Recherche

Manières douces

Extraits

ActuaLitté

BD tout public

La débauche

"Outre l'histoire elle-même, petit chef-d'oeuvre d'humour vengeur, la grande réussite de La débauche, c'est de sentir la connivence de Tardi et Pennac, leur bonheur de travailler ensemble. Ils ont visiblement eu à coeur de se mettre chacun au service de l'autre, et l'on retrouve au fil des pages leurs marottes et obsessions croisées : par son caractère entier, Lili évoque irrésistiblement Adèle ; M. Hélas est manchot comme l'était un certain Brindavoine ; l'improbable supérieure hiérarchique de Justin rappelle le commissaire Thian de la saga des Malaussène, etc. [...]. Cet album jubilatoire est justiciable de nombreuses lectures, l'une des plus troublantes tient peut-être au jeu de correspondances temporelles qui rythme la narration. Il n'est sans doute pas indifférent que, dans les premières pages du récit, Justin et Lili aillent voir The Full Monty, film anglais sur les ravages du libéralisme thatchérien, ni que le Capitaine lise sans relâche Les Misérables du grand Victor (Hugo). Manière pour les auteurs de glisser en douce que, quels que soient les pays et les époques, les mêmes causes (économiques) produisent les mêmes effets (sociaux). Aux premiers jours du XXIe siècle, voilà matière à méditer", Jean-Pierre Mercier.

11/2009

ActuaLitté

BD tout public

La débauche

"Outre l'histoire elle-même, petit chef-d'oeuvre d'humour vengeur, la grande réussite de La débauche, c'est de sentir la connivence de Tardi et Pennac, leur bonheur de travailler ensemble. Ils ont visiblement eu à coeur de se mettre chacun au service de l'autre, et l'on retrouve au fil des pages leurs marottes et obsessions croisées : par son caractère entier, Lili évoque irrésistiblement Adèle ; M. Hélas est manchot comme l'était un certain Brindavoine ; l'improbable supérieure hiérarchique de Justin rappelle le commissaire Thian de la saga des Malaussène, etc. [... ]Cet album jubilatoire est justiciable de nombreuses lectures, l'une des plus troublantes tient peut-être au jeu de correspondances temporelles qui rythme la narration. Il n'est sans doute pas indifférent que, dans les premières pages du récit, Justin et Lili aillent voir The Full Monty, film anglais sur les ravages du libéralisme thatchérien, ni que le Capitaine lise sans relâche Les Misérables du grand Victor (Hugo). Manière pour les auteurs de glisser en douce que, quels que soient les pays et les époques, les mêmes causes (économiques) produisent les mêmes effets (sociaux). Aux premiers jours du XXI ? siècle, voilà matière à méditer". Jean-Pierre Mercier.

02/2000

ActuaLitté

BD tout public

La débauche

"Outre l'histoire elle-même, petit chef-d'oeuvre d'humour vengeur, la grande réussite de La débauche, c'est de sentir la connivence de Tardi et Pennac, leur bonheur de travailler ensemble. Ils ont visiblement eu à coeur de se mettre chacun au service de l'autre, et l'on retrouve au fil des pages leurs marottes et obsessions croisées : par son caractère entier, Lili évoque irrésistiblement Adèle ; M. Hélas est manchot comme l'était un certain Brindavoine ; l'improbable supérieure hiérarchique de Justin rappelle le commissaire Thian de la saga des Malaussène, etc. [...] Cet album jubilatoire est justiciable de nombreuses lectures, l'une des plus troublantes tient peut-être au jeu de correspondances temporelles qui rythme la narration. Il n'est sans doute pas indifférent que, dans les premières pages du récit, Justin et Lili aillent voir The Full Monty, film anglais sur les ravages du libéralisme thatchérien, ni que le Capitaine lise sans relâche Les Misérables du grand Victor (Hugo). Manière pour les auteurs de glisser en douce que, quels que soient les pays et les époques, les mêmes causes (économiques) produisent les mêmes effets (sociaux). Aux premiers jours du XXIe siècle, voilà matière à méditer". Jean-Pierre Mercier.

01/2000

ActuaLitté

Livres 0-3 ans

Le livre à toucher de mes 1 an. Ma journée

Le premier livre à toucher de bébé ! Adapté aux petits de 1 an, cet ouvrage cartonné propose un texte simple, rythmé enrichi de matières à toucher pour développer les sens de bébé. Au fil de sa journée, le tout-petit dit bonjour à sa peluche toute moelleuse, enfile son tee-shirt, joue avec ses balles toutes douces ou avec son canard en plastique avant de s'endormir sous une étoile brillante. Un premier livre pour observer, toucher, s'éveiller à l'environnement et au monde au fil d'une histoire adaptée à son âge.

08/2020

ActuaLitté

Policiers

L'affaire Dan Cooper

Novembre 1971. Dan Cooper devient le plus mystérieux des pirates de l'air. Après avoir détourné un Boeing, il saute en parachute au-dessus des forêts de Portland et disparait à tout jamais avec sa rançon. Pour le journaliste Mark Anderson, cette affaire est une obsession : pendant 45 ans, il a mené l'enquête, essayé de doubler la police, épluché les rapports... Et alors que le FBI décide de classer l'affaire, Anderson entend parler d'un nouveau témoin essentiel. L'occasion de replonger dans ses notes et de revenir sur les interrogatoires de ceux qui, chacun à leur manière, racontent le mystère Cooper et réinventent le mythe du hors-la-loi. Dans ce roman, Pierre Mikaïloff s'approprie l'une des plus légendaires affaires criminelles américaines. A travers la vie de quelques anonymes, il nous dresse en creux un portrait de l'Amérique, de ses chercheurs d'or contemporains, de ses monstres et de ses doutes.

04/2021

ActuaLitté

Album

L'enfant et la baleine

Idéal pour les plus petits, voici "L'Enfant et la Baleine", de Benji Davies, dans sa version cartonnée. 

Noé vit au bord de la mer avec son papa et leurs six chats. Une nuit, la tempête fait rage. Le lendemain, Noé va sur la plage et aperçoit une forme au loin. Il découvre alors une petite baleine échouée ! Vite, il l'emmène dans sa maison et fait tout pour qu'elle se sente bien. Il lui fait couler un bain froid et lui raconte sa vie. Quand son père rentre, Noé ne lui parle pas de son invitée. Il pourrait se fâcher... Pourtant, lorsque celui-ci la découvre, il ne se met pas en colère et comprend que son fils se sent bien seul. Mais c'est la mer la vraie maison de la baleine, et Noé doit accepter de lui dire au revoir. Ils se retrouveront peut-être un jour, qui sait...

• Un texte qui aborde la solitude et la séparation de manière naturelle et douce, sans dramatisation.
• Un grand bol d'air marin, mis en images avec poésie et tendresse par Benji Davies.
• Une fabrication adaptée aux plus petits : un carton résistant et un format adapté aux petites mains. 

Dans la liste des cadeaux de Noël des livres jeunesse Milan

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté