Recherche

Montreuil

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

centres médico-psycho-pédagogiques

Inventer avec l'enfant an CMPP

L'enfant apparaît au centre d'enjeux sociétaux, idéologiques et politiques cruciaux, et fait l'objet de toutes les contradictions d'aujourd'hui. Cet ouvrage rend compte de l'expérience et de la réflexion des équipes des centres médico-psychopédagogiques (CMPP) qui rencontrent quotidiennement les quelques 200 000 enfants et adolescents en difficulté qui viennent consulter avec leurs familles dans les 310 structures implantées en France. Comment les équipes pluridisciplinaires des CMPP, prises entre réalités cliniques et logiques administratives, travaillent-elles? Comment perçoivent-elles la pression des nouvelles politiques de soins et de gestion objectivante des populations? Que deviennent les références, historiquement fondatrices des CMPP, à la psychanalyse et à la psychopédagogie ? Comment, dans ce contexte, construire des espaces de liberté et d'invention ? Tristan Garcia-Fons est pédopsychiatre, psychanalyste et directeur du CMPP de Montreuil.

ActuaLitté

poésie

Visage des nuits

Dans la poésie, faut il choisir la voie obscure ou la voie lumineuse? Le livre du Visage des nuits pose cette question de la forme poétique et de sa capacité d'ouvrir dans la prose, comme le préconise Dantes à propos de l'éloquence dans la langue vulgaire. On trouvera dans cet ouvrage des proses et des poésie alternées capables de se fondre les unes dans les autres, avec des formes courtes: fuscelli, épigrammes, aphorismes, énigmogrammes. Mais aussi des comptines, des sonnets dissimulés, des chansons et des milongas. Les proses sont consacrées à Chateaubriand (Les Martyrs), à Edward Young (Les nuits), à la correspondance du marquis de Sade avec sa femme Renée Pélagie de Montreuil, à la navigation et la visite des îles volcaniques, au nord de la Sicile. Les poèmes du Visage des nuits, enfin, sont une reconnaissance du drame et de la douleur. Les causes ne sont pas nommées. Le dernier poème, La terre est dure, écrit autrefois pour la tragédie moderne du Chili, désigne à la fois notre angoisse et notre possible espérance. Couverture: Catherine Marchadour

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Bacalhau !

« Bacalhau! » peste Vindo. Ces derniers jours, c’est que « la poisse » lui colle décidément aux basques. Vindo Rodriguez, 23 ans, est un jeune lascar de Montreuil. Fort tempérament mais glandeur, il préfère les magouilles à un boulot réglo. Résultat: il vit avec ses parents, ses frères et sa soeur dans un HLM, où son oisiveté déplaît férocement à son père. C’est pourquoi, un matin en sortant de boîte, il s’attarde dans une brasserie parisienne en attendant l’heure où son paternel s’en ira au taf. La tronche saturée de beat et d’alcool, il pique du nez dans son crème quand soudain son instinct de dragueur se réveille. À quelques tables de lui, une femme l’observe: blonde, la quarantaine, belle gueule, belle silhouette – même si tout ne semble pas d’origine –, le dossier ne s’annonce pas dégueu. Toujours à l’affût « d’un bon plan », ou d’une occasion de découcher, Vindo s’invite direct à sa table. Les présentations faites, Vindo balade ses mains sous la table mais déchante aussitôt. Carole n’en a pas après ses beaux yeux bleus ni sa vigueur de jeune mâle. Non, elle est mariée à un célèbre chirurgien et doute depuis peu de sa fidélité. En échange d’un bon paquet d’oseille, elle lui propose donc de le filer durant quelques jours… Vindo accepte. Ses intentions sont simples: rapporter des nouvelles rassurantes à la bourgeoise, et tout plein de biffetons pour sa pomme. Du tout cuit. Mais c’est sans compter sur la corvée qui lui tombe sur le râble le jour-même: s’occuper de son petit frère Gustavo, gamin rachitique et méchant comme la gale qui ne jure que par ses jeux vidéos. Encombré du sale gosse – qui se prend pour le Captain Mglug, chef de la tribu intergalactique des Strogs –, Vindo remonte la piste d’un appartement secret et s’apprête à établir l’adultère. Or les choses ne se passent pas comme prévu et le lascar se retrouve embringué dans une série de plans plus foireux les uns que les autres, jusqu’à être accusé du meurtre du chirurgien. Recherché par toutes les polices de France, décrit par les médias comme l’ennemi public n°1, Vindo va plonger dans une cavale infernale et s’efforcer de prouver son innocence, avec l’aide de son poto Bousel, fumeur de joints invétérés à la tête de mouton, et de la douce et charmante Ninouche.

05/2014

ActuaLitté

partie orale du pharynx

Cancers de l'oropharynx

En novembre 1976, se réunissait à Paris le IXe Congrès de la Société française de carcinologie cervico-faciale sous la présidence d'Yves Cachin et le thème adopté était les Cancers de l'Oropharynx. Vingt-cinq ans plus tard, en 2001, la Société française de carcinologie cervico-faciale tenait son XXXIVe Congrès à Nantes. Durant ces vingt-cinq dernières années, malgré les progrès thérapeutiques, le pronostic des carcinomes de l'oropharynx ne s'est pas radicalement transformé et les statistiques de survie sont là pour le confirmer. La chirurgie bénéficie actuellement des progrès de la chirurgie réparatrice et en particulier des labeaux pédiculés et des lambeaux libres qui permettent d'obtenir des reconstructions aussi anatomiques et fonctionnelles que possible, ces lambeaux libres sont également utilisés pour réparer les séquelles de la radiothérapie et en particulier l'ostéoradionécrose. La place de la chimiothérapie apparaît actuellement mieux cernée: la chimiothérapie d'induction n'a pas fait la preuve de son efficacité dans les cancers de l'oropharynx. En revanche, les protocoles de chimioradiothérapie concomitante dans les cancers inopérables augmentent le taux de rémission complète de façon notable avec une survie indiscutablement améliorée dans ces cas difficile.

09/2002

ActuaLitté

partie orale du pharynx

Cancers de l'oropharynx

En novembre 1976, se réunissait à Paris le IXe Congrès de la Société française de carcinologie cervico-faciale sous la présidence d'Yves Cachin et le thème adopté était les Cancers de l'Oropharynx. Vingt-cinq ans plus tard, en 2001, la Société française de carcinologie cervico-faciale tenait son XXXIVe Congrès à Nantes. Durant ces vingt-cinq dernières années, malgré les progrès thérapeutiques, le pronostic des carcinomes de l'oropharynx ne s'est pas radicalement transformé et les statistiques de survie sont là pour le confirmer. La chirurgie bénéficie actuellement des progrès de la chirurgie réparatrice et en particulier des labeaux pédiculés et des lambeaux libres qui permettent d'obtenir des reconstructions aussi anatomiques et fonctionnelles que possible, ces lambeaux libres sont également utilisés pour réparer les séquelles de la radiothérapie et en particulier l'ostéoradionécrose. La place de la chimiothérapie apparaît actuellement mieux cernée: la chimiothérapie d'induction n'a pas fait la preuve de son efficacité dans les cancers de l'oropharynx. En revanche, les protocoles de chimioradiothérapie concomitante dans les cancers inopérables augmentent le taux de rémission complète de façon notable avec une survie indiscutablement améliorée dans ces cas difficile.

09/2002

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Métal

C’est l’hiver. Sous la neige et la pluie, dès le point du jour, Tania roule vers Montreuil. Contre l’avis de tous, elle se mesure au plus hostile des matériaux: le métal. Elle tord, soude, sculpte. Un art appris grâce aux Gitans kalderash, lors de l’exode familial vers la France pour fuir la Roumanie de Ceausescu. Mais le temps est compté. Son atelier, une ancienne imprimerie emplie d'immenses blocs de ferraille, va lui être arraché. Autour de cette battante, des êtres se rassemblent: un vieil imprimeur, M. Freddy, Thomas le brocanteur, François, un sculpteur raté. Les complicités improbables, les amitiés tenaces, permettent parfois aux artistes qui s'accrochent à leurs rêves d’affronter les menaces des huissiers, les pièges des magouilleurs… et les amours perdues.

10/2013

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté