Recherche

Notre-Dame de Paris

Extraits

ActuaLitté

Littérature

L'unique ; Maria Casarès

Elle a " le génie de la vie " disait d'elle Albert Camus. Ils se sont connus et aimés pendant seize ans. D'un amour unique, tourmenté, demeuré dans l'ombre, mais qui s'est épanoui dans une correspondance fascinante.

Elle, c'est Maria Casarès. Appétit d'ogre, rire tapageur, sensualité brûlante, sommeil de plomb, elle naît et grandit en Galice, fuit Franco en 1936, et arrive à Paris, 148 rue de Vaugirard, âgée de 14 ans. Vite, elle veut apprendre cette impitoyable langue française, devenir actrice, s'exprimer physiquement, danser, aimer.

Rien ne l'arrête, ni les refus au Conservatoire, ni les codes parisiens. Bientôt son talent conquiert Carné, avec Les Enfants du paradis, Bresson avec Les Dames du Bois de Boulogne, Cocteau avec Orphée, Vilar à Avignon. Et Gérard Philipe, dont elle a été l'amante.

01/2021

ActuaLitté

Non classé

Carnet d'adresses de quelques personnages fictifs de la littérature

Depuis toujours, Didier Blonde collectionne dans un carnet les adresses et numéros de téléphone des personnages de roman qu'il croise au fil de ses lectures.Le présent livre les rassemble par ordre alphabétique de personnages (Madame Arnoux, la Dame aux camélias, Arsène Lupin, le commissaire Maigret, Benjamin Malaussène, Nana, Swann...), avec les adresses où ils résident, transitent, se cachent, ou finissent tranquillement leurs jours. Didier Blonde a mené à chaque fois une enquête de terrain et dans les archives, qui permet d'interroger la part de fiction que revêtent ces lieux : numéros inexistants, immeubles détruits, rues fictives ou disparues, autant de passages dérobés... D'autres histoires se dissimulent parfois à des numéros cryptés.Sous la forme d'une promenade dans Paris, Didier Blonde déploie, en préambule de son répertoire, une réflexion sur les adresses en littérature et la rêverie qu'elle suscite immanquablement.Des index par arrondissements et par rues cartographient ce Paris

03/2020

ActuaLitté

Non classé

Titayna : l'aventurière des années folles

Journaliste, aviatrice, auteure, traductrice, féministe mondaine, « Reine du Tout-Paris », Élisabeth Sauvy, plus connue sous le nom de Titaÿna fut une femme exceptionnelle, au destin remarquable. Cette biographie de référence lui rend hommage. Un grand récit d'aventures qui retrace une destinée romanesque éprouvée à l'enclume de l'Histoire. Figure majeure du milieu journalistique au début du XXe siècle, Titaÿna — Élisabeth Sauvy de son vrai nom — connut un destin sans pareil, fait de métiers incongrus et de rencontres mémorables. Sœur du célèbre sociologue Alfred Sauvy, elle fut tour à tour dame de compagnie auprès de l’empereur du Japon, grand reporter — interviewant Kemal, Mussolini et Hitler —, aviatrice, militante féministe, auteure, traductrice et coqueluche des plus célèbres intellectuels. Riche et reconnue, elle perdit tout en 1945, lorsque — ayant collaboré — elle fut déchue de sa nationalité et s’enfuit aux États-Unis, où elle rencontra son dernier amour. C’est à la narration de cette vie hors-norme, où se croisent les grands noms du xxe siècle, que s’est attelé Benoît Heimermann. Restituant au plus près le brio de Titaÿna, la splendeur de sa gloire et les circonvolutions de sa vie, l’auteur a remis sur le devant de la scène cette figure fascinante du XXe siècle. Une destinée romanesque, qui se lit comme un récit d’aventures ! Benoît Heimermann, né en 1953, est journaliste, éditeur et écrivain. Il a réalisé plusieurs documentaires pour la télévision et a publié de nombreux ouvrages sur le sport et l’aventure. Il a reçu le prix de la Fondation Mumm pour sa biographie de Mohamed Ali. Retrouvez ce livre dans les nouveautés poche de la collection Aventure chez Points.

ActuaLitté

Bd

Au bonheur des dames

Venue de sa lointaine Normandie, Denise arrive à Paris avec ses deux frères sans un sou en poche... D’abord aidée par l’oncle Baudu, un commerçant méfiant, elle va franchir la porte du Bonheur des Dames, un immense magasin de nouveautés qui fait se déplacer tout ce que Paris compte d’élégantes… Engagée comme vendeuse, Denise découvre autour d’elle les rivalités avec les autres vendeuses, devenant vite la victime d’un système aliénant où il faut sans cesse se battre pour vendre et où les amitiés sont rares. Mais la jeune femme va faire la connaissance d’Octave Mouret, le directeur du Bonheur des Dames, un homme de conquête qui ne songe qu’à l’expansion de son magasin, à défaut de trouver l’amour. À moins que la rencontre avec Denise ne vienne bouleverser ses croyances ?

06/2020

ActuaLitté

Non classé

Les montagnes russes de Hoorvermanof Vanoi

Hoorvermanof Vanoi est issu d'une famille d'origine russe, jadis détentrice de la Banque Privée d'Affaires, qui, à cause des convulsions de la Russie du début du XXème siècle, s'était réfugiée à Paris où elle fonda cette fois-ci, en 1911, la Banque Privée d'Investissement. L'essor de cette banque réveilla de fortes convoitises de la part de deux autres familles d'origine russe qui s'installèrent elles aussi à Paris à la même époque. Youri Tchevanov et Florent Nikovich, banquiers tous les deux et représentants les plus importants de ces deux familles, s'associèrent dans le but d'usurper, par vengeance, toute la fortune de la famille Vanoi sous prétexte que celle-ci avait autrefois, en Russie, ruiné leurs aïeux. Hoorvermanof Vanoi doit se battre pour la survie de sa famille face aux attaques de ses faux amis et d'autres gens de leur entourage également sans scrupules: Myriam Harp et Thérèse Soça, d'une part, et de l'autre, du capitaliste sans âme, Eric Doré, l'actuel P.D.G de la banque. Les
attaques contre sa famille sont telles que Hoorvermanof fait appel à un ami fidèle de la famille Vanoi, Raphaël Rocher, et président de l'entreprise ProSécurité. Seul contre tous, Hoovermanof fait une rencontre décisive, une femme exceptionnelle, Vénus Host, qui devient son épouse et son meilleur atout.

10/2018

ActuaLitté

Non classé

Les belles ambitieuses

" Traîner au lit avec une dame aimable est une sagesse : on n'y a besoin de rien ni de personne d'autre. C'est aussi une plénitude, c'est-à-dire un paradis. "Paris, années 70.La comtesse de Florensac veut avoir le salon le plus influent de Paris.

La jeune Isabelle Surgères veut changer la vie.La douce Coquelicot veut faire plaisir à ceux qu'elle aime.Ce sont les belles ambitieuses.Elles s'activent autour d'Amblard Blamont-Chauvry qui, bien que polytechnicien, énarque, et promis à une brillante carrière, a décidé de s'adonner à la paresse, l'oisiveté, la luxure, la gourmandise et autres plaisirs.Que faire de sa vie ? Comment s'épanouir ? Doit-on être utile ? Peut-on être libre ? Faut-il être ambitieux ?A ces questions, chacun des personnages, entre Paris, Versailles et les Etats-Unis, à la ville comme à la campagne, répond à sa façon, et de manière parfois surprenante.On retrouve l'élégance et l'humour mélancolique de Stéphane Hoffmann, prix Roger Nimier pour Château Bougon, dans ce roman éblouissant de finesse.

08/2018

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté