Recherche

Martin Gravel, Jean Meyers, Claudie Duhamel-Amado, Emmanuelle Santinelli-Foltz, Danièle Iancu-Agou

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Jean d'Ormesson

En mars 2018, quelques mois après la disparition de Jean d'Ormesson, le 5 décembre 2017, sa fille Héloïse d'Ormesson annonce la création d'un prix littéraire pour lui rendre hommage. « C’est avec joie et fierté que je vous annonce la création du prix Jean d’Ormesson, qui sera décerné le 6 juin prochain au Centre national du livre (pour s’approcher de la date anniversaire de la naissance de mon père le 16 juin 1925) », explique-t-elle.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Jean d'Ormesson

Venu au monde dans le 7e arrondissement de Paris, le 16 juin 1925, au sein d’une famille noble, Jean d'Ormesson s'engagea tardivement, de son propre aveu, dans l'écriture, trop occupé qu'il était à lire. Il publie son premier ouvrage, L’amour est un plaisir, en 1956, aux éditions Julliard, mais son livre La gloire de l’Empire, en 1971, lui vaut une reconnaissance littéraire avec le Grand Prix du roman de l’Académie française.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur George R.R. Martin

Né le 20 septembre 1948 dans le New Jersey, George R. R. Martin se destinait à devenir journaliste : faute d'un emploi, il se découvre une vocation d'auteur en signant des nouvelles de science-fiction, et se fait rapidement une bonne réputation dans le milieu. Quelques-unes de ses nouvelles sont même très remarquées, comme Les Rois des sables et Le Volcryn, qui sera bientôt adapté au cinéma, et, dans les années 2010, en série télévisée. 

ActuaLitté

Dossier

De Michel Glardon à Jean Richard : histoire des Éditions d'en bas

En raison de la crise sanitaire du Covid-19 et à la suite de la fermeture des librairies, sans oublier l’annulation des salons du livre, les Éditions d’en bas ont choisi la riposte. La maison, qui célèbre ses 45 ans, a souhaité partager son histoire, à travers des podcasts et des vidéos de leurs auteurs. Mais également faire découvrir des livres plus anciens à travers toutes ces années de publications.

ActuaLitté

Dossier

Game of Thrones, des livres de George R.R. Martin à la série HBO

Né en 1948 aux États-Unis, George R.R. Martin écrit au départ pour créer de nouvelles histoires mettant en scène les super-héros Marvel, puis pour tuer le temps, alors qu'il peine à trouver un emploi dans le secteur du journalisme. Petit à petit, il devient un auteur confirmé de nouvelles de science-fiction. Après avoir commencé une carrière comme scénariste de séries télévisées, il commence, au début des années 1990, à rédiger une saga de type fantasy, intitulée A Song of Ice and Fire et traduite en français sous le titre Le Trône de Fer.

ActuaLitté

Dossier

Le trône de fer : les livres de la saga A Song of Ice and Fire de George RR Martin

Le trône de fer est une immense saga d’héroïque fantasy qui s’inspire de la série des Rois maudits de Maurice Druon. C’est au début des années 1990 que Georges R.R. Martin commence à écrire Le trône de fer, le premier volume est publié en 1996. En 2007, la chaine de télévision HBO acquiert les droits d’adaptations. L’auteur lui-même participe à sa production et écrit le scénario d’un épisode par saison. 

Extraits

ActuaLitté

Histoire de France

Dhuoda, belle-fille de saint Guilhem, et autres femmes d'exception au Moyen Age

Cinq médiévistes de renom nous font découvrir des femmes qui exerçaient pouvoir, influence et qui étaient respectées dans la société. Jean Meyers, nous décrit la comtesse Dhuoda, une des premières femmes écrivaines dont l'œuvre nous est parvenue. Il nous révèle une mère dont le traité d'éducation est émaillé de considérations politiques hardies sur les puissants de son temps. Emmanuelle Santinelli nous raconte l'importance et l'autorité de la princesse Liégearde qui, au gré de ses deux mariages et de ses deux veuvages, participe au jeu des alliances familiales au service des hommes. Comme une toile de fond à la vie de ces personnalités exceptionnelles, Martin Gravel s'attache à nous décrire la formation, la recomposition et la réalité mouvante des jeux politiques princiers. Du Languedoc il en sera question avec ces femmes de l'aristocratie guilhemide dont Claudie Duhamel-Amado nous conte le destin dans le contexte d'une orientation agnatique des transmissions des castra et des bourgs fortifiés. Enfin, Danièle Iancu évoque pour nous la place des femmes juives à la fin du Moyen Âge en Provence ; les temps forts qui ponctuent leurs vies aux côtés des hommes. Finalement, cet ouvrage nous fait découvrir l'influence des femmes de l'aristocratie impliquées dans la société médiévale. Voilà de quoi nuancer la notion de " mâle Moyen Age " chère à Georges Duby, notion fondée pour l'essentiel sur des textes littéraires et religieux tendant à présenter un portrait idéalisé de la société.

06/2014

ActuaLitté

Religion

Philippe le Bel et les Juifs du royaume de France (1306)

L'équipe du CNRS "Nouvelle Gallia Judaica" (Laboratoire d'études sur le monothéisme, UMR 8584) a organisé à Montpellier les 20 et 21 novembre 2006 un colloque international qui commémorait le septième centenaire de l'expulsion des Juifs de France par Philippe le Bel (22 juillet 1306). Les Actes réunissent seize contributions de spécialistes et de jeunes chercheurs sur les thèmes suivants : vestiges textuels ou monumentaux d'une collectivité juive jadis brillante (Montpellier) ; pratiques cultuelles, patrimoine coutumier et intellectuel des communautés du Midi de la France ; Juifs européens au temps de Philippe le Bel (Venise, Gênes, Couronne d'Aragon) ; causes et conséquences du décret du 22 juillet 1306: exilés français, aux voix surtout méridionales parvenant par-delà les siècles, mémoire de l'événement dans l'historiographie et l'iconographie ; appel à la prudence pour les évaluations chiffrées autrefois surestimées.

06/2012

ActuaLitté

Religion

Régine-Catherine et Bonet de Lattes. Biographie croisée 1460-1530

Qui sait qu'au XVe siècle une communauté juive vivait tolérée sur les terres provençales d'un souverain oublié, le roi René ? Comment s'organisait cette coexistence religieuse ? A quoi ressemblait le quotidien de ces habitants d'alors ? Quel a été leur destin ? Comment ont-ils survécu à la fin de cet âge d'or ? Danièle lancu-Agou retrace cette épopée à travers celle d'un des plus singuliers couples de l'époque : Régine et Bonet de Lattes. A la mort du roi René, la Provence est aspirée par le royaume de France et les juifs n'ont d'autres choix que l'exil — Bonet est déjà parti pour l'Italie où il allait devenir astronome de la cour du pape —, ou la conversion pour laquelle Régine avait optée depuis longtemps. Fondé sur des archives inédites, cet ouvrage révèle non seulement un formidable destin, mais encore un pan ignoré de la fin du Moyen Age. C'est aussi la fresque d'un monde jusqu'ici inconnu, un monde d'avant les expulsions, un monde où les juifs ont vécu relativement libres, un monde qui n'a duré qu'un temps dans une Europe intolérante.

06/2017

ActuaLitté

Religion

Présence juive en Bas Languedoc médiéval. Dictionnaire de géographie historique

On voit dans ce livre le flux et les reflux du judaïsme languedocien, tantôt dans le dialogue engagé avec des représentants des classes dominantes, souvent riche d'échanges culturels, tantôt au contraire, dans son absence, voire son refus. ""Telle une "longue mémoire enfouie", dans les dépôts d'archives ou sous les amoncellements de terre que sondent les archéologues, le passé juif n'a cessé d'intéresser, voire de fasciner tous ceux qui se sont penchés sur l'histoire des sociétés méridionales. L'introduction du présent ouvrage, comme la bibliographie qui en nourrit le contenu, témoigne de cet intérêt des historiens pour l'originalité du judaïsme languedocien. [...] Le lecteur le mieux informé de cette histoire séculaire ne pourra manquer d'être surpris par le nombre de localités languedociennes signalées ici comme ayant abrité des juifs, entre le XIIe et le XIVe siècle, avec leurs maisons et souvent leurs lieux de culte. Certes pas toujours de façon massive : à côté d'importantes communautés implantées dans les villes (Narbonne, Montpellier, Béziers, Nîmes, Lunel, Carcassonne) et dans les gros castra qui caractérisent dans une très large part l'habitat languedocien médiéval, il ne s'agit parfois que de petits groupes évoluant dans de modestes bourgades, ou de quelques familles ou individus dans un lieu repéré. Un toponyme isolé, une brève mention dans une charte, un vestige ténu mis au jour lors d'une fouille méritent attention, car il s'agit, à chaque fois, d'un témoignage révélateur d'une "présence", et donc digne de figurer dans ce Dictionnaire. L'ensemble des notices réunies émerveille ainsi par son abondance, par sa précision et, au-delà de son apport scientifique, par ce qu'il témoigne du travail minutieux de recherche archivistique et bibliographique accompli par les auteurs du présent ouvrage, révélant l'existence de juifs répartis sur la quasi-totalité de l'espace languedocien méditerranéen, comme le montrent les cartes. [...] L'essai de synthèse qui suit les notices extrait de façon raisonnée et argumentée la quintessence de ces données, en les mettant en perspective. L'on voit ainsi les flux et les reflux du judaïsme languedocien, tantôt dans le dialogue engagé avec des représentants des classes dominantes, souvent riche d'échanges culturels, tantôt au contraire, dans son absence, voire son refus. On saura gré à Michaël et Danièle Iancu d'avoir su, avec sens des nuances et souci du détail, nous offrir d'aussi fructueux motifs de réflexion." Daniel LE BLEVEC

01/2022

ActuaLitté

Beaux arts

Sandra Foltz - Paysages noirs

Je construis, pièce après pièce, un paysage discontinu et fragmenté, composé de formes abstraites accumulées, avec des permutations possibles, et des jeux d'associations diverses. Mon travail évite la figuration, et l'imitation dans le souci de laisser latitude au spectateur de s'interroger sur ce qu'il voit, de jouer avec différentes échelles possibles. Chaque forme existe de façon autonome avec ses particularités, ses textures, son mystère et s'inscrit parallèlement dans un tout plus vaste qui fait paysage. A l'origine de mes formes en céramiques, il y a ma série de dessins Paysages noirs. Mais je me nourris aussi de l'histoire des arts plastiques, où je puise parfois certaines formes ou certaines couleurs que j'adapte de façon très libre à mes pièces. Je leur donne pour titre des noms de femmes accusées de sorcellerie qui jalonnent l'histoire européenne à partir du 15e siècle. Le passage au four de mes pièces rappelle le bûcher et induit grâce à ces titres, l'idée d'une réincarnation de ces femmes dans une forme minérale. Ces noms sont donnés de façon arbitraire sans aucune idée de parenté formelle ou de ressemblance Collection Belles Feuilles et Petits Papiers - N°6. Musée d'art et d'industrie, André Diligent - La Piscine - Roubaix.

11/2020

ActuaLitté

Histoire de France

Des femmes éplorées ? Les veuves dans la société aristocratique du haut Moyen Age

Au haut Moyen Âge, une femme mariée avait environ deux chances sur trois de survivre à son mari, ce qui posait la question de son devenir, de son rôle, de sa marge de manœuvre, des biens échangés au moment du mariage et laissés par le défunt. Croisant les approches tant juridiques et religieuses qu'économiques, sociales et anthropologiques, la présente étude envisage ces différents aspects de la fin du VIe à la fin du XIe siècle, dans un espace compris entre la Flandre et le Poitou. Elle vise à montrer la spécificité des veuves par rapport aux autres femmes mais aussi par rapport aux veufs, et à cerner les principales mutations, liées notamment aux transformations de l'époque carolingienne et à celles qui apparaissent au Xe siècle. Après avoir montré en quoi la mort du mari constituait une rupture, notamment en termes de protection et de devenir, elle s'intéresse aux options possibles pour les veuves, en insistant sur leur place dans les stratégies familiales, puis s'attache à cerner leur rôle, notamment dans la mémoire et les transferts patrimoniaux, ainsi que les pouvoirs qu'elles étaient susceptibles d'exercer.

01/2003

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté