Recherche

Magic Retouches

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Magic Retouches

A douze ans, Justine refuse la résignation, l'indifférence, l'injustice. Mais comment démasquer un tueur en série, quand on a pour seules armes une âme de justicière et un jeu de fléchettes ? Comment devenir l'égale de Geronimo, quand on a grandi de travers entre l'amour machiavélique d'une grand-mère et l'incompréhension d'un père veuf, qui fait le bonheur des danses du quartier dans sa boutique Magie Retouches ? Justine décide de retoucher le destin, à sa manière. Guidée par sa révolte, ses illusions et sa pureté dangereuse, elle finira par découvrir un secret qui, justifiant son combat, l'aidera à commettre les pires folies.

01/2009

ActuaLitté

Poésie

Retouches

"Très tôt je m'aperçus que les lettres d'amour que j'envoyais se ressemblaient toutes : demande, attente, merci, nouvel appel, et que les réponses que l'on y faisait avaient le même tour. J'abrégeai donc, je contournai les évidences et ne parlai plus que du décor qui m'entourait, de l'image ou de l'idée qui me tourmentait autant que mon corps, mais je trouvai mes descriptions trop longues et mes cachettes bien théâtrales. Comme j'avais le temps je me suis mis à les réduire et dénuder, à regarder de biais ou par-dessous les villes, les êtres, mes sentiments, tout ce qui me tombait sous la main, à les concentrer en poèmes, c'est-à-dire en chambres fortes, à faire en sorte que le destinataire de ces mots eût à les forcer, à les prendre et reprendre. Je les appelai retouches". Daniel Boulanger.

12/1987

ActuaLitté

Poésie

Oboles. Retouches

Dans la continuité d ? Images, mes catins, Le tremble et l ? acacia, A quatre épingles, A dire vrai, Faubourg des fées, voici un nouveau volume des poèmes de Daniel Boulanger. Ces courts textes, "définitions imagées" , selon leur auteur, nous touchent d ? autant plus que leur sobriété provoque le jaillissement des images dans une intensité rare. ? ? Retouches à la compréhension ? ? Ta voix de tout s ? irrite ? Qui tant aimait m ? entendre ? Ton oeil même m ? évite ? Dès que je deviens tendre ? Tu ne veux plus répondre ? Et vrai le pourrais-tu ? Un oeuf n ? est pas à tondre ? Déjà me disais-tu

10/2006

ActuaLitté

Poésie

L'esplanade. Retouches

Dans la continuité d'Images, mes catins, Le tremble et l'acacia, A quatre épingles, A dire vrai, Faubourg des fées, Oboles et Fenêtre mon avenir, voici un nouveau volume des poèmes de Daniel Boulanger. Ces courts textes, "définitions imagées" , selon leur auteur, nous touchent d'autant plus que leur sobriété provoque le jaillissement des images dans une intensité rare.

01/2010

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

Ultime retouche

Dans ce mouroir sinistre où les petites vieilles tombent des fenêtres comme s'il en pleuvait, chacun porte en lui un secret difficile, un souvenir terrible. Pour en conjurer les affres, tous adoptent un comportement troublant. Ainsi, l'exécrable directrice du service de gériatrie est en proie à une excitation démesurée chaque tais qu'elle se tait entreprendre par le croque-mort. Lui-même semble porter aux cadavres qu'il embellit une attention singulière. Ces "retouches" pourraient bien être d'une importance considérable dans le déroulement de l'affaire. Tout au long de ce passionnant thriller érotique se succéderont intrigues et rebondissements, jusqu'à l'ultime révélation.

12/2013

ActuaLitté

Photographie

La retouche

Après un cheminement pédagogique structuré et clair, ce livre vous dévoile les tours de mains et le savoir-faire indispensable pour l'utilisation de l'aérographe, la retouche couleur des ektachromes ainsi que celle des épreuves sur papier, sans passer sous silence les techniques anciennes, fleuron de notre patrimoine. Que vous soyez amateur, étudiant, professionnel chevronné de la photographie ou des arts graphiques, vous découvrirez toujours avec la même fougue de perfectionniste les "trucs" pour métamorphoser vos images et ce qu'est la retouche photographique à travers cet ouvrage abondamment illustré.

01/1987

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté