Recherche

Maurice Couturier

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Beaux arts

Horvat Photographie Couturier

Présentation de Dina Vierny, suivie de Photographier les sculptures de Robert Couturier par Frank Horvat et de Robert Couturier, cent ans de sculpture par Valérie Da Costa

06/2005

ActuaLitté

Littérature étrangère

La Couturière

Brésil, 1920. Orphelines, Emilia et Luzia Dos Santos auraient pu être de modestes couturières unies à jamais dans l'adversité. Mais le destin en a voulu autrement et elles seront bientôt séparées par les déchirements d'un pays en proie aux coups d'Etat et aux révoltes populaires. Tout opposera en effet les deux sœurs : Emilia qui ne connaîtra que tourments et désillusions en épousant un notable de Recife, et Luzia qui sera kidnappée par un des plus célèbres Cangaceiros, ces bandits mercenaires qui terrorisent les propriétaires terriens. Prenant bientôt fait et cause pour les paysans affamés du Sertao, celle qui sera surnommée la Couturière devient plus impitoyable encore que ses ravisseurs. La femme-bandit et l'épouse déçue n'en ont décidément pas fini avec les rivalités de classes et de clans. Frances de Pontes Peebles fait revivre ici l'histoire tumultueuse du Brésil de son enfance et brosse le portrait saisissant de deux femmes extraordinaires.

05/2009

ActuaLitté

Littérature française

Lolita, variations sur un thème

"Pour convertir la devise littéraire russe, nous avons proposé à dix écrivains français d'interpréter un classique, comme on fait des variations sur un thème musical. Nous avons choisi de commencer par Lolita, qui, merci camarade Kubrick, est connu même par ceux qui ne l'ont pas lu. Roman le plus "léger" de Nabokov, Lolita a fait couler beaucoup d'encre. Le scandale soulevé par sa publication, les diverses interdictions et saisies de tirages, ont joué un rôle décisif dans le destin de cet écrivain. Dans la société européenne de 2016, si "émancipée" par rapport à l'Amérique des années 1950, à l'ère où la liberté d'expression semble acquise, n'est-il pas intéressant d'évaluer jusqu'où peut aller notre liberté d'écrire et notre liberté de lire ? A vous d'en juger." Natalia Turine, Editeur.

12/2016

ActuaLitté

Psychologie, psychanalyse

Nabokov ou la cruauté du désir. Lecture psychanalytique

Nabokov ne manquait jamais une occasion de railler Freud, le charlatan viennois qui, à ses yeux, avait le tort de tout ramener au sexe et a feint de considérer le sexe comme " une platitude ", déclarant avec une certaine dose de mauvaise foi : " Laissons tomber le sexe ! " Les spécialistes de Nabokov n'ont donc jamais osé violer l'interdit édicté par le maître et se sont contentés, pour la plupart, d'annoter l'œuvre à l'infini. Certes, Nabokov n'a rien d'un pornographe : il utilise le sexe comme un " auxiliaire de l'art ", le désir devenant le moteur principal de la relation esthétique dans ses romans. Le désir dont il fait l'anatomie n'est pas simple besoin, ni demande : c'est un absolu qui passe par le défié des névroses et des perversions et s'accompagne bien souvent d'une cruauté inouïe. Même dans Ada, ce roman où le merveilleux côtoie la science-fiction, l'amour fusionnel entre un frère et sœur se nourrit de la torture infligée à leur demi-sœur. Cet essai, qui s'articule autour de concepts empruntés à la théorie freudienne et lacanienne, constitue donc la première lecture psychanalytique des romans de Nabokov. Il examine avec minutie un certain nombre de passages que la critique, faute d'audace ou d'outils appropriés, avait passés sous silence, faisant ainsi apparaître " une figure dans le tapis " qui est loin d'avoir la sérénité olympienne, mâtinée de métaphysique, que les exégètes anglophones ont trop souvent cherché à promouvoir.

04/2004

ActuaLitté

Littérature française

Le rapt de Lolita

Et si Nabokov, dans Lolita, n'avait fait qu'emprunter, traduire ou remanier une histoire vraie, comme le prétend le narrateur imaginatif, fantasque et iconoclaste de ce récit ! A Bernard Pivot, qui, lors de son passage à l'émission Apostrophe, lui demandait s'il pensait que les histoires inventées par les romanciers étaient plus intéressantes que les histoires vraies, Nabokov a répondu, comme pour se justifier : "Entendons-nous : l'histoire vraie d'une vie, elle aussi, a dû être racontée par quelqu'un ; et si c'est une autobiographie tracée d'une plume pudibonde par un personnage sans talent, il se peut bien que cette vie paraisse bien fade à côté d'une invention merveilleuse comme l'Ulysse de Joyce." Ce procès instruit par Albert Pichaut ne serait-il pas malgré tout l'hommage paradoxal adressé à cet immense écrivain par un critique exigeant, traducteur de Lolita, romancier de surcroît ?

03/2018

ActuaLitté

Critique littéraire

Nabokov ou La tentation française

Nabokov aurait-il pu écrire Lolita en français ? De fait, le mirage de la Côte d'Azur est omniprésent tout au long de ce roman paru pour la première fois en France, où il fut censuré...Le romancier a prétendu qu'il aurait pu être " un grand écrivain français ". Les vicissitudes de l'histoire en ont décidé autrement. Grand admirateur de Ronsard, Flaubert ou Verlaine, il était passionnément attaché à la langue française, plus douce à son oreille que sa langue maternelle, le russe, et que sa langue d'adoption, l'anglais. Le mot français " plaisir " lui semblait distiller un " supplément de vibrato spinal " par rapport à son équivalent anglais. C'est ainsi qu'il écrivit plusieurs textes en français, qu'il choisit de passer les dernières années de sa vie en Suisse, à Montreux, ville francophone, et que, tel un phalène attiré par la lumière, il ne cessa jamais de revenir en France. Bien entendu, Maurice Couturier n'a pas la prétention de faire entrer Nabokov dans le panthéon de la littérature française, mais il montre ici ce que son oeuvre doit à la langue et à la littérature française, ainsi qu'au paysage naturel ou culturel de la France. On trouvera également dans ce volume la réédition du premier article écrit et publié en 1931 par Nabokov dans notre langue.

10/2011

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté