Recherche

Pascal Bonafoux

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Beaux arts

Les 100 tableaux qui racontent Renoir

Pierre-Auguste Renoir occupe une place majeure dans l'histoire de l'art. Aux côtés de ses pairs, il se fait le peintre de la vie moderne, populaire et mondaine. Ses toiles où dominent, dans le vif éclat de la couleur, les effets de matières, sont remarquables de virtuosité. En s'attachant à créer des images délicates et durables du plaisir ainsi que des scènes touchantes d'intimité, Renoir va peindre alors des chefs-d'oeuvre comme le Moulin de la Galette, Le Déjeuner des canotiers ou La Balançoire qui comptent parmi les plus célèbres de l'impressionnisme. Esprit indépendant et en perpétuelle recherche, il va progressivement développer un style plus classique et singulier. Les touches impressionnistes laissent place aux lignes définies, il veut rendre le modelé des corps par la couleur. Pour appréhender la richesse de ce peintre prolifique, Pascal Bonafoux donne à entendre la voix du peintre lui-même et celle de ses confrères, et s'appuie sur les témoignages de ses contemporains, journalistes, écrivains ou marchands d'art qui l'ont soutenu. Voici 100 oeuvres incontournables pour apprécier et comprendre, 100 ans après sa mort, la grandeur d'un peintre en quête d'harmonie, de beauté et d'un art pictural absolu.

09/2018

ActuaLitté

Beaux arts

Les 100 tableaux qui racontent Degas

Figure incontournable de l'impressionnisme, Degas se distingue des autres artistes du groupe par le choix de motifs plus personnels. Peintre de la modernité et de la vie parisienne, il prend pour sujet de ses oeuvres les champs de courses, le monde du spectacle et de la mode. Mais au-delà de cette vie mondaine, ce sont également les "invisibles" qui l'intéressent : jockeys, modistes, lavandières ou repasseuses... Passionné par le mouvement du corps, il se fait aussi le peintre des danseuses, et, posant un regard nouveau sur la nudité, il choisit de représenter les jeunes femmes dans leur intimité, pendant leur toilette. Il refuse de se plier à l'exercice de la peinture en plein air et préfère dessiner ce qu'il ne voit plus que "dans sa mémoire". Pour appréhender la singularité de son oeuvre et l'accueil qui fut réservé à cet extraordinaire artiste, Pascal Bonafoux s'appuie sur les témoignages de la presse de l'époque, des écrivains tels Emile Zola ou Paul Valéry, et sur les souvenirs de ses confrères peintres. Voici 100 oeuvres fondamentales pour apprécier et comprendre, 100 ans après sa disparition, la grandeur d'un peintre unique, et certainement avant-gardiste.

09/2017

ActuaLitté

Beaux arts

Indiscrétion. Femmes à la toilette

Le thème de la femme à la toilette est l’un des rares, très rares qui traversent l’histoire de l’art de l’antiquité à nos jours. Du bain à la mise en place d’une dernière boucle d’oreille, cette succession de soins et de rites met en évidence le corps de la femme et sa volonté, une fois parée, de provoquer le désir. Or ce désir est lui-même une métaphore de la peinture… L’ambition de ce livre est donc de révéler ce qu’a pu être, ce que continue d’être cette stratégie du désir. Que certaines des femmes qui « posèrent » pour les peintres aient été des déesses, comme Diane ou Vénus, des personnages de la Bible, comme Suzanne ou Esther, et que d’autres aient été parfaitement anonymes, ne change rien à l’affaire. C’est toujours de femmes qu’il s’agit.

10/2012

ActuaLitté

Beaux arts

Portraits de Rembrandt

Ces portraits de Rembrandt par lui-même sont un récit intense de ce qu'est la création. Des premiers peints en 1625 - l'artiste a alors dix-neuf ans - aux derniers réalisés l'année de sa mort en 1669, c'est l'essentiel de sa vie qui est livré ici, mis en évidence, puisque sa vie n'est que peinture. Une présentation originale sous forme de Leporello ; 160 pages, 115 illustrations.

09/2019

ActuaLitté

Beaux arts

Autoportraits cachés

Les titres affichés de certaines oeuvres ne disent pas tout du sujet. Ils passent sous silence que, parfois, le peintre s'est glissé dans la scène qu'il a représentée. Dans la toile, se cache un autoportrait. C'est ainsi que, par exemple, Botticelli " assiste " à L'Adoration des Mages, que El Greco est présent lors de L'Enterrement du comte d'Orgaz, comme Vélasquez l'est à Bréda le 5 juin 1625 lorsque le ville capitule... Ingres quant à lui se représente derrière Jeanne d'Arc dans la cathédrale de Reims lors du sacre du Charles VII. Or ce sacre a eu lieu le 17 juillet 1429. Ingres a achevé sa toile en 1854... Singulier et très anachronique jeu de cache-cache. Rassembler des oeuvres de Michel-Ange et de James Ensor, de Memling et de Véronèse, de Rembrandt et de Masaccio, de Dürer et de Raphaël, de Ghirlandaio et de Dali, c'est devoir s'interroger sans cesse sur la, les raisons qui ont conduit les uns et les autres à vouloir se représenter ainsi. Pour quelle raison, par exemple, Michel-Ange fait-il le choix de se représenter dans le Jugement dernier de la chapelle Sixtine comme la peau écorchée de saint Barthélémy ? Pourquoi Van Eyck fait-il le choix de n'être qu'un reflet dans le miroir convexe accroché derrière les Arnolfini et un autre reflet sur le bouclier de saint Georges dans La Vierge au chanoine Van der Paele ? Max Ernst au XXème siècle, comme Rubens au XVème, ont-ils les mêmes raisons de se représenter entourés d'amis ? Pourquoi Rembrandt se représente-t-il parmi les bourreaux qui dressent la croix sur laquelle le Christ vient d'être cloué ? Une invitation passionnante, éclairante et sans précédent qui permet de mettre en évidence les songes et les ambitions des plus grands peintres de l'histoire de l'art.

10/2020

ActuaLitté

Encyclopédies de poche

Rembrandt. Le clair, l'obscur

Dans la Hollande indépendante industrieuse et prospère du XVIIe siècle, Rembrandt vit l'ambition et la solitude, la fortune et la faillite, l'amour et le deuil, la gloire et l'incompréhension. La leçon d'anatomie du Professeur Tulp (1632) lui apporte la notoriété et les bourgeois se pressent chez lui pour commander leurs portraits. Mais en 1642, La Compagnie du capitaine Frans Banningh Cocq - La Ronde de nuit - désarçonne... On le respecte toujours, on s'éloigne de lui. Pascal Bonafoux nous guide dans une œuvre où le fond et les figures ne font qu'un, ce qui, pour Delacroix, est le signe de la perfection.

02/2006

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté