Recherche

Marc Jeanson, Erik Gonthier

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Marc Levy

Né le 16 octobre 1961 à Boulogne-Billancourt, Marc Levy connait plusieurs carrières avant de se mettre à l'écriture : le succès de son premier roman, Et si c'était vrai, en 2000, l'incite à se consacrer exclusivement à son activité d'auteur. Bien lui en a pris : à un rythme qui devient rapidement annuel, Marc Levy publie un roman qui devient presque automatiquement un ouvrage classé dans la liste des meilleures ventes.

ActuaLitté

Dossier

Ouvrir les bibliothèques de France : Erik Orsenna au rapport

Mandaté par Françoise Nyssen, ministre de la Culture, faisant suite aux promesses de campagne d’Emmanuel Macron, Érik Orsenna est devenu rapporteur. Aux côtés de Noël Corbin, il s’est embarqué dans un tour de France des bibliothèques, pour évaluer la situation, et proposer des solutions pour valoriser les lieux.

ActuaLitté

Dossier

Désavoué par l'éditeur Albin Michel : le cas Éric Zemmour

Coup de tonnerre fin mai, la maison de la rue Huygens divorçait de son auteur star, le polémiste bien connu de CNews, et potentiellement candidat aux présidentielles de 2022. Eric Zemmour et Albin Michel, rejouaient la petite mélodie d’Hervé Villard, Capri, c’est fini. Caprice de l’éditeur devant la poule aux œufs d’or, différend politique plus que touchant à la politique éditoriale et finalement grand cas d’école : l’affaire Zemmour va de rebondissements en rebondissements.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Andrée Chedid

Née le 20 mars 1920 au Caire, en Égypte, sous le nom Andrée Saab, Andrée Chedid y mène ses études, apprenant le français et l'anglais, et utilisant de manière ponctuelle l'arabe. Avec son mari Louis Selim Chedid, qu'elle épouse en 1942, elle part au Liban l'année suivante, où elle publie son premier recueil poétique, On the Trails of My Fancy, sous le pseudonyme A. Lake.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Renaudot

Créé en 1926 par des journalistes et des critiques littéraires qui s'ennuyaient en attendant les choix des jurés du Prix Goncourt, le Prix Renaudot s'est depuis fait une place de choix au sein des prix littéraires de la rentrée. Il emprunte son nom à Théophraste Renaudot (1586-1653), journaliste et médecin français, connu comme le créateur de la presse et de la publicité françaises...

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Virginia Woolf

Née Adeline Virginia Alexandra Stephen en 1882, Virginia Woolf grandit dans une famille aisée, où elle dispose d'un accès facilité à l'art et à la culture de son époque. Les disparitions de sa mère, en 1895, de sa demi-sœur puis de son père fragilisent toutefois son état émotionnel : elle devient sujette aux dépressions nerveuses. En 1915, elle publie son premier roman, The Voyage Out, après quelques années d'activité au sein du supplément littéraire du Times. 

Extraits

ActuaLitté

Décoration

L'Ame du bijou

"Quand il jette en dansant son bruit vif et moqueur, Ce monde rayonnant de métal et de pierreMe ravit en extase, et j'aime à la fureurLes choses où le son se mêle à la lumière". Charles Baudelaire, in Les Bijoux

10/2021

ActuaLitté

Histoire de France

Les valises du professeur Jeanson

Francis Jeanson fait partie de ces intellectuels dit "engagés" et dérangeants, et là où on ne les attend pas. Très tôt il rencontre Sartre, devient gérant des "Temps Modernes" où il "flingue" par une critique au vitriol Camus qui vient d'écrire "L'homme révolté". Camus ne s'en remet pas. Sa rupture avec Sartre sera définitive. Entré aux éditions du Seuil, il crée la célèbre collection "Ecrivains de Toujours". C'est maintenant le temps des "événements" puis de la guerre d'Algérie. Jeanson constitue en France un réseau de soutien aux indépendantistes algériens du FLN. Ce réseau deviendra célèbre sous le nom "des porteurs de valises". "Le manifeste des 121" paraît. Jeanson devient l'homme le plus recherché de France par la police. Un procès a lieu en 1960. Sartre apporte son soutien. Jeanson, entré en clandestinité sera condamné par contumace.

05/2015

ActuaLitté

Documentaires jeunesse

Erik Satie

Le plus farfelu des musiciens rejoint la collection "Artimini" ! Erik Satie (1866-1925) est l'un des compositeurs les plus écoutés et les plus repris dans le monde. Surnommé "Monsieur précurseur" par Claude Debussy, sa personnalité fantasque et son oeuvre continuent d'influencer la création contemporaine. Principalement connu pour ses pièces courtes aux annotations cocasses, il a aussi collaboré avec les plus grands artistes comme Cocteau et Picasso. 15 morceaux de musique accompagnent la lecture.

04/2022

ActuaLitté

Musique, danse

Erik Satie

Compositeur à la fois trop connu et mal connu, Satie attire et intrigue. Cet ouvrage aborde et explicite tous les paradoxes de sa vie et de son comportement, grâce à la vision en profondeur d'un interprète et musicologue, immergé de longue date dans cette oeuvre. Jean-Pierre Armengaud prend la musique au mot, met les oeuvres et les textes de Satie, qui les accompagnent, sur le gril de son scalpel auditif, des délicates Gymnopédies si souvent entendues au scandale de Parade et à la méditation de Socrate, bien loin des excentricités du Chat Noir où Satie était pianiste dans sa jeunesse. Tantôt il s'essaye à faire la synthèse des nombreuses études réalisées autour du compositeur, tantôt il prend de la distance par rapport aux idées reçues. D'une collaboration étroite avec les artistes les plus en vue (Cocteau, Picasso, Picabia...) à des brouilles retentissantes (les musiciens du groupe des Six), de la fréquentation de la haute société des années folles à la fraternité engagée avec les pauvres d'Arcueil, de la rêverie encore romantique des " Morceaux en forme de poire " au dadaïsme provocateur de la " Musique d'ameublement ", les extrêmes sont le fait de la vie de Satie, qui recouvre bien des mystères : l'homme privé a gardé ses secrets ; quant au compositeur, il a changé notre écoute et laisse une trace ironique dans laquelle se sont glissés bien des musiciens du xxe siècle qui constituent sa postérité.

11/2009

ActuaLitté

Musique, danse

Erik Satie

Erik Satie (1866-1925) demeure à jamais l'auteur d'une poignée d'oeuvres phares, les Gnossiennes, les Gymnopédies, ou Parade. Après avoir trouvé dans de courtes pièces pour piano une simplicité radicale qui annonce l'épure d'un certain XXe siècle, Satie s'enfonce dans les mystères de l'ésotérisme, vu comme un terrain d'expérimentation, puis s'éclipse à Arcueil. Relancé par Ravel, cherchant une esthétique hors de l'influence de son ami Debussy, il devient progressivement, à partir des années 1910 et jusqu'à sa mort, un chef de file de la modernité, inventeur de la musique d'ameublement, compagnon de route de Picasso, Picabia, Cocteau, Tzara ou Duchamp. Créateur d'une musique transparente derrière laquelle il s'efface, Satie est le premier compositeur qui sort de l'histoire de la musique pour devenir un mythe errant sans identité propre, évoqué ici au miroir du monde contemporain qu'il reflète déjà. Comme tous les volumes de la collection "Classica", ce Satie est enrichi d'une chronologie, d'une bibliographie, d'une discographie et d'un index.

03/2016

ActuaLitté

Littérature étrangère

ERIK SATIE

Le livre de Rollo Myers est le premier ouvrage important et complet sur la vie et l'oeuvre d'Erik Satie. On connaît peu de choses sur Satie. Sa vie, son oeuvre se fondent en une sorte de légende, d'où il ressort qu'il fut surtout un fantaisiste impénitent. On se rappelle peut-être aussi qu'il participa aux divers mouvements dadaïste, surréaliste, etc. ; qu'il écrivait les Gymnopédies, et la musique de ballets auxquels collaborèrent Picasso, Picabia, Cocteau. Le présent livre rétablit les faits dans leur vérité : il nous fait découvrir en Satie un grand musicien, quoique plus encore par une influence, et aussi une personnalité hors du commun. Les traits dominants de sa nature, dès son enfance, furent son amour de la musique, et son irrévérence foncière, sa haine enracinée des conventions sous toutes leurs formes. Il était né rebelle, et se montra toute sa vie violent, idéaliste, orgueilleux. Malgré son amour de l'absurde, son sens de l'ironie et de l'humour, il fut loin d'être le plaisantin que l'on s'est plu à voir seulement en lui. Jamais il ne permit à son oeuvre de se corrompre, et l'on ne peut mettre en doute son intégrité artistique. Nulle bassesse, ni dans la vie ni dans l'oeuvre, de celui qui avait pour devise : "Il faut être intransigeant jusqu'au bout". A travers le livre de Myers revit ce caractère passionné, cette musique toujours à l'avant-garde, et toute la vie artistique de l'époque.

02/1959

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté