Recherche

Madame d'Aulnoy

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Jean d'Ormesson

Venu au monde dans le 7e arrondissement de Paris, le 16 juin 1925, au sein d’une famille noble, Jean d'Ormesson s'engagea tardivement, de son propre aveu, dans l'écriture, trop occupé qu'il était à lire. Il publie son premier ouvrage, L’amour est un plaisir, en 1956, aux éditions Julliard, mais son livre La gloire de l’Empire, en 1971, lui vaut une reconnaissance littéraire avec le Grand Prix du roman de l’Académie française.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Jean d'Ormesson

En mars 2018, quelques mois après la disparition de Jean d'Ormesson, le 5 décembre 2017, sa fille Héloïse d'Ormesson annonce la création d'un prix littéraire pour lui rendre hommage. « C’est avec joie et fierté que je vous annonce la création du prix Jean d’Ormesson, qui sera décerné le 6 juin prochain au Centre national du livre (pour s’approcher de la date anniversaire de la naissance de mon père le 16 juin 1925) », explique-t-elle.

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

ActuaLitté

Dossier

Contes d'hier et d'aujourd'hui : une littérature aux multiples imaginaires

Si les contes ancestraux nous ramènent à des éléments mythologiques et des histoires découlant de créatures autant que d’aventures fantastiques, ils conservent, à l’âge moderne, toute leur saveur. Simplement, dragons, bottes de sept lieux et loups dévoreurs d’enfants ont laissé place à des environnements plus contemporains. Mais toujours avec la perspective de raconter des histoires et de parler du monde, des rencontres que l’on y fait : offrir une formation, par les livres.

ActuaLitté

Dossier

Audiolivre : une sélection d'ouvrages pour les enfants

Petit Ours Brun, Vampirette, mais également Mortelle Adèle, Mes p’tits docs et bien d’autres : les personnages et collections phares des éditions Bayard et Milan existent désormais en audio. Avec la création du label À écouter, les maisons proposent désormais de faire redécouvrir aux enfants leurs livres et héros préférés en fermant les yeux et se laissant bercer… 

ActuaLitté

Dossier

Pour Noël, offrez-vous une cure d'imaginaire

Voyager à travers des mondes imaginaires, à la rencontre de personnages fantastiques, explorer des univers de magies, ou de science futuriste, croiser des créatures légendaires, voire monstrueuses, prendre part à des cérémonies avec des peuples féériques, ou extraplanétaires… Les littératures de l’imaginaire sont autant de portes ouvertes vers des ailleurs, qui vous tendent les bras. 

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

Naissance du conte féminin. Mots et merveilles : les contes de fées de Madame d'Aulnoy (1690-1698)

L'Etude importante sur les Contes de Madame d'Aulnoy, au programme de l'Agrégation Lettres en 2022. De 1690 à 1698, Madame d'Aulnoy publie vingt-cinq contes de fées qui la rendent, longtemps, presque aussi célèbre que Perrault. On la redécouvre aujourd'hui. Mondaine accomplie, romancière à succès, aristocrate de surcroît, elle s'empare, avec bon nombre de ses consoeurs, de l'humble conte populaire oral pour le faire entrer dans l'espace choisi du salon. Il s'agit moins, cependant, de réhabiliter une talentueuse conteuse encore méconnue que de saisir les conditions d'émergence, les processus de fabrication ainsi que les enjeux qui sous-tendent l'apparition massive, sur la scène littéraire du temps, du conte de fées féminin. Car les contes sont alors, avant tout, oeuvres de femmes. Ancré dans son milieu nourricier, le salon, modelé par les usages et valeurs de l'esthétique galante, largement pétri de culture féminine et moderne, le genre témoigne de la rencontre, admirée ou décriée, consensuelle ou conflictuelle, entre une forme littéraire en voie de constitution et de légitimation, une pratique et des figures ambivalentes de la femme auteur au tournant de la "seconde préciosité", un goût prononcé pour le merveilleux, enfin, un merveilleux auquel le conte de fées permet de redonner forme et sens en le resituant dans le vaste courant, aujourd'hui sous-évalué, de la "fantaisie classique". Interroger la naissance du conte féminin, c'est donc retracer l'histoire d'une quête et d'une conquête, celle du champ littéraire par des femmes de lettres auxquelles le conte offre un moyen d'expression privilégié.

10/2021

ActuaLitté

Littérature française

Éros & thanatos dans les contes de mme d'aulnoy

Le lien entre Eros et Thanatos apparaît comme un rapport de force qui s'exerce dans le cadre défini du manichéisme dans le conte. Cependant cette évidence doit être nuancée. En effet, les épreuves du conte apparaissent comme des leçons de vie participant à l'individuation du héros. Ainsi Thanatos participe à Eros en permettant aux personnages liés à Eros d'atteindre une dimension héroïque à travers leur quête que symbolise l'amour. Toutefois, deux sortes d'amour se confrontent dans les contes de Mme d'Aulnoy : amour de l'âme et amour du corps. Ces deux sentiments vont apporter mort et destruction, Eros se fait mortifère, source de Thanatos.

04/2014

ActuaLitté

Critique littéraire

Charles Perrault, Contes ; Marie-Catherine d'Aulnoy, Contes de fées

LA référence pour le sujet de XVIIe siècle des agrégations et du Capes de Lettres Traitant de l'oeuvre du Grand Siècle au programme des agrégations externes et internes de Lettres classiques et de Lettres modernes, ainsi que du Capes de Lettres, l'ouvrage propose tous les éléments nécessaires à la réussite du candidat. Comme tous les Clefs-concours de Lettres modernes, l'ouvrage est structuré en quatre parties : Repères : le contexte historique et littéraire ; Problématiques : comprendre les enjeux de l'oeuvre ; Le travail du texte : questions de langue, stylistique et de grammaire ; Outils : pour retrouver rapidement une définition ou une référence

11/2021

ActuaLitté

Romans historiques

Les saisons de l'Aulnay

Gisèle, seule rescapée de la Terreur qui a décimé sa famille noble de Touraine, vit son enfance et sa jeunesse réfugiée chez les Bertin, sa famille adoptive. Dans ce monde de tourments, particulièrement pendant les guerres de Vendée, elle grandit au milieu de ceux qui souhaitent sa réhabilitation et son possible retour au château de Crémille. Constituant la Grande Armée catholique et royale, le peuple et ses nobles se soulèvent face aux lois dictatoriales de la Convention. Pendant toutes ces années, l'anéantissement de ces Français est de règle s'ils n'adhèrent pas aux idées et aux principes républicains. Traversant ces grands moments de l'histoire en Touraine et en Vendée, le roman témoigne de la dureté d'une période révolutionnaire oubliée où des hommes, des femmes et des enfants ont eu le courage de se révolter contre la Convention jusqu'à en mourir. Jean-Jacques Garcès, praticien en gestion émotionnelle et comportementale, sophro-relaxologue et kinésiologue, écrit ce second ouvrage comme une suite à L'Amour des étoiles, paru en 2014, en hommage aux Vendéens. Epopée romanesque, témoignant de faits réels, il invite à la découverte d'une période historique mal connue.

05/2018

ActuaLitté

Critique littéraire

Les contes de fées et les nouvelles de Madame D'Aulnoy (1690-1698). L'imaginaire féminin à rebours de la tradition

En publiant en 1690 son premier conte de fées littéraire, Marie Catherine le Jumel de Barneville, baronne d'Aulnoy, fait accéder à la littérature un jeu de salon dont toute la cour raffole. D'autre auteurs, féminins pour la plupart, lui emboîtent le pas: la mode des contes de fées déferle sur le XVIIIe siècle, avant de sombrer dans l'oubli. Objets de prédilection pour l'analyse de l'évolution du genre romanesque, ces contes sont aujourd'hui redécouverts. Relus dans leur encadrement d'origine, les nouvelles qui les accompagnaient, ils offrent au lecteur moderne un tableau idéalisé de l'aristocratie désœuvrée du Grand Siècle finissant. Le statut marginal du genre merveilleux a permis à Madame d'Aulnoy de secouer prudemment les valeurs et les normes d'une société en crise. Fenêtres ouvertes sur l'imaginaire féminin d'une époque, ses oeuvres badines et alertes jouent de manière ambiguë avec la tradition littéraire. Habile en l'art de satisfaire ingénument quelques fantasmes subversifs, la conteuse nouvelliste s'abrite sous le prestigieux manteau d'une mythologie qu'elle malmène et détourne. Ainsi s'inscrit-elle résolument du côté des novateurs dans le grand débat opposant partisans des Anciens et défenseurs des Modernes.

06/1998

ActuaLitté

Littérature française

Madame

Dans le grand appartement où elle vit confinée au service de Madame, une femme raconte. Avec une haine teintée de jubilation, elle décrit son servage. Qui est Madame, vieille femme juive rescapée de l'extermination ? Et si la cuisinière était sa fille ? A moins que toutes deux ne soient qu'une seule et même personne. Gisèle Berkman nous donne ici un premier roman vertigineux. Dans le grand appartement où elle vit confinée au service de Madame, une femme raconte. Avec une haine teintée de jubilation, elle décrit son servage, les recettes de cuisine inventées pour complaire à sa patronne irascible. Elle raconte Madame, cette vieille femme qui joue du piano, se rêve en Danielle Darrieux, et tyrannise son employée. La cuisinière note tout. Elle consigne, jour après jour, tout ce quotidien qui l'étouffe. Les jours se traînent tandis que Madame sombre dans la démence. Et les identités s'échangent jusqu'au vertige. C'est comme si la mémoire qui peu à peu se retire de la vie de l'une venait éclaircir les nombreuses questions de l'autre. Qui est Madame, vieille femme juive rescapée de l'extermination ? Et si la cuisinière était sa fille ? A moins que toutes deux ne soient qu'une seule et même personne. Et qui était Monsieur, dont le bureau est interdit d'accès ? Un jour, la cuisinière découvre la photo d'un enfant, le petit Ilia, mort pendant la Shoah, et cette image énigmatique l'obsède, aimante sa vie tout entière. La Shoah, jamais nommée, est le centre obscur autour duquel tout gravite, aussi bien la folie des personnages que le désastre qui s'abat progressivement sur eux. Mais Madame est aussi la chronique d'une émancipation, et celle-ci passe par le langage, par les joies ineffables et amères qu'il procure. Gisèle Berkman nous donne ici un premier roman vertigineux. Le style, la maîtrise de l'écriture et de l'émotion, la gravité du sujet changée en grâce, tout cela fait de Madame un grand texte.

08/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté