Recherche

Le rôle capital du tribalisme et du droit d’aînesse dans la tragédie de l'Afrique noire. Cas du Congo Kinshasa

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Pénurie de papier : crise et tensions dans le monde du livre

En 2020, toutes les industries s'arrêtaient, à mesure que la Covid s'installait dans le paysage mondial. La reprise progressive des activités économiques en 2020, élargie en 2021, a relancé la machine — non sans hoquets et autres dysfonctionnements. Pour l'édition a débuté une crise du papier, parfois désignée comme une pénurie...

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

ActuaLitté

Dossier

L'intelligence artificielle au service du livre et de la lecture

On ignore si l’intelligence artificielle décidera d’écrire Guerre et Paix ou Les Misérables, mais les scientifiques y travaillent d’arrache-pied. L’évolution du livre et de l’édition passera par les travaux de chercheurs, qui demandent) des robots d’engloutir des livres... pour écrire de nouvelles histoires.

ActuaLitté

Dossier

Le Salon international du Livre rare et de l'autographe

Le Salon international du Livre rare et de l'autographe est organisé chaque année par le SLAM, Syndicat de la Librairie Ancienne et Moderne, sous la verrière du Grand Palais, à Paris. L'événement attire environ 160 exposants, libraires, galeries d’estampes et de dessins de 12 pays différents, dont une soixantaine de libraires venus de l'étranger.

ActuaLitté

Dossier

Foire du Livre de Francfort 2019 : la Norvège à l'honneur

La Foire du Livre de Francfort 2019, 71e édition, se déroulera du 16 au 20 octobre. L'un des plus importants salons du monde du livre européen fera cette fois une place d'honneur à la Norvège. « The dream we carry », ou le « Le rêve que nous faisons », titre du programme mis en œuvre par le pays, promet beaucoup, et notamment des focus sur la liberté d'expression et sur les auteurs et livres féministes.

ActuaLitté

Dossier

Foire du livre de Londres 2019 : programme et actualités

La Foire du Livre de Londres 2019 se déroulera du 12 au 14 mars au sein du complexe Olympia. Cette année encore, le programme est chargé, avec comme pays invité d'honneur l'Indonésie, au cœur du « Market Focus ». Outre ce choix, la Foire du Livre de Londres passe la vitesse supérieure en matière de livre audio en consacrant enfin un temps spécifique à ce format.

Extraits

ActuaLitté

Histoire internationale

Le rôle capital du tribalisme et du droit d’aînesse dans la tragédie de l'Afrique noire. Cas du Congo Kinshasa

- Dis papa, pourquoi maman et toi, depuis que vous êtes arrivés en France, vous n'êtes jamais retournés au Congo, ne serait-ce que pour les vacances ? - Dis papa, pourquoi nos camarades français d'origine malienne, sénégalaise ou tunisienne réalisent des projets et des investissements au Mali, au Sénégal et en Tunisie, mais pas nous en RDC ? C'est ainsi que bien souvent les ressortissants congolais sont interpellés. Ce livre est le résultat de discussions souvent passionnées avec les enfants soucieux de l'avenir du pays d'origine de leurs parents. Dans cet essai, Tambwe Wonya sort des sentiers battus sur les causes des malheurs de l'Afrique. Sans nier les ravages du colonialisme, il explique les guerres, la dictature et les problèmes économiques par des motifs beaucoup plus profonds, par des spécificités sociologiques et des pratiques ancestrales - en particulier le droit d'aînesse et le tribalisme qui divisent profondément le peuple, bien que ces divisions soient artificielles. Politiquement "incorrect", l'auteur raconte comment les Africains eux-mêmes s'ingénient, par certaines coutumes et croyances rétrogrades ainsi que par leur rejet de l'Occident - souvent pris comme bouc émissaire de leurs propres échecs - à plonger ce continent dans des crises économiques et politiques récurrentes. Il préconise au contraire l'adoption d'une gouvernance inspirée des démocraties modernes, et l'introduction d'un rationalisme dans les pratiques managériales et l'éducation de jeunes. L'auteur avance ainsi de nombreuses propositions constructives en matière politique, économique et éducative.

07/2016

ActuaLitté

Sciences politiques

Les malédictions de l'Afrique. Cas du Congo-Kinshasha

Selon Tambwe Wonya, à cette époque marquée par la mondialisation, s'il est un continent où la bataille contre l'extrême pauvreté est encore loin d'être gagnée, c'est incontestablement l'Afrique. Sans prétendre que dans les autres parties du monde - les pays développés notamment - la misère a totalement disparu, le jugement sévère qu'il porte sur ce continent a une explication : le refus des Africains de sortir des sentiers battus. Tout en dénonçant les ravages du colonialisme et du néo-colonialisme, il explique les guerres, les dictatures, les échecs économiques par des causes beaucoup plus profondes, des spécificités sociologiques et des pratiques ancestrales - en particulier le tribalisme, le droit d'aînesse et récemment le mythe de l'intellectuel qui sait tout. Ces trois racines du mal sont de véritables obstacles au développement du continent et donc du Congo-Kinshasa où il est trop facile de prendre les autres pour boucs émissaires. Ainsi dans cet ouvrage, Tambwe Wonya donne des pistes de solutions tel que le recours à une série de réformes dans l'enseignement et en matière éducative.

10/2020

ActuaLitté

Littérature française

Du Droit d'aînesse

Du Droit d'aînesse , par M. D Date de l'édition originale : 1824 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

09/2021

ActuaLitté

Sciences politiques

La démocratie en Afrique noire : les contours de son enracinement. Le cas du Congo-Brazzaville

Depuis leur accès aux indépendances au début des années 1960, les pays d'Afrique noire n'ont pas encore trouvé la réponse adéquate pour stabiliser les relations entre acteurs politiques et citoyens. Cette anomalie conduit parfois à des situations de guerres civiles. Cet état de fait est la conséquence des modèles politiques sur lesquels ils fondent leurs activités pour gouverner la cité ; souvent importés de l'extérieur, ces modèles comprennent des ressorts institutionnels incompatibles avec les peuples de ce continent. Après avoir expérimenté, pendant près de 40 ans, le système politique fondé sur le monopartisme, nombre d'entre eux ont été contraints de s'ouvrir au pluralisme politique suite à l'effondrement du mur de Berlin en 1989 et des exigences posées en 1990 par le Président français, François Mitterrand, dans son célèbre "discours de la Baule" en 1990. Depuis, l'Afrique noire, après avoir adhéré au multipartisme, s'est à nouveau engluée dans ses propres contradictions, devenant à nouveau le théâtre d'opérations électorales conflictuelles. C'est pour enrayer ce cycle infernal de la violence que nous avons proposé une alternative fondée sur les valeurs ataviques des peuples africains incarnées dans la diversité ethnique. Celle-ci est devenue un levier fondamental pour construire une démocratie apaisée et des Etats de droit.

12/2019

ActuaLitté

Droit

Etat de droit et droits de la personne en Afrique centrale : le cas du Cameroun

Exiger la clarté du diagnostic et des solutions confine parfois à la cruauté de la réalité. Cependant, sans la mise en exergue de ce qui, au Cameroun, anémie l'économie, la justice, la paix et le développement sociopolitique, il n'est de réforme et de solutions possibles. Pour savoir ce qui rend ce pays malade et agir conséquemment, il faut percer les apparences trompeuses, mesurer le décalage entre les discours officiels et la réalité. C'est à cette approche que le présent essai a voulu modestement souscrire. Bien plus qu'une synthèse d'analyses hétéroclites, cet essai est une longue méditation critique sur les enjeux et défis sociopolitiques de l'Afrique au XXIe siècle. Sous le prisme de la situation camerounaise. cet essai entend braquer les projecteurs sur un ensemble d'éléments qui constitue un frein à l'aspiration légitime des peuples à un nouveau modèle de gestion des affaires publiques garant du développement économique, de la justice sociale, de l'état de droit et du respect des droits fondamentaux. S'il est vrai que l'essai n'apporte pas nécessairement "la" solution à chaque problème évoqué, il a cependant le mérite, espère-t-on du moins, d'entretenir une réflexion critique, de maintenir un questionnement vif et une discussion exigeante sur des thématiques cruciales et fondamentales pour la stabilité, le développement, le vivre-ensemble et le devenir des sociétés africaines en général et camerounaise en particulier. Le moins qu'on puisse dire, c'est que les différentes problématiques abordées ici sont trop importantes pour qu'on les abandonne aux seuls vues et intérêts des politiques.

02/2016

ActuaLitté

Droit

Le rôle de l'exception dans la dynamique du droit

C'est déjà présumer qu'elle peut en avoir un. Ce simple postulat a de quoi inquiéter aussi bien le juriste que le citoyen, tant l'emploi du terme exception est, par une sorte "d'habitude mentale" , péjorativement connoté. Il résulte en effet d'un a priori répandu que l'exception reste avant tout perçue comme un mécanisme "anormal" en ce qu'elle serait par essence contraire au "droit commun" à la règle "ordinaire" . Parce qu'elle n'est perçue que dans sa dimension suspensive de l'application des principes de l'Etat de droit, elle reste avant tout considérée comme antinomique à ces mêmes principes et par conséquent dangereuse. Il est aisé d'illustrer cette perception à bien des égards légitime. Il suffit pour s'en convaincre d'évoquer, parmi tant d'autres exemples, la justice d'exception et ses tribunaux d'exception, ou encore les états d'exception tels que l'état d'urgence. Pour autant, la lecture des nombreux travaux menés sur cette notion d'exception a conduit les docteurs et doctorants de l'université de Cergy-Pontoise auteurs de la présente étude à réaliser un constat plus nuancé : la notion d'exception ne se laisse pas cerner sans difficulté. Plus qu'une simple notion, elle renvoie en réalité à un ensemble de mécanismes satellites qu'il convient, à l'instar d'autres auteurs, de désigner sous l'intitulé de phénomène exceptif. Suivant l'invitation de certains auteurs, les contributeurs à cet ouvrage ont fait le choix de (re)penser l'exception en prenant congé de l'état d'exception. Cette démarche couplée à une approche juridique pluridisciplinaire mélangeant les points de vue du droit public et du droit privé a permis de dépasser certains a priori sur l'exception et de s'interroger sur le rôle nouveau que la science juridique pourrait conférer à ce mécanisme. Loin de ne posséder que des traits suspensifs du droit commun, la notion d'exception peut se doter de traits correctifs, interruptifs ou supplétifs parant à certaines limites du système juridique. Ainsi pensée, elle peut être analysée comme un instrument particulièrement efficace du réformisme juridique ou à tout le moins un outil d'adaptation du droit en douceur. Penser le rôle de l'exception dans la dynamique du droit renvoie alors à son action en tant que force créatrice, garante de l'adaptabilité de la norme juridique.

02/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté