Recherche

Mikael Niemi

Extraits

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Mikaël

Dans le Paris de la fin du XIXe siècle, Le peintre Claude Zoret s'entretient avec son protégé, le jeune Tchèque Mikaël. Installés dans une vie de célébrité et de luxe, ils sont tout à la fois père et fils adoptif, maître et élève, peintre et modèle, et, sans que ce ne soit jamais dit, amants. Lors d'un dîner dans la demeure du maître, celui-ci apprend à ses invités qu'il peindra bientôt le portrait d'une célèbre princesse russe, Lucia Zamikov. Malheureusement, il ne parvient pas à restituer fidèlement le regard de l'aristocrate et sollicite l'aide de son élève. Mikaël tombe alors éperdument amoureux de la princesse. Peu à peu, il s'éloigne de Zoret et ira même jusqu'à le trahir.

09/2016

ActuaLitté

Littérature étrangère

Comment cuire un ours

1852. Village de Kengis, dans le Grand Nord suédois. Une jeune servante est retrouvée sauvagement assassinée dans la forêt. Pour tenter de rassurer la population, le commissaire s'empresse d'imputer l'odieux crime à... un ours. Lars Levi Laestadius, l'excentrique pasteur du village, n'y croit pas un seul instant. Secondé par son fidèle Jussi, un jeune orphelin sámi qui le suit comme son ombre, il décide de mener l'enquête. Quitte à s'attirer les foudres des autorités locales.

05/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

Le goût du baiser d'un garçon

Cela se passe là-haut, tout au nord de la Suède, à la frontière finlandaise où, dans les années soixante, tels des météorites, parviennent successivement une route goudronnée, les électrophones à piles, le mascara et les premiers disques des Beatles. Excellents ingrédients pour une adolescence dans une sorte de bout du monde qui sent l'ours, la forêt et l'alcool fait maison. En ces lieux perdus et fiers de leur dialecte, les hommes ont du muscle et les femmes de la gueule. Mikael Niemi, par des scènes délirantes jusqu'à l'absurde - de l'amoncellement des rats au concours de résistance en sauna - nous fait vivre en compagnie de gamins skis aux pieds, d'adolescents qui fantasment guitare à la main, de copains dont la mort viendra briser l'amitié. Ne restera en tête au survivant que la nostalgie d'une drôle d'époque et, en bouche, le goût doux amer du baiser d'un garçon.

01/2004

ActuaLitté

Littérature française

Mon ami Mikaël

En 1985, dans le quartier de la Bastille, un acteur hollandais Mikaël Kraft, engagé dans une pièce de Claude Régy, rencontre une jeune étudiante en philosophie. Le théâtre dessine la toile de fond de leur passion. Sous la lumière crue, les mots ne sont rien face à la spirale éperdue d'un baiser qui ne pense pas et nous entraîne dans les virages impérieux d'un émoi sans limites. Le fleuve des sens aspire le sens et ouvre la beauté d'un égarement peuplé d'éclairs.

10/2020

ActuaLitté

Littérature française

Daniel et Noémi

Poussé par un irrésistible besoin de s'expliquer avec lui-même, Daniel Grunberg entreprend le récit de sa vie. Sa jeunesse insouciante dans une famille de fourreurs juifs parisiens est marquée par une amitié, par son amour pour Noémi et par la musique à laquelle il veut se consacrer. Viennent la guerre, la Résistance. A la joie de vivre succèdent la difficulté d'être et, la paix revenue, la solitude, le silence, et le poids d'un secret dont seule l'écriture peut le délivrer. On retrouve dans cette chronique qui est aussi un témoignage les personnages d'Un homme estimable et du Visage nu.

09/1971

ActuaLitté

Littérature française

Noémi et les grandes personnes

La petite Noémi a été élevée à Londres. Mais son papa anglais et sa maman française, Estelle, divorcent. Transplantée à Paris, la fillette de six ans aura du mal à s'adapter. Et puis, elle dérange Hervé, le nouveau compagnon de sa mère, lequel prépare le Capes, et a besoin de calme. C'est ainsi que la petite se retrouve chez une relation, Bérangère, infirmière rurale dans l'Yonne. Pourquoi cette mystérieuse célibataire a-t-elle accepté de s'occuper d'une enfant dont elle n'a pas besoin ? Est-ce pour retrouver en Noémi l'enfant qu'elle fut, si seule après ce soir tragique où on lui arracha ses parents, pour les déporter ? Bérangère et Noémi, peu à peu, s'apprivoisent mutuellement. La petite finit par deviner le passé tragique et la vie sentimentale actuelle de l'infirmière. Noémi apprend ainsi que, sur la joie la plus profonde, plane toujours une ombre, une menace, le souvenir des vieilles blessures. Tel est le témoignage de ce livre allègre et grave, où l'on retrouve la sensibilité et la sagesse de l'auteur du Vent sur la maison.

01/1984

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté