Recherche

Nicolas Offenstadt

Rédacteurs

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Histoire internationale

Le pays disparu. Sur les traces de la RDA

Que reste-t-il d'un pays disparu depuis trente ans et dont l'effacement est toujours un enjeu social et politique ? Sur les tables des vide-greniers, par terre dans les hangars ou dans les entreprises délaissées, la République Démocratique Allemande (RDA, 1949-1990) est aujourd'hui un pays à la brocante, un pays à l'horizontale. Nicolas Offenstadt invite à un voyage sur les traces de ce pays disparu. Dans les usines ou les écoles à l'abandon, il récupère des archives, des empreintes des vies de l'époque. Les traces, ce sont aussi les millions d'objets du temps du socialisme qui ont connu de nouveaux destins depuis la chute du Mur. L'enquête suivra ceux qui célèbrent, aujourd'hui, le souvenir de la RDA, et ceux qui veulent la faire revivre un peu, dans une démarche inédite d'archéologie mémorielle. A travers la pratique de l'exploration urbaine (urbex), l'historien raconte les expériences sensorielles et personnelles de rencontres avec un monde disparu, toujours porté par ceux qui l'ont vécu, proposant ainsi une ample réflexion sur les traces et la mémoire.

10/2019

ActuaLitté

Beaux arts

Urbex RDA. L'Allemagne de l'Est racontée par ses lieux abandonnés

L'ancienne RDA fascine, tant par son histoire méconnue que par son esthétique. Le nombre et l'ampleur des bâtiments à l'abandon en ex-Allemagne de l'Est frappent le promeneur. Combinats, cités d'habitation, Maisons de la culture... Trente ans après la chute du mur de Berlin, ce paysage fantôme est à lui seul digne d'intérêt tant il raconte d'histoires passées. Mais lorsqu'on pénètre à l'intérieur de ces lieux, c'est tout un monde disparu qui apparaît. L'historien Nicolas Offenstadt a pratiqué une véritable "exploration urbaine" - "URBEX" - en pénétrant plus de 250 lieux fermés, interdits ou délaissés. Il n'y a là aucun défi mais la volonté d'écrire une histoire de l'abandon : un parcours visuel et intellectuel dans l'histoire de la RDA telle qu'elle se donne à voir aujourd'hui. Chaque lieu présenté est éclairé par une analyse, appuyée sur des recherches de première main, des témoignages des anciens de l'Est et les travaux les plus à jour. L'Allemagne de l'est comme on ne vous l'a jamais racontée.

09/2019

ActuaLitté

Histoire de France

L'histoire bling-bling. Le retour du roman national

L'histoire n'est jamais restée la propriété des seuls historiens. Mais de nos jours, elle est devenue un enjeu politique majeur. D'un côté, de multiples groupes cherchent à saisir leurs passés, souvent marqués par la souffrance (persécutions, esclavage...), de l'autre, le président de la République, appuyé sur un courant de fond, y compris dans la sphère intellectuelle, tente de faire renaître le roman national, ce grand récit patriotique bâtissant une France toute de cohérence et de progrès. A travers dix épisodes des années 2007-2009, de la lettre de Guy Môquet au projet du musée d'Histoire de France, le volume démonte le processus de réinvention du national par le sarkozysme historique ; une histoire blingbling qui agite et consomme les grandes figures et les événements historiques marquants hors de tout contexte. Au-delà de la conjoncture, c'est une réflexion d'ensemble sur les usages publics de l'histoire qui est proposée et surtout une nouvelle manière de gérer le dialogue entre mémoires et histoires.

09/2009

ActuaLitté

Littérature française

Nicolas Pages

Voilà l'histoire : on s'est rencontrés. J'aurais voulu qu'il m'aime. Qu'il me sauve. Mais, ça n'a pas marché. Ça n'a... pas été possible. Bon. Très bien. Alors... qu'est-ce que je pouvais faire ? Sauver les arbres, les enfants, les gens, le monde ?... J'avais déjà des dispositions. Allez, allez... Mais j'anticipe.

08/1999

ActuaLitté

Lecture 9-12 ans

Le Petit Nicolas. Edition collector

Les premières histoires du Petit Nicolas et un cahier spécial en hommage à René Goscinny.

10/2017

ActuaLitté

Littérature française

Tombeau de Nicolas Ier et avènement de Francois IV

Que cent mille grâces vous soient rendues, Sire, pour avoir suivi le conseil que j'osai vous prodiguer à l'issue de ma dernière chronique : vous avez finalement dégagé. J'avoue, je n'avais pas le courage d'en reprendre pour cinq ans, tant ce travail de soutier épuise le style et le moral. La fin joyeuse de votre règne électrique, ô Désopilante Majesté, me permet d'entamer avec sérénité cet ultime volume de vos prouesses, lequel va relater par le menu l'affreuseté de votre dernière année sur le trône, matamoresque et dangereuse. Dans ce dernier volume de la Chronique du règne de Nicolas Ier, Patrick Rambaud fait ses adieux irrévérencieux au Prince sortant, non sans observer les premiers pas, bien normaux, de François IV et de la Marquise de Pompatweet...

01/2013

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté