Recherche

Neuf contes

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

BD tout public

Le siècle d'Emma

De la grève générale à la montée du nazisme, des moments sombres de l’immigration italienne aux luttes sociales des années 1970, l’histoire d’Emma, fictive mais très vraisemblable, nous immerge dans les conflits, les tensions et les questionnements du XXe siècle. 

On dit souvent de l'histoire suisse qu'elle est ennuyeuse, sans conflits ni événements marquants. La vie (fictive) d'Emma démontre le contraire : née dans une petite bourgade horlogère au pied du Jura, Emma est soudain précipitée dans les soubresauts du XXe siècle.

En 1918, elle perd son fiancé dans les affrontements de la grève générale. En 1937, elle se brouille avec son frère devenu pro nazi. En 1956, son neveu, qu'elle a adopté, lui fait découvrir la face sombre de l'immigration italienne. En 1975, sa petite-fille la confronte à la contestation féministe et antinucléaire. Et en 1989, Emma fait une découverte stupéfiante lors du scandale des fiches.

Déclinée en cinq temps, dessinée en plusieurs centaines de cases, l'histoire d'Emma, fictive, mais très vraisemblable, nous immerge dans les conflits, les tensions et les questionnements du XXe siècle.

La BD a reçu le Prix suisse du Meilleur Album de bande dessinées 2020.

Eric Burnand est né à Lausanne et vit à Genève. Après des études d’histoire et de sciences politiques, il devient journaliste à L’Hebdo et à la RTS. Auteur de nombreux reportages, il est ensuite producteur des magazines Mise au Point, Temps Présent, Spécimen et de C’était mieux avant ?, une émission de vulgarisation historique. Après avoir repris sa liberté, il se lance dans l’écriture de romans graphique. Le Siècle d’Emma est le premier d’une (longue?) série.

Illustratrice indépendante, Fanny Vaucher est illustratrice indépendante et a publié plusieurs ouvrages (chez Noir sur Blanc, L’Âge d’Homme, La Plage, etc.) et participé à plusieurs expositions collectives. Co-fondatrice du fanzine La Bûche, elle est très active dans la promotion des dessinatrices de Suisse romande pratiquant la BD.

Dossier - Nouvelles têtes : les éditeurs suisses jeunesse et BD la jouent collectif

12/2019

ActuaLitté

Policiers

Le mauvais conte

Ce conte, qui se déroule sous le regard de Noz, le corbeau, met en scène : Une fillette, Manon, qui se raconte des histoires dans un palais-foyer un peu spécial, et qui disparaît un matin d'automne à la Roche des enfants. Un ogre qui aime la jeune chair fraîche et qui rejoue Hansel et Gretel à sa façon. D'innocents enfants, pourtant appelés enfants du Diable. Durant ces nuits de Samain ou nuits des morts il se passe d'étranges choses sur les anciens monts druidiques. Le major Dessaix entré dans la forêt des contes à la poursuite du prédateur réussira t-il à s'y retrouver ? Simon, le jeune autiste, habile à décrypter le langage des arbres et à marcher dans les pas des petits Poucets saura t-il le guider ? Manon sortira-t-elle des griffes du Barbe Bleue du Climont ? Vous croyez encore aux contes de fées ?

06/2017

ActuaLitté

Policiers

Envoyez les couleurs

Le jeune Oliver Abbott vient d'être nommé professeur d'anglais à Schuyler Colfax, l'école que dirige son père, située dans le quartier pauvre de South Romulus. Mais dès le premier jour de classe, les élèves - majoritairement noirs - se mettent en grève ; ils reprochent à Oliver d'occuper le poste à la place d'un professeur de couleur. Bravant cette contestation dirigée contre lui et contre son père, il obtient la protection d'une ravissante collègue, Leona, qui appartient au groupe modéré des contestataires noirs. Mieux, il entreprend de la séduire, et Leona succombe peu à peu au charme du jeune homme, ce qui provoque la panique du père d'Oliver et la fureur de la communauté noire... Publié aux Etats-Unis en 1969, ce roman traite, sur le mode humoristique cher à Westlake, un sujet plus que jamais d'actualité. Cette réédition d'Envoyez les couleurs est l'occasion de mettre en lumière une autre facette, moins connue, du talent de cet auteur inclassable, trop tôt disparu, qui restera dans les mémoires comme le plus inventif des grands maîtres américains.

02/2009

ActuaLitté

Critique littéraire

Le thriller métaphysique d'Edgar Allan Poe à nos jours

Ce livre s'attache à décrire un avatar singulier du roman policier d'Edgar Allan Poe à nos jours. Il en illustre la capacité d'intégrer des enjeux et considérations qui dépassent les méthodes et ambitions traditionnelles de la littérature policière eu égard, d'une part, à sa diversité et sa complexité formelle et culturelle, et, d'autre part, à l'extrême richesse de son réseau intertextuel. En envisageant un large corpus de textes littéraires, filmiques, théoriques ou encore philosophiques, cet ouvrage considère le développement du genre dans sa continuité et dans ses ruptures selon une perspective transmédiale et transdisciplinaire. Cette dernière semble particulièrement adaptée à l'étude d'un objet qui prend sa source dans la circulation et l'interpénétration des discours littéraire, esthétique et scientifique qui caractérisent les écrits de Poe, de ses premiers contes et nouvelles à Eurêka, ceuvre ultime située aux confins de l'essai philosophique, du poème en prose et du traité cosmologique. Cette promiscuité générique et discursive fait du "thriller métaphysique" un champ de recherche transdisciplinaire par excellence. Comme son nom le laisse entendre, ce paragenre de la fiction policière apparaît comme un objet duel tiraillé entre le réel et l'idéel, le monde sensible et les espaces transcendantaux. Les textes réunis ici démontrent par ailleurs que le thriller métaphysique est ancré autant dans la représentation que dans la critique de la représentation : il pratique 1e plus souvent une approche autoréflexive tout en s'inscrivant dans un champ référentiel très vaste. A cet égard, ce livre n'a d'autre ambition que d'éclairer la généalogie complexe du thriller métaphysique et d'en élucider quelques cas exemplaires de la diversité des pratiques de création et de réception d'un genre aspirant au mystère de l'irrésolu et de l'inexplicable.

06/2016

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Les dix droits du lecteur

Pour fêter les 40 ans de Gallimard Jeunesse, retrouvez les dix droits du lecteur énoncés par Daniel Pennac : le droit de ne pas lire, le droit de sauter des pages, le droit de lire n'importe quoi mis en scène dans des pop-up créés par Gérard Lo Monaco. Dix scènes joyeuses et colorées qui symbolisent les grandes références de la littérature d'aventure : Vingt Mille Lieues sous les mers de Jules Verne, Les Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas, Robinson Crusoé de Daniel Defoe, Le Livre de la jungle de Rudyard Kipling. Ou comment redécouvrir le monde des contes, des jouets, du cirque et des grands exploits tout autour du monde.

11/2012

ActuaLitté

Sciences historiques

Le témoin, le sociologue et l'historien. Quand des policiers se mettent à table

De 1990 à 2005, une centaine de "récits de vie" ont été recueillis auprès de policiers de générations, de corps et de carrières bien différents. Conservés par la Bibliothèque nationale de France, ces témoignages inédits rassemblent, dans cet ouvrage, historiens et sociologues autour de la question des "archives orales" et de leur utilisation scientifique souvent contestée, toujours délicate. Du récit des rafles antisémites sous l'Occupation à celui du travail des commissaires sous la Ve République, les analyses présentées ici s'interrogent sur les usages et les limites des "confessions" de ces experts de l'interrogatoire que sont les policiers. Confrontés à ceux d'autres professionnels (agents des services spéciaux, journalistes, cheminots, responsables économiques) ou d'acteurs des périodes les plus troublées (la Résistance, la déportation), ces témoignages entraînent le lecteur au coeur de l'histoire du XXe siècle sous des angles variés, en France comme à l'étranger. Apportant un certain nombre de réponses à leurs conditions d'utilisation, ce livre démontre l'intérêt des récits de vie et celui de leur croisement avec d'autres sources. Jean-Marc Berlière, professeur émérite d'histoire à l'université de Bourgogne, et René Lévy, sociologue, directeur de recherche au CNRS, appartiennent au centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP, CNRS, UVSQ, ministère de la Justice). Ils étudient l'objet "police" depuis plus de trente ans et lui ont consacré de très nombreux ouvrages et articles. Ils travaillent actuellement à une somme sur l'histoire des polices en France de Louis XIVà nos jours (Nouveau Monde éditions). Jean-Marc Berlière, professeur émérite d'histoire à l'université de Bourgogne, et René Lévy, sociologue, directeur de recherche au CNRS, appartiennent au centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP, CNRS, UVSQ, ministère de la Justice). Ils étudient l'objet " police " depuis plus de trente ans et lui ont consacré de très nombreux ouvrages et articles. Ils travaillent actuellement à une somme sur l'histoire des polices en France de Louis XIV à nos jours (Nouveau Monde éditions).

09/2010

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté