Recherche

Moulay Youssef Soussou

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

Flaubert. Evolution et métamorphoses du style

Malgré sa réputation d'homme-plume, de maître de style parfait ou de modèle du bien écrire, Flaubert a tout sauf un style. Voulant devenir un grand écrivain, il travaille, se tourmente et s'exerce toute sa vie à transformer sa manière d'écrire. Approche génético-stylistique à l'appui, à travers les nombreuses étapes de la rédaction et les différents types de manuscrits, Moulay Youssef Soussou essaie d'établir une "archéologie" ou ce que Flaubert lui-même appelle une "anatomie du style". Il s'agit de dépister et scruter les procédés stylistiques de Flaubert afin de comprendre les tenants et les aboutissants d'une manière d'écrire très importante dans l'histoire de la littérature française, dont l'impact fut particulièrement important à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Comment et pourquoi Flaubert transforme-t-il son style ? Comment le style de cet écrivain évolue-t-il, de son oeuvre de jeunesse aux brouillons de Madame Bovary - des premières ébauches au manuscrit définitif ? Une analyse inédite qui dissèque le style de Flaubert à l'état naissant et associe deux approches rigoureuses et salvatrices pour démasquer l'oeuvre d'un écrivain tellement embêtant.

03/2021

ActuaLitté

Romans historiques

Histoire de Moulay Abelmeula

La réédition de ce roman de 1740, qui pose un jalon dans l'histoire de la représentation littéraire du mariage interracial, permet la relecture d'un récit plein d'aventures et de mésaventures où l'on traverse et retraverse la Méditerranée, où la côte barbaresque et ses corsaires interviennent autant qu'un rival jaloux, où l'amour triomphe enfin sur toutes les adversités. Mais Moulay Abelmeula - narrateur et/ou auteur ? nord-africain de fait où d'imagination ? - fait-il partie de la fiction ? La question est d'autant plus difficile à trancher que la même année 1740 a vu la publication de l'Histoire de Louis Anniaba, roman strictement analogue si ce n'est que le héros provient de l'Afrique occidentale. Mêmes aventures, mêmes enlèvements, même exotisme souvent fantaisiste. On sait qu'Anniaba a existé ; Abelmeula affirme avoir fait avec lui ses exercices d'escrime etc., et que le noir Anniaba aurait plagié ses mémoires. Multiple mystère, donc, que cette relation captivante et, de par les questions d'écriture qu'elle pose sans réponse définitive possible, curieusement post-moderne, éditée en volume séparé ici pour la première fois.

10/2003

ActuaLitté

Policiers

Meurtre chez les Samaritains. Une enquête d'Omar Youssef

Tout est possible en Palestine, et rien ne dit que le jeune Ishaq, le fils du prêtre des Samaritains de Naplouse, n'a pas été exécuté parce qu'il était homosexuel. Rien ne dit non plus que sa connaissance intime des caisses noires du Vieux, l'ancien président de l'Autorité palestinienne, ne lui a pas été fatale. Après Le Collaborateur de Bethléem et Une tombe à Gaza, qui ont installé Matt Rees comme l'un des maîtres du polar, cette troisième enquête d'OmarYoussef quadrille le labyrinthe de l'antique cité de Cisjordanie et explore les arcanes de l'univers des Samaritains, l'une des tribus originelles d'Israël. Omar Youssef n'a que quelques heures devant lui pour résoudre l'énigme, car si les dizaines de millions de dollars détournés ne sont pas restitués, la Banque mondiale est bien décidée à fermer le robinet de l'aide internationale. Et c'est donc, une fois de plus, le peuple lui-même qui risque de payer l'addition.

04/2009

ActuaLitté

Littérature étrangère

Youssef et le palais des chagrins. Contes d'Arabie saoudite

Le jeune Youssef, amoureux de la belle Louloua, réussira-t-il à la délivrer du palais des chagrins ? Ce recueil de contes populaires saoudiens nous transporte dans un monde étrange et merveilleux où la magie de l'amour métamorphose les gens et les choses. Ouvrez ce livre et rêvez éveillés !

02/2010

ActuaLitté

Histoire internationale

Le grand vizir Madani el Mezouari el Glaoui. Une vie au service du Makhzen

Figure trop mal connue d'une famille berbère makhzénienne, au service de la dynastie alaouite depuis Moulay Ismaïl, Madani El Mezouari El Glaoui (surnommé "le fqih") fut, comme l'affirme Paul Pascon, "le fondateur de la puissance des Glaoui". Il servit quatre souverains successifs (de Moulay Hassan à Moulay Youssef) en tant que caïd, khalifa du sultan sur le Draa et le Sud, 'amel du Tafilalet, ministre de la guerre et grand vizir. Son combat sans relâche contre la siba le mena dans diverses régions du royaume. Le fqih a été l'un des acteurs essentiels de la hafidiya dont il constitua le principal soutien politique et militaire. Fervent patriote, il s'opposa à l'influence grandissante des Français, ce qui fut la cause de son limogeage en 1911. De retour aux affaires en 1912, son autorité s'étendait depuis Marrakech sur une zone de 35 000 km². Toute sa vie durant, il sut faire montre d'une ouverture sur les affaires du monde, d'un attrait pour la modernité et d'un esprit de réforme remarquables pour un homme de son époque. Madani devait décéder en 1918, alors âgé d'environ soixante ans.

04/2016

ActuaLitté

Histoire internationale

Histoire du Maroc. De Moulay Idrîs à Mohammed VI

Cette synthèse lumineuse nous fait traverser des siècles d'histoire marocaine tambour battant, de l'empire romain à la première islamisation au VIIe siècle, puis à l'émergence des constructions impériales au XIe, jusqu'à l'avènement de Mohammed VI en 1999. Daniel Rivet nous plonge dans ce pays aux contrastes fascinants, où coexistent les cités arabisées du Nord et les casbahs berbères du Sud, les musulmans et les juifs, les docteurs de la loi et les saints. Exceptionnel au Maghreb à bien des égards, le royaume chérifien ne laisse pas percer ses secrets facilement : depuis quand le Maroc existe-t-il ? Comment expliquer la pérennité de la monarchie ? Pourquoi des styles culturels aux antipodes parviennent-ils à cohabiter ? Fidèle au mot de Paul Veyne pour qui expliquer plus, c'est raconter mieux, l'auteur fait sa place au temps long, aux structures, à l'équilibre entre État et nation, tout en entraînant parfois le lecteur dans le tourbillon des événements. Il livre des portraits vibrants aussi bien des bourgeois fassis ou des ksouriens du Tafilalt au XVIIe siècle que de la jeunesse contemporaine, parce que, par-delà l'abstraction du Maroc, il y a les hommes. Un ouvrage appelé à devenir une référence.

10/2012

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté