Recherche

Noosphère

Extraits

ActuaLitté

Religion

Noosphère

La Revue Noosphère a pour ambition de caractériser la période d'accélération de la mondialisation que nous vivons. Pourquoi ? En premier lieu, car l'irruption fulgurante du "numérique" bouleverse tous les systèmes d'organisation humaine existants. Des relations sociales via les réseaux sociaux à la production industrielle et les prestations de services, il n'y a pas un secteur qui ne soit pas impacté par ce phénomène. La conséquence en est le foisonnement d'activités de toute nature, la création sans discontinuité de nouveaux modes d'organisation des activités humaines et le déploiement d'applications multiples secouant les systèmes existants. En second lieu, parce que la circulation de l'information conjuguée avec la facilité des transports, à l'aide des containers, fluidifie les flux de marchandises et les flux financiers. La conséquence immédiate est l'explosion de circulation des flux humains, autrement dit les migrations. Ces trois flux se renforcent mutuellement et conduisent à une intrication planétaire et une densité de population jamais atteintes jusqu'à ce jour. Ce "serrage" planétaire, ipso facto, fait apparaître de manière aigüe les différences économiques, sociales, culturelles et religieuses. En conséquence, les causes de conflits et donc les risques de guerre s'amplifient. La dialogie "conflit-coopération" devient le creuset de l'évolution tâtonnante et caractérise les phénomènes géopolitiques que nous connaissons de la "socialisation de compression" . Il s'agit pour Noosphère de mettre en perspective les événements scientifiques, sociologiques, économiques, sociaux, culturels, que nous vivons pour comprendre le sens de la trajectoire sur laquelle nous nous trouvons et les conséquences géopolitiques qui en résultent. Cette trajectoire d'évolution n'est pas et ne sera jamais un long fleuve tranquille. En chacun de nous, en effet, les forces de désunion sont en effet à l'oeuvre en résistance aux forces d'union. L'intrication actuelle des hommes et de leurs activités conduit à un principe écologique. Nous constituons aujourd'hui plus qu'un seul macro-éco-système planétaire. Le Pape François ne dit pas autre chose dans son encyclique Laudato Si. L'effet prédateur est ainsi suicidaire pour tous. Il n'y a donc qu'une voie possible, comme le dit Pierre Teilhard de Chardin par une formule fulgurante dont il a le génie "En haut et en Avant vers un Centre commun" .

04/2018

ActuaLitté

Religion

Noosphère N° 15 : Domuni, une aventure noosphèrique

La Revue Noosphère a pour ambition de caractériser la période d'accélération de la mondialisation que nous vivons.Il s'agit pour cette revue de mettre en perspective les événements scientifiques, sociologiques, économiques,sociaux, culturels, que nous vivons pour comprendre le sens de la trajectoire sur laquelle nous noustrouvons et les conséquences géopolitiquesqui en résultent.Cette trajectoired'évolution n'est pas et ne serajamais un long fleuve tranquille. Enchacun de nous, en effet, les forcesde désunion sont en effet à l'oeuvreen résistance aux forces d'union.L'intrication actuelle des hommes etde leurs activités conduit à un principeécologique.Nous constituons aujourd'hui plusqu'un seul macroécosystèmeplanétaire.Le Pape François ne dit pasautre chose dans son encycliqueLaudato Si. L'effet prédateur est ainsisuicidaire pour tous. Il n'y a doncqu'une voie possible, comme le ditPierre Teilhard de Chardin par uneformule fulgurante dont il a le génie : " En haut et en Avant vers un Centrecommun ".

09/2021

ActuaLitté

Religion

Noosphère N° 13 : Le confinement des forces pour revivre

La Revue Noosphère a pour ambition de caractériser la période d'accélération de la mondialisation que nous vivons. Il s'agit pour cette revue de mettre en perspective les événements scientifiques, sociologiques, économiques, sociaux, culturels, que nous vivons pour comprendre le sens de la trajectoire sur laquelle nous nous trouvons et les conséquences géopolitiques qui en résultent.Cette trajectoire dévolution n'est pas et ne sera jamais un long fleuve tranquille. En chacun de nous, en effet, les forces de désunion sont en effet à l'oeuvre en résistance aux forces d'union. L'intrication actuelle des hommes et de leurs activités conduit à un principe écologique. Nous constituons aujourd'hui plus qu'un seul macro-écosystème planétaire. Le Pape François ne dit pas autre chose dans son encyclique L'audato Si. L'effet prédateur est ainsi suicidaire pour tous. Il n'y a donc qu'une voie possible, comme le dit Pierre Teilhard de Chardin par une formule fulgurante dont il a le génie : " En haut et en Avant vers un Centre commun ".

03/2021

ActuaLitté

Religion

Noosphère. Eléments d'un grand récit pour le XXIe siècle

Comment croire en l'avenir quand on a trente ans et la conviction de vivre l'effondrement de la planète - réchauffement global, dégradation de la biodiversité, pollution généralisée, le tout aggravé par une crise sanitaire mondiale ? En remontant le temps, répond l'auteur de ce récit à son jeune interlocuteur, Sacha, et en s'inspirant du concept de Noosphère, forgé dans les années 1920 par deux hommes, le Français Pierre Teilhard de Chardin et le Russe Vladimir Vernadski, qui désignaient ainsi la conscience collective planétaire. Ayant compris le rôle crucial de l'action humaine sur la biosphère - ce que l'on appelle aujourd'hui l'anthropocène -ces visionnaires, convaincus du caractère "cosmique" de la vie biologique, considéraient le triomphe de la Noosphère comme la prochaine et irrésistible étape de l'Evolution, condition sine qua non de notre survie sur la Terre. Cette perspective suffira-t-elle à redonner espoir à Sacha et aux nouvelles générations ?

09/2021

ActuaLitté

Religion

Noosphère N° 12, décembre 2020 : Quel avenir pour le christianisme ?

La Revue Noosphère a pour ambition de caractériser la période d'accélération de la mondialisation que nous vivons. Il s'agit pour cette revue de mettre en perspective les événements scientifiques, sociologiques, économiques, sociaux, culturels, que nous vivons pour comprendre le sens de la trajectoire sur laquelle nous nous trouvons et les conséquences géopolitiques qui en résultent. Cette trajectoire d'évolution n'est pas et ne sera jamais un long fleuve tranquille. En chacun de nous, en effet, les forces de désunion sont en effet à l'oeuvre en résistance aux forces d'union. L'intrication actuelle des hommes et de leurs activités conduit à un principe écologique. Nous constituons aujourd'hui plus qu'un seul macroécosystème planétaire. Le Pape François ne dit pas autre chose dans son encyclique Laudato Si. L'effet prédateur est ainsi suicidaire pour tous. Il n'y a donc qu'une voie possible, comme le dit Pierre Teilhard de Chardin par une formule fulgurante dont il a le génie : "En haut et en Avant vers un Centre commun" .

02/2021

ActuaLitté

Littérature française

Noos. Le premier héros du temps planétaire

Maurice, un jeune berger, se découvre des aptitudes surprenantes. Lui qui n’a pas de lettres écrit spontanément un poème digne des plus grands. Lui d’habitude si réservé captive ses collègues, par une animation improvisée. Lui qui ne connaît pas cette femme qu’il rencontre, découvre dans ses carnets un dessin qu’il a réalisé il y a cinq ans et qui la représente trait pour trait. Que se passe-t-il ? Par un lent processus qui élude une à une les interprétations mystiques ou religieuses, matérialistes ou doctrinaires, le roman développe et met en œuvre la fascinante hypothèse de la noosphère, autrefois avancée par Teilhard de Chardin. L’auteur entraîne le lecteur sur la piste aventureuse, fantastique et déroutante de la noosphère. Embarquez avec lui, et suivez-le dans cette quête, au-delà de notre géosphère et de notre biosphère, vers l’essence de l’humain, vers la recherche de notre chemin. Préparez-vous à croire à l’incroyable et à cheminer vers de nouveaux possibles.

10/2013