Recherche

Maupassant

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Pierre et Jean

Pierre est brun, Jean est blond ; Pierre est l’aîné, Jean le cadet ; Pierre est exalté et colérique, Jean paisible et affable. Une rivalité tacite oppose les frères Roland, fils d’anciens boutiquiers retirés au Havre, où ils mènent une vie paisible rythmée par les parties de pêche. Quand un ancien ami de la famille lègue toute sa fortune au cadet sans rien accorder à l’aîné, Pierre est dévoré de jalousie. En enquêtant sur cet héritage inexplicable, il va mettre en péril l’équilibre de la famille…Dans ce roman de la maturité, Maupassant transpose le thème universel des frères ennemis dans le milieu de la petite bourgeoisie de province et, d’une plume acérée, dissèque les contradictions et les hypocrisies de l’institution familiale.

ActuaLitté

Non classé

La main gauche

Et je voyais que tous avaient été les bourreaux de leurs proches, haineux, déshonnêtes, hypocrites, menteurs, fourbes, calomniateurs, envieux, qu'ils avaient volé, trompé, accompli tous les actes honteux, tous les actes abominables, ces bons pères, ces épouses fidèles, ces fils dévoués, ces jeunes filles chastes, ces commerçants probes, ces hommes et ces femmes dits irréprochables. Ils écrivaient tous en même temps, sur le seuil de leur demeure éternelle, la cruelle, terrible et sainte vérité que tout le monde ignore ou feint d'ignorer sur la terre. (Extrait de La Morte).

ActuaLitté

sujet ( philosophie)

Mon zombie et moi ; la philosophie comme fiction

Que et où suis- je? Après avoir revisité un certain nombre de positions classiques sur la nature et le statut du sujet (celle de Descartes notamment) et de réponses possibles à la question de savoir ce que je suis (une personne? une machine? ), cette enquête développe une théorie originale fondée sur la notion de figures imaginaires. On y trouvera une façon nouvelle de faire de la philosophie, s'appuyant sur et passant par la fiction. Cette méthode est mise en œuvre par l'analyse d'une série de figures tirées de la littérature, où sont convoqués des auteurs classiques comme Poe, Maupassant, Nerval, aussi bien que des écrivains de science-fiction comme Wells, Conan Doyle, Stapledon, Ph. K. Dick. S’y ajoutent d’originales fictions imaginées par l'auteur, qui deviennent autant de plans d'expérience philosophique: puis- je, au sens propre, perdre la tête? être invisible? intouchable? habiter un tableau? être fait de plusieurs morceaux? Voici, autour de la question du sujet, un parcours par la fiction d'un pan de la philosophie aussi bien qu'un voyage philosophique à travers la science-fiction.

ActuaLitté

Non classé

Boule de suif et autres histoires de guerre

Se réunir en troupeaux de quatre cent mille hommes, marcher jour et nuit sans repos, pourrir de saleté, coucher dans la fange, piller les villes, brûler les villages, ruiner les peuples, puis rencontrer une autre agglomération de viande humaine, se ruer dessus, faire des lacs de sang: telle est la définition de la guerre selon Maupassant. Les nouvelles rassemblées dans ce recueil, pourtant, ne montrent pas seulement l'effroyable réalité du conflit franco-prussien de 1870. L'auteur y met aussi en scène des prostituées patriotes, des commerçants héroïques et des paysans vengeurs: ce sont autant de vérités individuelles qu'il dresse contre la mort.

ActuaLitté

textes et commentaires petits classiques

Bel-Ami

Comment briller dans la société quand on n’a ni sou en poche ni habit convenable à se mettre sur le dos? Georges Duroy en est là de ses réflexions quand, par chance, il croise un ancien camarade de régiment qui lui propose un poste de rédacteur à La Vie française. Sans scrupules, rusé et séduisant, celui que tous surnomment bientôt « Bel-Ami » entrevoit rapidement les moyens de satisfaire son ambition: le journalisme lui permettra de faire ses armes en politique, les femmes de gravir l’échelle sociale. Manipulation de l’information, affairisme, scandales politiques, intrigues amoureuses… jusqu’où ira la marche audacieuse de ce « roy » des parvenus? Création Studio Flammarion Illustration: Mr Xerty © Flammarion

ActuaLitté

Non classé

Contes de la bécasse

Dans la campagne normande du XIXe siècle, une paysanne et sa servante décident de sacrifier leur chien par souci d’économie (Pierrot), un amant épuisé d’avoir traqué le sanglier tout le jour manque une belle occasion de profiter des faveurs de sa bien-aimée (Un coq chanta), un Prussien froussard réfugié dans un fossé subit les affres de la faim (L’Aventure de Walter Schnaffs)… Au fil de ces dix-sept récits inspirés des veillées de chasse et parus en 1882 dans les journaux Le Gaulois et Gil Blas, l’auteur évoque sa terre natale sur un ton à la fois tendre et caustique. Goût de l’insolite et hantise du macabre, fascination pour le thème de l’enfant trouvé ou adultérin, obsession toute flaubertienne pour la perfection stylistique: les Contes de la bécasse offrent un abrégé passionnant de l’univers romanesque de Maupassant. Virginie Berthemet © Flammarion © 1979, Flammarion, Paris ; édition mise à jour en 2013.

Articles

ActuaLitté