Recherche

PUF

Extraits

ActuaLitté

Histoire - autres continents

Páscoa et ses deux maris ; vie d'une esclave entre Angola, Brésil et Portugal

Le 20 août 1700, à Salvador de Bahia, au Brésil, " la noire Páscoa aujourd'hui libre, qui fut la captive de Fransisco Alvares Tavora " est arrêtée par un familier du Saint-Office.Elle est embarquée sur un bateau vers Lisbonne où siège le tribunal de l'Inquisition.Páscoa est accusée de bigamie : elle s'est mariée au Brésil alors qu'elle avait déjà été mariée lorsqu'elle était esclave en Angola, avant son départ au Brésil.

04/2019

ActuaLitté

Non classé

Grand patron, fils d'ouvrier

Fils d’ouvrier, Franck dirige la filiale française d’un des principaux groupes pétroliers internationaux. Grâce à son talent mais aussi à une forme de hasard heureux, il a échappé à son milieu: il est devenu un très grand patron. Dans cette ascension sociale fulgurante, Franck est resté étranger à la honte des origines. Il n’a pas non plus adopté les codes du monde auquel il appartient désormais. Son itinéraire offre un autre modèle: celui de la survalorisation des origines populaires comme arme de pouvoir. Charismatique et meneur d’hommes, il peut être un patron d’une extrême dureté. Franck a laissé le sociologue pénétrer dans son univers de travail et son intimité, mais n’a pas souhaité que son nom soit imprimé. Jules Naudet est sociologue. Il est l’auteur de Entrer dans l’élite (PUF, 2012) et a dirigé Justifier l’ordre social (avec Christophe Jaffrelot, PUF/La Vie des idées, 2013).

ActuaLitté

psychanalyse

Pour concevoir les aphasies ; une étude critique

En 1891, Freud publie son premier ouvrage sur la nature des troubles liés à la parole qu’on nommait du terme général d’« aphasies ». Il intervient ainsi au cœur d’un débat alors fort vif (près de 2300 publications sur la question en vingt ans). Ses qualités de lecteur critique – qu’on retrouve dans le premier chapitre de L’interprétation du rêve écrit neuf ans plus tard – y sont déjà patentes puisqu’il étudie dans leurs détails les contradictions des conceptions dominantes, non pour en imposer une nouvelle, mais pour dégager la problématique présente dans cette complexité théorico-clinique. Ce texte est rangé depuis longtemps dans les œuvres dites « pré-psychanalytiques » de Freud. Cette vérité chronologique (on date classiquement la naissance de la psychanalyse d’une lettre à Fliess fameuse de 1897) est d’une certaine façon trompeuse dans la mesure où Freud y façonne une théorie de l’« appareil à langage » qu’on retrouvera, dans ses grandes lignes, à tous les moments clefs de ses élaborations ultérieures. Lire cet ouvrage, c’est donc s’ouvrir à certains éléments décisifs du savoir freudien pris ici in statu nascendi, tout en se donnant la possibilité d’apprécier la rigueur de raisonnement que Freud sait appliquer aux indispensables données cliniques, qu’il parcourt inlassablement sans s’en contenter. Jamais réédité pendant un siècle, ce texte a fait l’objet d’une édition critique pour son centenaire en 1992. À cette occasion, Paul Vogel (puis, à son décès, Ingeborg Meyer-Palmedo) a entrepris de passer au peigne fin les nombreuses citations données par Freud aussi bien en allemand qu’en anglais ou en français, les trois langues où s’exprimaient la plupart des auteurs, tout en se souciant de donner ça et là quelques éclaircissements sur des passages devenus par trop allusifs avec le temps. Ceci nous vaut des « notes de l’éditeur » (NDE) qui viennent s’ajouter aux notes de Freud (NF). Une première traduction du texte de 1891 avait été donnée en 1983 par les PUF, due à Claude Van Reeth, avec une préface de Roland Khun. La nouvelle traduction proposée par les éditions Épel est due à Fernand Cambon. Elle prend appui sur l’édition critique de 1992, ce qui permet d’y intégrer, non seulement l’appareil critique de cette édition complétée de nouvelles « notes du traducteur » (NDT), mais aussi la remarquable étude de Wolfgang Leuschner, ici en postface, qui jette une vive lumière sur les aspects les plus techniques de l’ouvrage.

ActuaLitté

lettres et linguistique critiques et essais

Proustissimots ; 69 additifs à la recherche du temps...

Il revient! Qui? le fameux narrateur-proustien de la centenaire Recherche, charmant, jeune, traînant sa grand-mère et Maman après soi, fiancé ombrageux d’une demoiselle un peu trop délurée, et désespérément désireux d’écrire! Et nous voici en terrain connu – ou inconnu? Car chacun des mots et Métamots coiffant ces 69 additifs, d’Allogêne à Zigomars, en passant par Clitorisque, Mamyfestation, Révolverbe ou Rutabagages, enflamme l’imagination de notre héros que l’on verra, d’Éros en Thanatos, allègrement s’ébattre dans des scénarios hallucinés: autant de mirifiques opérations pour extraire, du livre incomparable, ce livre insolite qui ne lui ressemble que pour le métamorphoser. Jacques Géraud a publié, entre autres livres, Proustites (P. O. L) et Petits proustillants (PUF).

10/2013

ActuaLitté

philosophie textes / critiques / essais / commentaires

Le rire

Pourquoi rions-nous de voir quelqu’un trébucher? Pour quelles raisons Molière continue-t-il de nous amuser? Comment expliquer qu’un jeu de mots ou un trait d’esprit prêtent à sourire? Dans Le Rire, qu’il publie en 1900, Bergson apporte à ces questions des réponses décisives. S’appuyant sur des exemples quotidiens et de nombreuses références littéraires, il décrypte les formes du comique pour y déceler un ressort commun: l’« interférence de deux séries », c’est-à-dire la présence simultanée de deux éléments distincts ou incompatibles. Au passage, il ne manque pas d’analyser le rôle social ambivalent d’un réflexe qui tout à la fois manifeste l’élan vital et brime les comportements hors normes. Si cette oeuvre, qui doit beaucoup à une tradition classique, méconnaît les manifestations transgressives, sombres, ludiques ou absurdes, du rire, elle n’en demeure pas moins capitale pour qui veut comprendre le « propre de l’homme ».

09/2012

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté