Recherche

Odile Vignal

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Odile

" Il plut beaucoup cet hiver-là ; de novembre à février le temps fut doux et aqueux, temps de poisson, et sous la pluie il m'arrivait souvent de me promener tantôt seul, tantôt avec Saxel et tantôt avec cette femme que j'avais rencontrée un jour accompagnant la blonde amie d'Oscar. Tu t'en souviens, les gouttes d'eau faisaient luire son imperméable noir et nous finissions par nous réfugier dans quelque bistrot d'un faubourg d'où nous revenions par le tramway, lent, bruyant. Dès le premier jour où nous sortîmes ensemble, je cessai de m'étonner de pouvoir parler de moi et plus encore d'écouter les récits d'un autre. Mes yeux cillaient encore de regarder le monde, mais je le regardais. L'oreille bourdonne, la main tremble : j'émerge de cette eau que le ciel administre, de cette terre où couvre un feu et je regarde et j'écoute la Seine couler sous les ponts. "

02/1992

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Odile

C'est l'histoire d'une crocodile qui croyait être une enfant. Un jour elle croise Jo à qui d'abord elle fait peur, mais rapidement ils deviennent copains. Odile aimerait avoir des cheveux. Qu'à cela ne tienne, Jo lui apporte une perruque le lendemain, (sa mère est coiffeuse) et ils s'amusent très bien ensemble. Jusqu'au jour où Odile ne peut pas s'empêcher d'attraper une mouette au vol et la croquer. Jo est horrifié. Odile est triste de l'avoir déçu. Elle réfléchit. Jo est un vrai enfant, elle un vrai crocodile. Ils sont différents. Il faut l'admettre et être heureux de ce qu'on est. Ils redeviennent amis. Un conte sur la différence et l'acceptation de soi.

10/2021

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Odile ?

Odile est une petite fille toujours grognon... Pour la distraire, ses parents l'emmènent au muséum d'histoire naturelle. La petite fille y va en traînant les pieds et ni l'ibis, ni le mouflon, encore moins le cochon ne vont réussir à la dérider. Lorsqu'elle arrive devant le crocodile, elle a à peine le temps de lui gratouiller le museau qu'il l'avale tout rond ! C'est la panique au musée : ses parents s'évanouissent, les visiteurs hurlent mais une toute petite voix les interrompt... C'est celle d'Odile qui leur demande de ne pas s'inquiéter. Elle est très bien dans le ventre du reptile. Elle y a trouvé l'essentiel : de bonnes choses à manger, une couverture bien chaude et... la paix. Ses parents vont finir par ramener le crocodile chez eux mais toutes leurs habitudes vont être bouleversées. Un beau matin, Odile se sent bizarre. Ses parents lui manquent. Alors elle sort du ventre du crocodile, bien décidé à profiter de la vie ! C'est justement le jour où le cirque s'installe en ville. Quelle rencontre va-t-elle bien pouvoir y faire ?

03/2017

ActuaLitté

Poésie

Moi, Odile

En se racontant sur un ton léger, profond ou acerbe, l'auteure veut montrer que si Dieu lui a donné des atouts comme la beauté et l'intelligence, il lui a aussi envoyé des épreuves comme le viol et la schizophrénie qui lui font d'autant moins accepter le temps qui passe.

11/2019

ActuaLitté

Non classé

Paroles d'une fan-Lettres à Claude François

L'auteure, à travers son histoire personnelle, nous raconte, alors qu'elle ne l'a jamais connu, sa passion dévorante pour Claude François. Elle nait en 1966 dans une famille où l'on n'écoute pas de musique ! C'est bien Claude François, ainsi que la Cinquième Symphonie de Beethoven qui amèneront Odile à la musique, puis au piano. Et malgré son âge, portée par l'image de son idole, cette femme s'acharnera à réussir, jusqu'à ouvrir une école de musique. En parallèle, l'auteure nous fait découvrir un pan souvent mal connu de la vie de Claude François : les années qui ont précédé le succès du chanteur, son enfance en Egypte, son retour en France, la déchéance de son père mais aussi l'amour qu'il portait à sa mère, sa possessivité envers les femmes ... On est encore loin de la célébrité et c'est ce qui rend le récit encore plus touchant. Enfin, comme un ultime hommage, l'auteure termine son livre par une série de lettres qu'elle adresse à cet homme qu'elle n'a pas connu, dressant ainsi une sorte de bilan du passé, du présent et en le projetant vers l'avenir. A travers ce livre, l'auteure nous fait partager sa relation fusionnelle avec Claude François par de nombreux va-et-vient entre sa propre vie et celle de son idole. Ce sont comme autant de passerelles, de ponts et d'analogies qui se croisent et se répondent, mettant bien en valeur la relation passionnelle propre à la fan, tout en ne cachant pas non plus ses exagérations, ses propres obsessions, au point qu'en découleront nombres de tensions au sein de sa famille et de son entourage. Par ailleurs, c'est aussi toute une époque qui est retranscrite. L'ambiance des années 60/70, le milieu populaire et assez rude dans lequel elle vit, les restrictions de l'époque, la difficulté de gagner son pain, l'impossibilité d'envisager de prendre des vacances. Ce livre est un hommage.

06/2015

ActuaLitté

Littérature française

Une rose pour Claude François

L'auteure, à travers son histoire personnelle, nous raconte, alors qu'elle ne l'a jamais connu, sa passion dévorante pour Claude François. Elle nait en 1966 et grandit assez solitaire dans une famille à l'éducation stricte, sans beaucoup de distractions et où l'on n'écoute pas de musique ! Mais c'est bien Claude François ainsi que la Cinquième Symphonie de Beethoven qui amèneront Odile à la musique. Et malgré son âge, portée par l'image de son idole, cette femme s'acharnera à réussir, jusqu'à ouvrir une école de musique. En parallèle, l'auteure nous fait découvrir un pan souvent mal connu de la vie de Claude François : les années qui ont précédé sa célébrité, son enfance en Egypte, son retour en France, la déchéance de son père qui une fois en métropole ne retrouve pas du travail et ne lui adresse plus la parole. Elle nous fait également découvrir l'amour qu'il portait à sa mère, sa possessivité envers les femmes ... Elle évoque aussi les années de galère de Claude François, de Monaco à Paris, et sa soif de réussir. Toutes ces années de vaches enragées qui ont forgé sont caractère de battant. On est encore loin de la célébrité et c'est ce qui rend le récit encore plus touchant. Enfin, comme un ultime hommage, l'auteure termine son livre par une série de lettres qu'elle adresse à cet homme qu'elle n'a pas connu, dressant ainsi une sorte de bilan du passé, du présent et en le projetant vers l'avenir. A travers ce livre, l'auteure nous fait partager sa relation fusionnelle avec Claude François par de nombreux va-et-vient entre sa propre vie et celle de son idole. Ce sont comme autant de passerelles, de ponts et d'analogies qui se croisent et se répondent, mettant bien en valeur la relation passionnelle propre à la fan, tout en ne cachant pas non plus ses exagérations, ses propres obsessions, au point qu'en découleront nombres de tensions au sein de sa famille et de son entourage. Ce livre est un hommage.

12/2017

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté