Recherche

Ntinu. La retraitée maltraitée de Mfoa

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Albums, romans : une sélection de 20 livres jeunesse pour Noël 2020

La crise sanitaire a contraint les librairies à fermer leurs portes depuis fin octobre dernier. Mais l’envie de lire est toujours là, car les livres sont le meilleur moyen de s’évader, d’apprendre, de se cultiver, de réfléchir, de rire aussi, à tous les âges et en famille.

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

ActuaLitté

Dossier

Le catalogue des nouveautés éditeurs de la rentrée

Les éditeurs planchent depuis des mois, les auteurs ont réécrit leurs livres... et voici le grand moment : la présentation des nouveautés aux libraires. Alors, quoi de bon à se mettre sous la dent ?

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Goncourt de la biographie

Dès 1980, l'Académie Goncourt se dote d'une bourse pour soutenir les auteurs de biographie : Jean Lacouture reçoit la première récompense pour son ouvrage François Mauriac, consacré à l'auteur d'Un Nœud de vipères et publié par les éditions du Seuil. Devenu un Prix Goncourt au même titre que le Goncourt de la nouvelle, par exemple, le prix est désormais remis chaque année par les académiciens, au cours d'une cérémonie organisée à Nancy pendant l'événement Le Livre sur la Place.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix de la littérature arabe

Créé en 2013, le Prix de la littérature arabe est la seule récompense française distinguant la création littéraire arabe : il salue le roman ou le recueil de nouvelles d'un écrivain ressortissant de la Ligue arabe et auteur d'un ouvrage écrit en arabe et traduit en français ou directement écrit en français.

ActuaLitté

Dossier

Yasmina Khadra : le goût de la liberté

Il est aujourd'hui le romancier algérien le plus lu au monde, et l'un des auteurs francophones les plus traduits sur la planète. Yasmina Khadra est entré dans le Petit Robert en 2014, alors que sortait son nouveau roman, Les anges meurent de nos blessures. À cette occasion, il assurait, comme une poétique de son écriture : « Je suis responsable de chaque mot dans mes livres. Je peux me tromper, mais je ne triche pas. J’explique ce que je crois avoir compris, raconte ce que je crois savoir. »

Extraits

ActuaLitté

Littérature étrangère

Ntinu. La retraitée maltraitée de Mfoa

Forcée de s'exiler aux Etats-Unis avec ses quatre enfants, Ntinu va faire preuve d'une véritable rage pour survivre dans la dignité. Elle y travaille jusqu'à l'âge de la retraite, où ses droits lui seront versés après une heure de formalités administratives. Seize ans plus tard, elle retourne dans son pays, le Congo, pour effectuer les mêmes démarches. Le dossier de son suivi de retraite y est, cette fois, un véritable parcours du combattant : la panoplie de pièces administratives à fournir, l'inhumanité et l'indifférence frisant une hostilité sournoise des agents administratifs, la corruption, etc.

06/2014

ActuaLitté

Psychologie, psychanalyse

La vieillesse maltraitée. 2ème édition

Les maltraitances dont les personnes âgées sont victimes constituent un véritable problème de société que Robert Hugonot, spécialiste de gérontologie, a été amené à mettre en lumière depuis de nombreuses années. Son ouvrage fait un inventaire critique de toutes les formes que peut prendre cette maltraitance et détaille également les principales solutions à mettre en œuvre pour y remédier (prévention et sanctions légales). L'expérience du réseau national d'écoute des plaintes concernant des personnes maltraitées, Alma, a nourri une grande partie du livre. L'auteur a voulu que les nombreux témoignages recueillis puissent renforcer la prise de conscience de ce phénomène. Constat implacable mais aussi plaidoyer avisé, ce livre fournit donc toutes les pièces d'un dossier si important qu'il dépasse le seul champ gérontologique et médical et s'adresse à tous, professionnels ou non, pour les sensibiliser à la découverte de cette maltraitance invisible. Cette seconde édition comporte des ajouts relatifs aux aspects médico-légaux liés à la vieillesse, introduit la notion de " contention physique " comme maltraitance en institution, approfondit la réflexion théorique sur ce qu'est une institution d'accueil. Elle dresse un bilan de l'action menée par Alma et présente les nouvelles ressources de ce réseau.

02/2003

ActuaLitté

Littérature française

Le Traité de la Princesse ou la Princesse Maltraitée

Relisant ses lettres à Trebutien (dont l'intégralité paraîtra chez Bartillat en janvier 2012), Jules Barbey d'Aurevilly s'enthousiasme pour cette correspondance "intéressant[e] comme un roman", et plus particulièrement pour les passages de cette correspondance où il est question des amours malheureuses de son éditeur et ami. Pendant près de huit ans, Trebutien fut en effet l'amoureux transi et malmené d'une certaine Louise Trolley, odieux bas-bleu provincial, capricieux et sans coeur, aux yeux sévères de Barbey, qui devient néanmoins peu à peu l'un des personnages centraux de sa correspondance. Des années durant, Barbey, qui se flatte de connaître les secrets du coeur féminin et de posséder à fond la "science de la séduction", "Sardanapale d'Aurevilly", comme il se rebaptise avec une réjouissante forfanterie, dispense à Trebutien des conseils de machiavélisme amoureux, formule des sentences définitives sur les misères de la vanité féminine et les moyens de la mater, et profère des imprécations de plus en plus violentes contre la "damnée et damnante femelle" qui a ensorcelé son ami... Dans une lettre du 4 avril 1857, il lui soumet un projet de publication pour le moins singulier : pourquoi ne rassembleraient-ils pas pour les publier ces fragments épistolaires, qui formeraient, ainsi réunis, la matière d'"un roman épistolaire à un seul correspondant, chose neuve !" ? A défaut du Traité de la princesse que Barbey rêvait d'écrire, un tel "roman épistolaire" aurait donné à voir la Princesse maltraitée, et vengé par là même le malheureux Trebutien des rigueurs de sa cruelle. Trebutien ne donna pas suite à ce projet qui ne dut pas beaucoup lui plaire... Pas plus que le Traité de la princesse, la Princesse maltraitée ne vit le jour. Ce "roman épistolaire à un seul correspondant" demeura, comme tel, inédit, perdu et noyé dans les limbes des Lettres à Trebutien, dont Mathilde Bertrand, maître de conférence à la Sorbonne, a su l'extraire pour réaliser la "rêverie" que Barbey a nourrie et mettre au jour la puissance poétique et comique de ces pages retorses, sincères et rouées tour à tour, innocentes et perverses, pathétiques et ironiques à la fois

01/2012

ActuaLitté

Lecture 6-9 ans

Jérémy est maltraité

Max ne comprend pas pourquoi son copain Jérémy est souvent violent. Un jour, il découvre qu'il est maltraité par son père... Une histoire de Max et Lili pour apprendre que la maltraitance, c'est la violence répétée sur un plus petit. Un enfant battu, humilié ou délaissé ne peut pas se défendre. Si on découvre sa souffrance, il faut le persuader d'en parler, pour qu'on puisse le protéger et aider sa famille. La loi punit quiconque n'aide pas une personne en danger, spécialement un enfant.

09/1997

ActuaLitté

Philosophie

Maltraité d'esthétique

"Chaque chapitre de ce petit traité anarchique part d'un épisode de ma vie qui m'a orienté vers l'écriture et la chorégraphie. Sa structure par entrées indépendantes mais interactives, d'une chronologie désordonnée, en est la conséquence. Qu'est-ce qui me plaît et comment s'est formé mon goût est la question à laquelle je tente de répondre. C'est, si l'on veut, un roman d'initiation, une éducation sentimentale qui raconterait les sentiments de cette initiation. Autrement dit, il s'agit de décrire la rencontre avec cet étranger qu'est le monde et que l'esthétique nous fait aimer⦠De rendre compte des processus créateurs de valeur. Bref, de partir à la quête du sens. J'espère qu'il pourra d'autant mieux nous concerner tous qu'il n'engage que moi".

02/2021

ActuaLitté

Faits de société

Cessons de maltraiter nos vieux !

Aujourd'hui, 80 % des Français souhaitent vieillir chez eux. Comment faire face à la perte d'autonomie ? A quelles difficultés faut-il se préparer, notamment pour les aidants ? Et lorsque le maintien à domicile n'est plus possible, l'entrée en maison de retraite est-elle inévitable ? Elise Richard est partie à la rencontre des personnes âgées, des professionnels, des familles mais aussi des politiques qui s'intéressent à l'accompagnement du grand âge. Au cours de cette vaste enquête, elle a découvert les failles de tout un système, que la crise de la Covid-19 a révélées au grand jour : pénurie de personnel, cadences infernales, embauche de soignants sans diplôme et maltraitance institutionnelle. Face à ce constat, l'auteure nous présente des solutions et des alternatives qui mériteraient d'être développées, telles l'accueil familial ou l'habitat inclusif, offrant aux personnes âgées la possibilité d'être accompagnées dans une structure à taille humaine. Une investigation nécessaire, sur un sujet délicat qui nous concerne tous. Elise Richard est journaliste. Elle réalise depuis douze ans des reportages et des documentaires pour la plupart des grands magazines d'information comme "Zone Interdite" sur M6, "Envoyé Spécial" sur France 2 ou "Le Doc du Dimanche" sur France 5.

09/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté