Recherche

Lecture Rapide

Extraits

ActuaLitté

Non classé

La boîte à outils philosophie ; les notions, les sujets, les citations

Comment faire pour réviser efficacement l’épreuve la plus redoutée du baccalauréat? Cette question hante les esprits de tous les élèves de terminales qui assimilent régulièrement l’épreuve de philosophie à une grande roulette russe. Cette boîte à outils a été pensée et rédigée par Olivier Dhilly, professeur agrégé de Philosophie au prestigieux lycée de la Légion d’honneur. Il livre ici tous ses secrets et techniques qui permettent d’aborder sereinement l’examen en évitant les deux principaux écueils: la lecture improbable des textes intégraux et l’ingurgitation trop rapide de fiches techniques de dernière minute qui poussent souvent à la confusion et à l’approximation. Olivier Dhilly vous offre donc une boîte à outils pratique et efficace pour construire et structurer votre travail et vos révisions. Rien ne manque! Citations incontournables des principaux sujets de dissertation donnés au baccalauréat, définitions des notions majeures, étude croisée des grandes thématiques philosophiques et bien sûr glossaire des auteurs incontournables… Ce livre complet et structuré est à la fois un cours, un mémo, un florilège d’annales et un dictionnaire philosophique couvrant le programme de toutes les séries de terminales… Avec cette boîte à outils, quel que soit votre niveau en philosophie, vous avez toutes les cartes en main pour arriver bien préparé le jour « J ».

ActuaLitté

biographies

Main courante t.2

Tome I: Que fait apparaître la loupe promenée sur les détails de la vie? Des ralentis, des accélérations, des idées, des humeurs, des réseaux de distribution d’images ou d’idées fixes. Comment se constitue l’objet d’un texte? Selon la façon dont se transforment les minutes et les heures de la vie. La machine qui écrit, prélève, choisit et disperse ne sert sans doute qu’à faire un portrait du temps, rapide, accéléré: que fait-elle de la vie? Une fiction inachevée parce que l’on a oublié d’en retirer celui qui écrit. Le journal n’est pas le rêve d’un roman: c’est un laboratoire. Que garder des heures qui passent, des événements, des détails, des enchaînements de motifs insignifiants? Tout. La mémoire est une occupation de tous les jours. Tome II: 'Suite discontinue du premier volume. Journal: mauvaises pensées, femmes fatales, la servante, évaporations en tous genres. ' Tome III: 'La lecture, autrement dit le XIXe siècle, époque de la littérature. Fin du siècle, dérèglement moral. Aujourd’hui, fin du monde annoncée ; le dérèglement du temps ; un coucher de soleil sur l’océan. Pourquoi écrire? Sommes-nous des moralistes? Restes d’amour. Les figures divines. Mélancolie des dîners, pourquoi? Aventures de papier. '

11/1999

ActuaLitté

biographies

Main courante t.2

Tome I: Que fait apparaître la loupe promenée sur les détails de la vie? Des ralentis, des accélérations, des idées, des humeurs, des réseaux de distribution d’images ou d’idées fixes. Comment se constitue l’objet d’un texte? Selon la façon dont se transforment les minutes et les heures de la vie. La machine qui écrit, prélève, choisit et disperse ne sert sans doute qu’à faire un portrait du temps, rapide, accéléré: que fait-elle de la vie? Une fiction inachevée parce que l’on a oublié d’en retirer celui qui écrit. Le journal n’est pas le rêve d’un roman: c’est un laboratoire. Que garder des heures qui passent, des événements, des détails, des enchaînements de motifs insignifiants? Tout. La mémoire est une occupation de tous les jours. Tome II: 'Suite discontinue du premier volume. Journal: mauvaises pensées, femmes fatales, la servante, évaporations en tous genres. ' Tome III: 'La lecture, autrement dit le XIXe siècle, époque de la littérature. Fin du siècle, dérèglement moral. Aujourd’hui, fin du monde annoncée ; le dérèglement du temps ; un coucher de soleil sur l’océan. Pourquoi écrire? Sommes-nous des moralistes? Restes d’amour. Les figures divines. Mélancolie des dîners, pourquoi? Aventures de papier. '

11/1999

ActuaLitté

Non classé

Une vie

Jeanne, jeune aristocrate chérie de ses parents, a tout pour être heureuse et rêve du prince charmant... Mais Julien, dont elle tombe amoureuse et qu'elle épouse rapidement, saura-t-il lui donner la vie dont elle rêve? Usant de tous les ressorts du romanesque, Maupassant nous fait partager l'acuité de son regard pessimiste sur la condition humaine, mais aussi son amour passionnépour sa Normandie natale. Ce roman sensuel et désespéré, le premier du grand^prosateur qu'est Maupassant, nous propose une réflexion sur la nature fémine, le désir de bonheur et la complexité des rapports humains. Le texte intégral annoté Un questionnaire bilan de première lecture Des questionnaires d'analyse de l'oeuvre Cinq corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images Une présentation de Guy de Maupassant et de son époque Un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

ActuaLitté

litterature francaise romans regionaux

L'armoire allemande

En Corrèze. Un héritage, une armoire, un journal intime, un secret familial. Dans les bras d'un officier allemand, Hélène a connu la passion. Trente cinq ans plus tard, Alexandrine, sa fille, découvre la vérité, douloureuse et salvatrice. Eté 1979. Saint-Gillet en Corrèze. Alexandrine Delalande, jeune avocate à Bordeaux, enterre sa mère Hélène. Cette femme, pleine d'ombres, reste pour elle un mystère. Profitant d'un dernier séjour dans la propriété familiale, La Ferronnière, Alexandrine veut comprendre pourquoi les siens étaient-ils détestés au village. Dans la vieille grange, une armoire: celle qu'Alexandrine et son frère avaient l'interdiction d'ouvrir. Le meuble, bien scellé, sera son unique héritage; il renferme une dizaine de cahiers d'écolier noircis par l'écriture de sa mère. Toute la jeunesse d'Hélène défile: un mariage sans amour avec un homme rapidement envoyé en Allemagne au titre du STO, sa solitude, son regret d'un mariage sans amour, sa rencontre en juin 44 avec un officier allemand Volker Aldermann et leur passion scandaleuse... Août 44, Brive est libérée et les troupes allemandes se replient avec de lourdes pertes. Volker doit se replier avec son unité et invite sa maîtresse à le suivre. Ils se donnent rendez-vous. Manqué. Volker n'y est pas. Mettant bout à bout, la lecture du journal intime d'Hélène et les éléments de sa propre enquête, obstinée et laborieuse, auprès de villageois et d'anciens résistants, Alexandrine découvre que son père n'est autre que Volker. Et que celui-ci n'est jamais revenu de la campagne de France. Des résistants l'ont fusillé et enterré dans un petit bois de chênes à quelques mètres seulement de La Ferronnière...

08/2013

ActuaLitté

biographies

Main courante t.2

Tome I : Que fait apparaître la loupe promenée sur les détails de la vie? Des ralentis, des accélérations, des idées, des humeurs, des réseaux de distribution d’images ou d’idées fixes. Comment se constitue l’objet d’un texte? Selon la façon dont se transforment les minutes et les heures de la vie. La machine qui écrit, prélève, choisit et disperse ne sert sans doute qu’à faire un portrait du temps, rapide, accéléré : que fait-elle de la vie? Une fiction inachevée parce que l’on a oublié d’en retirer celui qui écrit. Le journal n’est pas le rêve d’un roman : c’est un laboratoire. Que garder des heures qui passent, des événements, des détails, des enchaînements de motifs insignifiants? Tout. La mémoire est une occupation de tous les jours. Tome II :'Suite discontinue du premier volume. Journal : mauvaises pensées, femmes fatales, la servante, évaporations en tous genres.' Tome III : 'La lecture, autrement dit le XIXe siècle, époque de la littérature. Fin du siècle, dérèglement moral. Aujourd’hui, fin du monde annoncée ; le dérèglement du temps ; un coucher de soleil sur l’océan. Pourquoi écrire? Sommes-nous des moralistes? Restes d’amour. Les figures divines. Mélancolie des dîners, pourquoi? Aventures de papier.'

11/1999

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté