Recherche

Les Mensch

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats pour le livre

L'élection présidentielle française, dont les deux tours se dérouleront le 10 et le 24 avril 2022, désignera l'homme ou la femme qui prendra la tête de l'État français pour les cinq années à venir. La profusion de prétendants et prétendantes signifie aussi un certain nombre de propositions pour convaincre, notamment dans le domaine de la culture et en particulier pour le livre.

ActuaLitté

Dossier

Les mots en boite : le livre et ses secrets de cuisine

Capter l’information au mieux, donner la parole aux professionnels, de sorte qu’ils puissent raconter, expliquer, commenter : voilà tout l’enjeu de cette nouvelle émission. Dans la lignée des podcasts réunissant interviews ou chroniques d’albums jeunesse, avec Vois Lis Voix Là, ActuaLitté poursuit son exploration des territoires médiatiques avec la voix. Les Mots en boîte.

ActuaLitté

Dossier

Les sociétés matriarcales : les cultures autochtones dans le monde

Les sociétés matriarcales : les cultures autochtones dans le monde

ActuaLitté

Dossier

Stan Lee, la géniale incarnation de la maison Marvel

Né en 1922, Stanley Martin Lieber, alias Stan Lee, avait en tête, dès son plus jeune âge, l'écriture d'un « grand roman américain » : sa carrière en tant qu'auteur et éditeur lui aura permis de participer à la construction d'un véritable empire du divertissement, Marvel Comics.

ActuaLitté

Dossier

Une loi pour entériner les missions des bibliothèques

Déposée auprès de la présidence du Sénat en février dernier, la proposition de loi de la sénatrice d'Ille-et-Vilaine Sylvie Robert relative aux bibliothèques et à la lecture publique a pour ambition d'inscrire les missions des bibliothèques dans la loi.

ActuaLitté

Dossier

Rentrée littéraire 2018 : les fashion weeks du libraire

Des auteurs paniqués, des éditeurs mondains, des libraires déjà épuisés, des distributeurs satisfaits – les seuls actuellement... –, des représentants (peut-être) en vacances, des transporteurs en retard, un ministère avec le Culture entre deux chaises, des lecteurs perdus, des blogueurs survoltés, des Instragrameurs pour lesquels nous n’avons pas trouvé de rime, des journalistes éreintés... 

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Les Mensch

Les Mensch : une famille normale, vivant dans un quartier normal, cultivant des craintes et des aspirations normales. Théo, le père, a peur de vieillir, Muriel, son épouse, craint de ne pas être la mère parfaite, Marie, leur fille, découvre qu'elle n'est pas éternelle, et Simon, son jeune frère, handicapé mental, aspire à une indépendance impossible. À l'approche des vacances d'été, Théo entreprend de déblayer la cave de la maison familiale autrefois comblée par sa mère pour s'y installer, lui et sa famille. Chacun a ses raisons d'accepter de s'enfermer, là en bas et chacun l'exprime, à sa manière : alors que les faits divers qu'affectionne et recense Théo dans un carnet sont autant d'indices de son désir d'une vie moins ordinaire, les listes et les mémos de Muriel cherchent au contraire à ancrer son existence et celle des siens dans la normalité; le "cher journal" que tient Marie l'accompagne dans ses premiers émois amoureux; quant à Simon, sa voix ne s'exprime qu'à travers celle des autres, il est la vie à l'état brut, absurde et belle de simplicité.

02/2013

ActuaLitté

Religion

Comment se comporter en mensch et pas en shmok

Tout comme shmok, mentsh est un mot yiddish. Fondamentalement, il signifie " personne, être humain " et s'applique à tout individu sur terre. Chacun d'entre nous est une sorte de mentsh : Jean est un mentsh, Marie est un mentsh, même le petit Léo, occupé qu'il est à tirer la queue de son chien Farfel, est un mentsh. Farfel, lui, est une victime innocente qui mérite notre pitié, mais c'est un animal, pas un mentsh. Dans ce sens, nous sommes tous des mentshn, indépendamment de nos aptitudes et de notre comportement. C'est une simple question de biologie. Mais le mode de pensée yiddish et la biologie ne font pas bon ménage et cela fait longtemps que mentsh n'est plus utilisé que pour parler de quelqu'un de bien. " Les autres paieront les pots cassés ". C'est le genre de sottise qui peut échapper à tout le monde, mais un shmok, lui, en fait une règle de vie. Et généralement il ne s'en rend même pas compte. Il faut le comprendre, ce n'est pas sa faute : personne ne lui a expliqué que sa mère exagérait un peu à l'époque où elle lui expliquait qu'il était le plus beau, le plus adorable, le plus prometteur et le plus intelligent ; que les autres, tous les autres, n'étaient que des benêts et des jaloux. Dans ce livre, Michael Wex nous livre enfin les clés d'une vie réussie, quelles que soient notre religion ou nos croyances, et nous explique avec une bonne dose d'humour comment le Talmud et les proverbes yiddish peuvent changer notre existence.

02/2011

ActuaLitté

Histoire internationale

Isidore de Souza, figure fondatrice d'une démocratie en Afrique. La transition politique au Bénin (1989-1993)

L'auteur raconte avec précision le passage du Bénin en quelques semaines, au début de l'année 1990, d'un régime marxiste-léniniste à une réelle démocratie pluraliste, sans violence ni effusion de sang. Mgr de Souza fut l'artisan de la sortie de crise en même temps qu'il posa les bases d'une démocratie réelle et durable. Placé à la tête d'une conférence nationale qui réunissait les forces vives du pays et plus d'une cinquantaine de tendances politiques, il présida ensuite le Haut Conseil de la République jusqu'à l'installation de la cour constitutionnelle. La polémologie se consacre à l'étude des guerres, de leurs causes et conséquences, de leurs formes et de leurs méthodes. Il conviendrait de développer une autre discipline, que l'on pourrait appeler "irénologie". Elle étudierait les méthodes, les actions et les processus qui conduisent à l'établissement de paix et de réconciliations durables. Dans ce sens, Israël Mensah entreprend un passionnant travail d'irénologie. A le lire, on comprend comment Mgr de Souza, qui ne nourrissait aucune ambition personnelle, en est arrivé à présider la conférence nationale. L'intégrité des prélats et des décennies d'actions sanitaires, sociales et éducatives au service de l'ensemble de la population, et pas seulement des catholiques, avaient rendu crédible l'Eglise catholique et ses pasteurs. Les dirigeants marxistes eux-mêmes avaient été, pour beaucoup, formés par des éducateurs chrétiens, même s'ils avaient, ensuite, pris leurs distances avec eux. L'archevêque parle par des textes, mais aussi par des actes, par des gestes qui frappent ses interlocuteurs immédiats, puis le pays tout entier. Sa méthode de consultation, de négociation et de diplomatie active a permis une sortie de crise acceptée par tous sans humilier ceux qui, comme le président Kérékou, durent céder le pouvoir. L'auteur, qui a connu ce prélat de grande culture et de foi exigeante, saisit ici l'occasion d'un portrait personnel. Il a dépouillé de nombreux documents écrits, rencontré des témoins importants et s'appuie sur une connaissance intime de la société béninoise et de l'Eglise qui y vit. Son travail éclaire la réflexion sur les rapports entre Eglise et politique et montre qu'un chemin de paix est possible en Afrique (D'après Etienne Thévenin).

06/2011

ActuaLitté

Lecture 6-9 ans

L'Atrésie de l'Oesophage, C'est Quoi?

Ce projet a été créé avec amour, en pensant à nos enfants, tout particulièrement à ma fille Castalia née en mars 2009. Le livre cherche à sensibiliser le public à l'Atrésie de l'Oesophage ainsi qu'à faciliter un échange entre nos enfants et leur entourag

04/2015

ActuaLitté

Littérature française

Laisson l'amour avoir le dernier mot. un mémoire de COMMON avec Mensah Demary

Common croit que l'expression "laisser l'amour avoir le dernier mot" n'est pas qu'une simple déclaration ; c'est une déclaration d'intention, une promesse quotidienne. L'amour est la force la plus puissante de la planète et, en fin de compte, la façon dont vous aimez détermine qui vous êtes et comment vous vivez la vie. En abordant Dieu, l'amour de soi, les partenaires, les enfants, la famille et la communauté, Common explore les principes fondamentaux de l'amour pour aider les autres à comprendre ce que signifie recevoir et, surtout, donner de l'amour. Il évoque des faits personnels : écrire sur sa fille, pour qui il veut être un meilleur père, à l'universel, où il observe que notre société s'est fracturée sous les questions raciales et de politiques. Il sait qu'il n'y a pas de remède rapide pour toutes les blessures du monde, mais l'amour pour vous-même et pour les autres est le point de départ de la guérison. Courageux, perspicace, typiquement authentique, Let Love Have the Last Word partage les histoires uniques et personnelles de Common sur les personnes et les expériences qui ont conduit à une meilleure compréhension de l'amour et de tout ce qu'il a à offrir. C'est un puissant appel à l'action pour une nouvelle génération de coeurs et d'esprit ouverts, qui ne manquera pas de résonner pour les années à venir.

09/2021

ActuaLitté

Littérature française

Ruptures

Ruptures historiques et ruptures personnelles se télescopent dans ce roman qui parcourt les années 1960 à 1990 et leurs bouleversements. Ruptures… s'attarde, plus précisément, sur deux faits marquants de cette période : Mai 68 — sur rappel de contexte national et international, le roman évoque, de Nancy à Metz et Strasbourg, la situation régionale et raconte, en particulier, le Mai strasbourgeois — et la chute du Mur de Berlin. Parallèlement à cet argument historique, Ruptures… développe un argument romanesque, celui du désespoir amoureux dont il explore les différentes facettes. L'amour fusionnel qui lie Mathilde à Matt, sur fond de Mai 68, alors qu'ils sont tous deux étudiants, marquera celle-ci à tout jamais et elle n'aura de cesse de retrouver le paradis perdu. D'emblée, cette quête d'absolu, de secrètes blessures, également, voueront à l'échec sa rencontre avec le peu sympathique François. Elles l'enfermeront dans un schéma répétitif dont elle ne parviendra que difficilement à se libérer, grâce en particulier à sa passion pour l'art. Mais, prendra-t-elle le risque, dorénavant, de s'abandonner à l'instant et à l'éternité, selon cette formule de Nietzsche qu'elle avait faite sienne autrefois ?

04/2018

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté