Recherche

Luis Sepulveda

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature hispano-portugaise

Histoire d'une baleine blanche

Au large de la Patagonie une baleine blanche est chargée de protéger les morts mapuches puis, lorsque la fin des temps sera venue, de guider toutes les âmes au-delà de l'horizon. Tout est prévu et écrit dans le temps des mythologies. Cependant l'homme vit dans un monde où tout bouge et, au xixe siècle, la chasse à la baleine se développe. La baleine blanche va devoir défendre son monde immobile contre ces prédateurs, en particulier le baleinier Essex du capitaine Achab. Elle va livrer une guerre sans merci aux baleiniers et devenir un grand mythe de la littérature.Luis Sepúlveda nous raconte cette histoire du point de vue de la baleine blanche qui nous explique comment elle vit et s'intègre dans l'ordre du monde, ce qu'elle découvre des hommes, sa mission secrète, puis sa guerre et les mystères qu'elle protège. Enfin, c'est la mer qui nous parle.Un texte beau et fort, avec un souffle épique. Du grand Sepúlveda.

09/2019

ActuaLitté

Non classé

Histoire d'un chien mapuche

Le chien, prisonnier, affamé, guide la bande d'hommes lancée à la poursuite d'un Indien blessé dans la forêt d'Araucanie. Il sait sentir la peur et la colère dans l'odeur de ces hommes décidés à tuer. Mais il a aussi retrouvé dans la piste du fugitif l'odeur d'Aukamañ, son frère-homme, le compagnon auprès duquel il a grandi dans le village mapuche où l'a déposé le jaguar qui lui a sauvé la vie. Dans la forêt, il retrouve les odeurs de tout ce qu'il a perdu, le bois sec, le miel, le lait qu'il a partagé avec le petit garçon, la laine que cardait le vieux chef qui racontait si bien les histoires et lui a donné son nom : Afmau, Loyal. Le chien a vieilli mais il n'a pas oublié ce que lui ont appris les Indiens Mapuches : le respect de la nature et de toutes ses créatures. Il va tenter de sauver son frère-homme, de lui prouver sa fidélité, sa loyauté aux liens d'amitié que le temps ne peut défaire. Avec son incomparable talent de conteur, Luis Sepúlveda célèbre la fidélité à l'amitié et le monde des Mapuches et leurs liens avec la nature.

ActuaLitté

Littérature

Histoire d'un escargot qui découvrit l'importance de la lenteur

Les escargots qui habitent le Pays de la Dent-de-Lion mènent une vie paisible, lente et silencieuse ; ils sont à l'abri des animaux et, entre eux, s'appellent simplement "escargots". L'un d'eux pourtant trouve injuste de n'avoir pas de nom et voudrait aussi connaître les raisons de la lenteur. Contre l'avis de tous, il entreprend un voyage qui lui fera rencontrer un hibou mélancolique, une tortue pleine de sagesse, des fourmis très organisées.Une belle histoire pour redécouvrir le sens perdu du temps.

10/2017

ActuaLitté

Non classé

Histoire du chat et de la souris qui devinrent amis

Luis Sepúlveda a toujours aimé vivre avec les chats, ici il écrit l'histoire du chat d'un de ses enfants qui en vieillissant a perdu la vue. Il en fait une fable sur l'amitié, sa force et son respect des différences en mettant en scène une hilarante souris mexicaine aux discours volubiles et intarissables sur la gourmandise. Chaque chapitre se termine sur une définition de ce que doivent être les rapports entre les amis. Un texte drôle et tendre pour apprendre à respecter et aider ceux qu'on considère comme des amis pour de vrai. Les illustrations noir et blanc pleines du talent de Joëlle Jolivet accompagnent le texte avec une vraie complicité. Dans la lignée de l'Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler. traduction Bertille Hausberg

ActuaLitté

Littérature hispano-portugaise

Histoire d'une baleine blanche

Au large de la Patagonie une baleine blanche est chargée de protéger les morts mapuches puis, lorsque la fin des temps sera venue, de guider toutes les âmes au-delà de l'horizon. Tout est prévu et écrit dans le temps des mythologies. Cependant l'homme vit dans un monde où tout bouge et, au XIXe siècle, la chasse à la baleine se développe. La baleine blanche va devoir défendre son monde immobile contre ces prédateurs, en particulier le baleinier Essex du capitaine Achab. Elle va livrer une guerre sans merci aux baleiniers et devenir un grand mythe de la littérature. Luis Sepúlveda nous raconte cette histoire du point de vue de la baleine blanche qui nous explique comment elle vit et s'intègre dans l'ordre du monde, ce qu'elle découvre des hommes, sa mission secrète, puis sa guerre et les mystères qu'elle protège. Enfin, c'est la mer qui nous parle. Un texte beau et fort, avec un souffle épique. Du grand Sepúlveda. Les images superbes de Joëlle Jolivet magnifient cette histoire. illustration : Joëlle Jolivet traduction : Anne-Marie Métai

09/2019

ActuaLitté

Non classé

Portrait de groupe sur fond d'absence : un reporta ...

Après quatorze ans d’exil, Luis Sepúlveda rentre au Chili. Il veut être présent quand tombera enfin officiellement la dictature qui l’a contraint au départ. Il cherche aussi un groupe de gamins. Ceux qu’il avait découverts sur une photographie chez une amie à Hambourg pendant ses premières années d'expatriation. Un simple portrait d’enfants de La Victoria, un quartier pauvre de Santiago. Il se souvient encore avoir pensé: « J’ai tremblé de peur devant (leur) pureté et j’ai voulu me demander combien de temps il leur faudrait pour la perdre. » Ce voyage est une quête à la recherche de l'innocence. Celle de son pays perdu.

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté