Recherche

Le grand méchant qui ?

Extraits

ActuaLitté

Littérature

Et je vous offre le néant

Ne se fiant qu'à sa propre expérience de lecteur, commencée tôt quand il découvre le " dialogue entre un prêtre et un moribond ", Gérard Macé approfondit tout au long de sa vie, avec une parfaite liberté intellectuelle, sa vision de l'oeuvre du divin marquis.
Aussi, dans l'immense bibliographie sadienne, cet essai paraît placé sous le signe de la modération, de l'approche calmée, tâchant d'envisager toutes les facettes de la vie et de l'oeuvre. Le Sade que nous propose Gérard Macé est un neveu de Montesquieu et de Voltaire.
Laissant de côté les commentaires de ceux qui se sont penchés sur le " grand seigneur méchant homme " - tout en saluant le travail fondateur de Gilbert Lely, par exemple - il prend soin de nous peindre la face aimable de Sade.

10/2019

ActuaLitté

Polars & thrillers

Richesse oblige

Au XIXe siècle, les riches créaient des fortunes et achetaient des remplaçants pour que leurs enfants ne partent pas à la guerre. Aujourd’hui, ils ont des héritiers très riches et des descendants inconnus mais qui peuvent légitimement hériter !En 1870 l’un des fils d’une grande famille d’industriels a été un utopiste généreux et a reconnu un enfant illégitime.En 2016, Blanche, la non-conformiste aux béquilles, entend parler des deuils qui frappent cette famille sans scrupule et découvre qu’elle pourrait très bien elle aussi accéder à cette fortune.Devant le cynisme affairiste, elle va faire justice en se servant de tout ce que la modernité met à notre portée. Une incroyable galerie de personnages : des méchants imbuvables, de riches inconscients, des idéalistes, une île où règne le matriarcat, des femmes admirables, avec en toile de fond une évocation magistrale de Paris assiégée par les Prussiens et le déménagement du Palais de Justice aux Batignolles. Hannelore Cayre est avocate pénaliste, elle est née en 1963 et vit à Paris.Elle est l'auteur, entre autres, de Commis d'office, Toiles de maître, Comme au cinéma et La Daronne (Grand Prix de la littérature policière 2017 ; Prix du Polar européen 2017). Elle a réalisé plusieurs courts métrages, le long métrage de Commis d'office, et co-écrit le scénario de La Daronne.

03/2020

ActuaLitté

Non classé

Mémé dans les orties

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre - certains diraient : seul, aigri, méchant -, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Eviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son coeur.
Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur !

ActuaLitté

Non classé

Heureux les élus !

Thomas Fiera, la politique, cela n’est pas son domaine d’élection. Quand il s’en mêle, les urnes deviennent funéraires et les bulletins, nécrologiques... Comme il a une bonne gauche et une méchante droite, sa conception du débat relève plus de la castagne que de la rhétorique et à l’heure de compter les voix il a un peu tendance à faire voter les morts. Aussi, quand un de ses vieux potes - ex-gauchiste reconverti dans la notabilité vertueuse - lui demande de découvrir qui tente de torpiller sa campagne municipale, il accepte sans grand enthousiasme. Il va découvrir un marigot où l’on trouve plus de caïmans que de flamants roses et où la trahison est un mode de vie. Mais dans le doute, Thomas Fiera ne s’abstient pas ; il fonce dans le tas, distribue des baffes et applique la bonne vieille méthode dite de la nitroglycérine: on secoue la bouteille et on voit ce qui se passe... Avec Thomas Fiera, les élections, c’est pas une partie de campagne!

ActuaLitté

bandes dessinees adultes / comics

Espions de famille t.3 ; hier ne meurt jamais

Et revoilà Alex, Leïla et Amédée. Dans cette histoire plus « dark », les deux premiers sont toujours secrètement amoureux et le troisième retiré du service actif... Ils vont devoir faire face à la Pieuvre, un adversaire effrayant !
Après les aventures des derniers mois, Alex et Amédée sont contents de retrouver un peu de calme. Surtout, Alex a osé inviter Leïla à passer le week-end avec lui chez son grand-père... Sauf que, catastrophe ! Vanessa, transie d’amour pour Alex, s’incruste et sur un (presque) quiproquo embrasse notre héros ! Rififi chez Amédée, l’ambiance est plombée... Ce qui n’est pas peu dire : un commando armé jusqu’aux dents prend la maison d’assaut, à la recherche d’une mystérieuse « clé »...
C’est une nouvelle fois le passé d’Amédée qui resurgit sous la forme de « La Pieuvre », organisation terroriste qu’il a combattue dans le passé. Avec l’aide d’une vieille amie d’Amédée, Mathilda, le trio doit protéger la clé. Cette arme libérant une onde mentale qui rend fou déchaîne les convoitises...
Un rythme effréné, des révélations sidérantes sur le passé d’Amédée, de l’action, des très méchants, des très gentils et... une belle histoire d’amour. Alors, vous en êtes ?

10/2013

ActuaLitté

littÉrature anglo-saxonne

L'espoir, cette tragédie

Après La Lamentation du prépuce et Attention: dieu méchant, le grand retour de Shalom Auslander avec un roman encore plus iconoclaste, provocateur et hilarant. Entre Woody Allen, Philip Roth et Franz Kafka, un régal de drôlerie et de profondeur sur la légitimité de l'art après l'Holocauste, le devoir de mémoire (ou plutôt celui " de ne jamais la fermer ") et les ravages causés dans le monde par l'espoir, cette tragédie. Dans l'État de New York, de nos jours. En choisissant d'établir sa famille dans la petite ville de Stockton, dans l'État de New York, Salomon Kugel pensait avoir enfin laissé derrière lui le bruit et la fureur de la Grosse Pomme. Or, à peine installé, force lui est de reconnaître que la vie à la campagne ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices: sa mère d'abord, qui s'accroche farouchement à la vie " par devoir de mémoire ", en omettant de dire qu'elle-même n'a pas vécu l'Holocauste ; son épouse, jamais la dernière pour scruter ses moindres faits et gestes et lui rappeler la fragilité de leur situation financière ; et ce pyromane qui sème la terreur dans la région et que les appétissants bardeaux de la nouvelle maison Kugel ne devraient pas manquer de séduire. Et puis il y a ces curieux bruits dans le grenier. Rassemblant son courage, Salomon décide d'y monter: stupeur! Quelle est cette créature? Une femme, très vieille, très poussiéreuse et très énervée. Une femme dont Salomon, voire le monde entier, pensait qu'elle était morte! Une femme bien résolue à faire éclater toute la vérité sur son histoire...

01/2013

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté