Recherche

Le laboratoire de la Dialectique de la raison. Discussions, notes et fragments inédits

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

La librairie et le Label Lir : les raisons de la colère

Une étude réalisée conjointement par le ministère de la Culture et de la Communication, le Syndicat de la librairie française et le Syndicat national de l’édition, le rapport de la mission « Livre 2010 » et celui d’Antoine Gallimard, remis au cours de l’année 2007, ont souligné la fragilité de la situation économique des librairies indépendantes et préconisé de faire du maintien et du développement de ces entreprises une des priorités de la politique du livre. 

ActuaLitté

Dossier

Albums, romans : une sélection de 20 livres jeunesse pour Noël 2020

La crise sanitaire a contraint les librairies à fermer leurs portes depuis fin octobre dernier. Mais l’envie de lire est toujours là, car les livres sont le meilleur moyen de s’évader, d’apprendre, de se cultiver, de réfléchir, de rire aussi, à tous les âges et en famille.

ActuaLitté

Dossier

Stan Lee, la géniale incarnation de la maison Marvel

Né en 1922, Stanley Martin Lieber, alias Stan Lee, avait en tête, dès son plus jeune âge, l'écriture d'un « grand roman américain » : sa carrière en tant qu'auteur et éditeur lui aura permis de participer à la construction d'un véritable empire du divertissement, Marvel Comics.

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

ActuaLitté

Dossier

Les romans de la rentrée littéraire : 2020, l'année inédite

Le coup de feu est lancé : plusieurs centaines de romans sortiront en librairie ces prochaines semaines et jusqu’à la fin du mois d’octobre. En soi, rien d’étonnant. Mais la rentrée littéraire marque une période bien spécifique — au sein d’une année qui aura été mondialement chamboulée.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Goncourt de la biographie

Dès 1980, l'Académie Goncourt se dote d'une bourse pour soutenir les auteurs de biographie : Jean Lacouture reçoit la première récompense pour son ouvrage François Mauriac, consacré à l'auteur d'Un Nœud de vipères et publié par les éditions du Seuil. Devenu un Prix Goncourt au même titre que le Goncourt de la nouvelle, par exemple, le prix est désormais remis chaque année par les académiciens, au cours d'une cérémonie organisée à Nancy pendant l'événement Le Livre sur la Place.

Extraits

ActuaLitté

Philosophie

Le laboratoire de la Dialectique de la raison. Discussions, notes et fragments inédits

La Dialektik der Aufklärung (Dialectique de la raison), ébauchée par Theodor W Adorno et Max Horkheimer, les deux fondateurs de l'Ecole de Francfort, pendant leur exil américain a été publiée sous forme fragmentaire en 1944, puis rééditée avec des variantes importantes en 1947. Depuis sa redécouverte dans les années 1960, elle est devenue un texte aussi mythique que controversé. Le présent ouvrage rassemble des notes, des fragments et les protocoles des discussions entre les deux auteurs. Ces textes permettent non seulement d'observer la naissance des thèmes centraux de la Dialectique de la raison, niais aussi de prendre la mesure du chemin parcouru par les deux auteurs et de leurs doutes concernant la possibilité d'une nouvelle critique de la raison. Ils offrent un aperçu unique sur le mode de gestation d'un texte philosophique majeur en même temps qu'un témoignage de la façon dont les deux auteurs affrontent la pression du contexte historique.

12/2013

ActuaLitté

Philosophie

La dialectique de la raison. Fragments philosophiques

Les auteurs partent d'une constatation : au XXe siècle le progrès scientifique et technique était suffisamment avancé pour qu'un monde sans famine, sans guerre et sans oppression cessât d'appartenir au domaine de l'utopie. S'il n'en fut rien, c'est, selon les auteurs, parce que les grandes innovations de l'ère moderne ont été payées " d'un déclin croissant de la conscience théorique ". Le progrès a porté à un degré jamais atteint la domination de la société sur la nature, mais s'est accompagné d'autre part d'une évolution qui n'attache de prix qu'à ce qui est immédiatement utilisable, techniquement exploitable. Cela revient à dire que les principes de vérité, de liberté, de justice, d'humanité ont perdu leur réalité pour devenir de simples mots. Du même coup, l'ambition de réaliser ces principes dans le monde social s'est vidée de sa substance : celui qui ne sait pas ce qu'est la liberté n'est pas non plus en mesure de lutter pour elle sur le plan politique. Les idéaux du progrès ont été l'élément essentiel de la philosophie bourgeoise des Lumières qui s'avance sous la bannière de la Raison. Horkheimer et Adorno analysent comment ce mouvement tend à éliminer ses propres valeurs avant même qu'elles aient donné lieu à une pratique sociale, selon un processus qui constitue ce qu'ils appellent la " dialectique de la Raison ". Ils montrent que cette autodestruction de la Raison ne peut que se poursuivre à l'avenir et engendrer de nouvelles formes de totalitarisme, si l'ambiguïté qui réside au cœur de la notion de progrès n'est pas clairement reconnue sans cesse surmontée.

09/2008

ActuaLitté

Littérature française

Mémoires intimes. Fragment - Suivi de Notes sur la maison de Montreuil - Extrait

Si les Mémoires Intimes exercent sur nous un tel pouvoir de séduction aujourd'hui, près de deux cent cinquante ans après leur rédaction, c'est que sans jamais se départir d'une extrême pudeur, leur auteur sait nous faire partager ses émotions face aux événements intimes de la vie. Ses réflexions sur les problèmes du temps : santé, justice, éducation, moeurs, argent, fondations religieuses, sont pleines de finesse. Recueillir en outre le témoignage à la source d'une aristocrate de province sur la vie dans une campagne de Basse-Normandie au XVIIIe siècle offre un intérêt unique. Car même si les modes de vie de cette époque nous sont connus, les commentaires de la comtesse de La Chaux sur la façon de se coiffer, de s'habiller, de se nourrir, de recevoir, de meubler sa maison, de se déplacer, de mettre les enfants au monde, bref, de remplir son rôle de femme, n'en sont pas moins savoureux et instructifs. La comtesse de La Chaux étonne par sa liberté de penser et par sa détermination à n'accepter pour guide que la raison. Les Mémoires intimes témoignent ainsi à plus d'un titre de l'esprit du Siècle des Lumières. Le charme de l'écriture de ces Mémoires à la langue délectable et surannée permet de les situer sans conteste au confluent du genre historique et du genre littéraire.

10/2019

ActuaLitté

Poésie

La Maison loin de la mer Fragments

Ce texte sensible, La maison loin de la mer, Fragments I, se veut intime, voire confidentiel, dans la discontinuité des souvenirs, avec le parti pris intéressant de l'alternance prose, poèmes. Poésie-journal ? précisons reconstruction intemporelle à partir des expériences fondatrices de l'enfance et de la jeunesse. L'écriture s'impose dans ce texte comme réparation de soi, des blessures intimes : "Chez lui je suis sans fenêtre, prisonnière de l'air. ". . "nous resterons jumeaux" "Amputée de moi-même" ... Et cet étonnement, comme une déchirure intérieure : "Voici que pour la première fois j'écris un livre au féminin. ". . Un traumatisme à peine évoqué, mais qui semble un repère biographique essentiel : "Belle cousine que j'aimais tant / Je l'appelais ma fille" ... Autocensure ? Pudeur extrême ? La parenté avec l'écrivain Colette s'impose : attachement à la terre, à la maison d'enfance, au premier jardin... comme une terre entremetteuse. L'écriture est "le lieu de la répétition, du bégaiement" pour France Burghelle Rey qui signifie que "le poetae est un glaneur quotidien" (de Fernando Pessoa à Agnès Varda ! ) Le travail psychanalytique sur soi ou l'écriture de soi comme révélateur de ce qui advient (Jacques Ancet), de ce qui est refoulé, etc. , traverse l'ouvrage de France Burghelle Rey : une autobiopoésie écrit-elle.

06/2021

ActuaLitté

Philosophie

Diogène le cynique . Fragments inédits

Une centaine de fragments inédits attribués au plus célèbre représentant de l'Ecole cynique sommeillait depuis près de 2 500 ans sous le doux soleil d'Orient. La voix de Diogène de Sinope, le philosophe-chien, l'homme au tonneau qui embrasse les statues l'hiver, retraverse les âges. Au terme d'une véritable chasse au trésor remontant jusqu'aux penseurs arabes du Xe siècle, Adeline Baldacchino propose pour la première fois en langue française ces nouveaux fragments. On y retrouve avec délice le Diogène insolent dont les paraboles sont si riches d'enseignements. Maître de l'invective, il témoigne de son amour de la vie, de son intransigeance et de sa résistance au pouvoir. Une occasion unique de redécouvrir l'esprit cynique, sa force critique, sa passion pour la liberté et son invraisemblable modernité.

10/2014

ActuaLitté

Philosophie

Eloge de la dialectique

Un ouvrage de réflexions sur la dialectique, la pensée de la pensée, laquelle est le coeur même de la philosophie. La philosophie, si elle ne veut pas prodiguer des leçons de conduite ou mettre des fleurs sur les chaînes de la servitude humaine, doit d'abord viser la vérité et donc penser la vie. Penser ce qui est et n'est pas, c'est là que se tient le vivant. Là où l'indispensable logique formelle trace des cadres, effectue ses opérations dans un monde d'où le temps a été mis en congé, la philosophie pense la négation : "? je suis l'esprit qui toujours nie ? " , répète-t-elle. Car, toute détermination est négation, comme le disait Spinoza, et elle devient nécessairement négation de la négation. La dialectique n'est rien d'autre que cela : l'effort de la pensée pour saisir la vie dans toute sa complexité, dans toutes ses articulations. Elle ne pose pas des déterminations les unes à côté des autres, mais saisit leur unité. Tous les grands philosophes sont de grands dialecticiens. Voilà ce que cet essai s'efforce de montrer.

11/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté