Recherche

Mehdi Bennis, Yann Weber

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Informatique

Python et l'analyse forensique. Récupérer et analyser les données produites par les ordinateurs

L'informatique forensique nécessite de comprendre en détail le fonctionnement des ordinateurs, des périphériques et des logiciels en question. L'objectif est de donner au lecteur les connaissances nécessaires pour se familiariser avec le langage Python (en version 3) en orientant la problématique de manière à se focaliser sur le fonctionnement de ces objets. Ce livre a été écrit avec la volonté d'être accessible au plus grand nombre et la conviction qu'une "démocratisation" de la compréhension de l'outil informatique est désormais essentielle. Ce livre propose une approche en deux temps : il commence par une introduction au langage Python puis présente comment l'utiliser pour récupérer et manipuler les données produites par nos ordinateurs. Les auteurs traitent ainsi de thématiques variées allant de l'inspection de la mémoire vive des processus, au fonctionnement interne de logiciels grand public ou à l'extraction de l'historique de navigateur web. Différents outils sont étudiés : des plus basiques avec la bibliothèque libmagic, aux technologies les plus récentes comme l'apprentissage automatique avec scikit-learn et son écosystème issu du calcul scientifique. Des éléments complémentaires sont en téléchargement sur le site www.editions-eni.fr.

03/2019

ActuaLitté

Beaux arts

Yann Kersalé

Mettre des mots sur ce que l'on ressent et parler de son travail est toujours difficile pour un artiste. Un livre est, par essence, fait de mots... j'ai donc cherché des regards qui soient pertinents en m'entourant de camarades, rencontrés au gré de mon exploration sensible de la nuit, amorcée il y a une trentaine d'années. Cet " ouvrage à secrets ", qui se livre peu à peu, donne non pas une explication analytique de mon travail- y en a-t-il seulement une ? - mais des clefs ouvrant des pistes d'exploration de mon terrain de jeu favori : la nuit.

10/2008

ActuaLitté

Littérature française

J'attends Mehdi

La piscine du camping est déserte et fermée. Lorsque Mehdi ouvre la grille je le dépasse et vais m'asseoir sur un talus surplombant le bassin, à distance. Le tee-shirt rouge vole un instant, puis s'étale lentement sur le béton. Mehdi se jette à l'eau, je vois son torse lisse, à peine. L'ai-je vu ? A peine ai-je vu ce torse lisse que je dois m'en souvenir car l'eau en va-et-vient ondule un corps coulé où le soleil fait déferler des formes fluides, ce corps aux cheveux de méduse traverse l'éclat liquide des figures indécises, étiré-ramassé il glisse sous l'eau comme un poisson de bassin de château et peu à peu la surface se démêle, l'eau est limpide dans la lumière de la soirée, Mehdi nage sur le fond et sa peau à peine floue troue le rectangle bleu. J'attends Mehdi est la traversée d'un désir, dans un improbable face-à-face avec un être qui s'éclipse sitôt que l'on s'en approche. " Je vais être absent un temps indéfini " : voilà le fil sur lequel marche une femme à la recherche d'un homme. Elle nous entraîne au hasard des rues, le long du littoral, du Sud écrasé de chaleur aux côtes ruinées de l'Angleterre, toujours à la lisière entre des lieux imaginaires et une réalité géographique. Dans cette poésie de l'errance portée par l'acteur principal du livre, un homme peut en cacher d'autres.

01/2009

ActuaLitté

Littérature française

Simon Weber

Étudiant en médecine très protégé par un père qui l’a élevé seul, le narrateur de ce roman de formation s’est trouvé précipité dans l’âge adulte par l’annonce de la maladie. Sur un coup de tête – pour fuir un père trop parfait, constamment à ses côtés lors de son traitement ? , il décide de partir en Israël et d’attendre là les analyses qui lui annonceront une éventuelle rémission. À Jérusalem, Simon a trouvé en Amir un hôte et un confident. Le jeune Israélien qui lui avait porté secours au parc Montsouris alors qu’il était pris de malaise n’a cessé de l’entourer de sa sollicitude, au point de faciliter son départ de Paris, contre l’avis de tous. Avec Amir, Simon retrouve une forme de légèreté et d’insouciance. Dans ce pays qu’il découvre, il veut enfin vivre pleinement. Son éducation sentimentale et sexuelle – en compagnie notamment d’une étonnante Rivka, Suédoise convertie par amour et parlant hébreu comme une sabra – se déroule en accéléré. Mais, dans un mouvement inverse, le temps s’étire, le ramenant sans cesse à ses jeunes années, à sa mère tôt disparue et au mystère qu’a toujours été pour lui la vie de son père. Quand Gabriel, ce père avec qui il n’a jamais échangé que des propos anodins, vient lui rendre visite, les deux hommes se retrouvent à former avec Amir un trio inédit. Les sentiments qui les habitent, comme exacerbés par la peur et l’urgence, se conjuguent alors en une troublante valse.

08/2012

ActuaLitté

Critique littéraire

Yann Andréa Steiner

" C'était donc onze heures du matin, au début du mois de juillet. C'était l'été 80. L'été du vent et de la pluie. L'été de Gdansk. Celui de l'enfant qui pleurait. Celui de cette jeune monitrice. Celui de notre histoire. Celui de l'histoire ici racontée, celle du premier été 1980, l'histoire entre le très jeune Yann Andréa Steiner et cette femme qui faisait des livres et qui, elle, était vieille et seule comme lui dans cet été grand à lui seul comme une Europe. Je vous avais dit comment trouver mon appartement, l'étage, le couloir, la porte. "

04/2001

ActuaLitté

Littérature française

Yann, le chevalier

La mort d'un enfant, d'un fils, est une immense douleur. Depuis le début, Guylaine Robert-Tripier a toujours farouchement refusé de lui dire adieu, tellement elle le sentait proche et présent. Ce livre, préfacé par Reynald Roussel, est le récit d'une longue et difficile quête pour repousser les limites de l'invisible et construire une autre relation d'amour avec celui qui est au-delà de nos yeux. C'est aussi un combat pacifique afin de donner la parole à tous ceux que la société néglige ou ignore dans ce type de drame : les frères et soeurs, les compagnons et les compagnes. Ce livre apporte la preuve que le véritable lien d'amour ne se rompt jamais, la mort n'existe pas.

09/2020

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté