Fusco dit le monde que le monde ne dit pas. La poésie de Laura Fusco nous rappelle à nos devoirs humains, en nous les jetant à la face, sans fard, ni fleurs, sans ménagement. La poésie de Laura Fusco nous secoue, nous giffle, nous griffe, nous ébranle. La poésie de Laura Fusco paraît simple ; Et parce qu'elle est claire ; Elle éclaire ; Les êtres de bonne volonté. Philippe Claudel. Le poème devient une arche de fortune, construite au plus près de cette vie nue, avec la rugueuse matière de son chaos même, dans un sentiment d'urgence. Comme on voudrait relever le feu de ses cendres, le ranimer depuis ses braises, le poème refuse que les vies se perdent sans trace, et que les hommes ne soient plus des hommes mais un flux à repousser. Jean-Baptiste Para.

09/2020

ActuaLitté

Littérature française

Nador

On a du mal à imaginer ce qu'ont pu endurer les Tunisiens sous la dictature de Ben Ali : surveillance généralisée, mépris absolu des droits civiques, corruption à grande échelle... A travers le drame d'un couple de Français expatriés, ce récit nous plonge dans ce quotidien ahurissant, en pleine montée des courants contestataires qui ont amené la révolution tunisienne. 2002. La Tunisie vit sous la dictature de Ben Ali, qui impose une surveillance paranoïaque des populations. Les Duquesne s'installent à Tunis avec leurs enfants. Charles se sent investi d'une mission civilisatrice et délaisse son épouse Gabrielle. Haut fonctionnaire de la Commission Européenne, il se révolte peu à peu contre la corruption ambiante. Emu par le courage de Houria, son assistante qui fait face à un quotidien désespéré, il s'apprête à commettre l'irréparable, ignorant qu'elle travaille secrètement pour le renseignement tunisien... Pour sa part, Gabrielle ne sait que faire pour tromper l'ennui et le mal du pays.

06/2017

ActuaLitté

Photographie

L'oeil en scènes. Paul Nadar et le théâtre à la Belle Epoque

Si l'atelier Nadar est bien connu des amateurs de photographie pour ses portraits de célébrités, et Paul Nadar (1856-1939) pour son voyage photographique au Turkestan russe en 1890, qui ont fait l'objet de nombreuses publications, moins connue est la passion que Paul Nadar voua au monde du spectacle. C'est en 1887 que Paul Nadar remplaça son père Félix (1820-1910) à la tête de l'atelier photographique familial. La passion qui portait Paul vers le théâtre depuis toujours passa alors de l'univers privé au monde professionnel. L'oeil photographique de la maison Nadar s'empara du spectacle et de ses représentants, avec une place particulière accordée aux acteurs et aux scènes tirées des représentations. Avec Paul Nadar, la mise en scène, les décors recherchés, les accessoires et la fantaisie impressionnèrent la plaque de verre. Il en résulte un tableau de genre dans lequel la représentation scénique devient ode picturale. C'est cette histoire méconnue de Paul Nadar et sa relation au monde du théâtre de la Belle Epoque que propose d'explorer cet ouvrage, illustré par plus de 250 photographies tirées du fonds de l'atelier Nadar, conservé à la Médiathèque de l'architecture et du patrimoine.

09/2022

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté