Recherche

Mahu

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Mahu

"Quand Mahu parle, Mahu crie. Parler, Mahu ne sait pas. Mahu ne peut pas. Cri, Mahu crie. C'est ainsi. Mahu marche". Un drôle de personnage que ce Mahu au corps enseveli sous un amoncellement de vêtements, un sans-domicile affamé qui ne parle pas mais crie, et s'absorbe dans la contemplation des traces et des signes. Qui est-il ? Le rêve d'un chien ? L'inconscient d'une société qui rejette avec violence ceux qui ignorent ses codes ? Bruno Edmond nous donne à voir dans ce roman l'énigme de l'être vivant, toujours cabossé mais jamais complètement brisé, et toujours, tant bien que mal, renaissant...

05/2014

ActuaLitté

Littérature française

Mahu ou le Matériau

Voici donc Mahu qui revient, jeune et vif comme au premier jour, observateur ahuri, méticuleux, raisonneur. Son apparition impromptue - et comme prophétique - tout au début des années 50, fait de ce livre le modèle précoce de formes romanesques les plus actuelles, et personne aujourd'hui ne devrait se dispenser de le lire. Mahu voit l'envers du monde familier, sa doublure. Il est sans cesse de l'autre côté du miroir. Aussi s'obstine-t-il à ne pas comprendre ce que tous les autres trouvent naturel ; ou bien il le comprend à côté, que se soit à contre-voie ou encore au pied de la lettre. Il possède, en revanche, la joyeuse faculté de trouver naturel ce que personne ne comprend. Il est au milieu des gens et des choses comme un poisson dans l'eau, mais il nage à contre-courant.

04/1997

ActuaLitté

Beaux arts

Kehinde Wiley. Tahiti, Edition bilingue français-anglais

Kehinde Wiley, star de la scène artistique américaine et portraitiste officiel de Barack Obama, est de retour à Paris. Pour sa première exposition parisienne depuis celle du Petit Palais en 2016, il dévoilera une série inédite de peintures ainsi qu'une installation vidéo basée sur son séjour à Tahiti au cours de cette dernière année. Les nouvelles oeuvres de Wiley portent sur la communauté Mahu de Tahiti, classification traditionnelle en Polynésie des personnes du troisième genre, entre homme et femme. Les Mahu jouissaient d'un grand respect au sein de leur société avant d'être exclus par les missionnaires catholiques et protestants. Renvoyant et se confrontant aux célèbres tableaux de Paul Gaugin où figurent également des sujets sur la communauté transgenre, les portraits de belles Tahitiennes transgenres de Wiley sont cependant chargés de connotations historiques ayant trait au colonialisme et à l'objectivation sexuelle. Développant les questionnements sur l'identité masculine et la virilité déjà en filigrane dans ses précédents portraits, ces nouvelles oeuvres explorent la question identitaire sous l'angle de la transformation et abordent l'artifice comme l'artificiel en tant que phénomène transculturel

09/2019

ActuaLitté

Littérature française

Taravana

"Tu m'appelles Ariihohoa. Je ne suis pas une pute de raerae ; je suis un mahu. On me respecte comme je suis." Dans le désert océanique, les îles ont toujours été des oasis. Maintenant, la désolation a gagné les terres de coraux blanchis, les hommes blanchis jusqu'aux os. "On n'a plus la télé ici. Il faut aller plus loin sur l'atoll. Tu trouveras. Mais je vais t'en trouver une. Et toi, tu ne m'as pas dit ton nom ?" "Oui... Comment tu m'appellerais si tu m'avais trouvé ici, aujourd'hui ?" "Taravana. Ca te va bien." "Alors me voilà baptisé."

08/2015