Recherche

Le corps en exil. Walter Benjamin, penser le corps

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Benjamin Lacombe

Né le 12 juillet 1982 à Paris, Benjamin Lacombe suit des études d'illustration à l'École nationale supérieure des arts décoratifs où il mène ses premiers projets en matière d'illustration et d'animation : il publie son premier livre en 2006, Cerise Griotte, aux éditions du Seuil, qui n'est autre que son projet de fin d'études...

ActuaLitté

Dossier

Les mots en boite : le livre et ses secrets de cuisine

Capter l’information au mieux, donner la parole aux professionnels, de sorte qu’ils puissent raconter, expliquer, commenter : voilà tout l’enjeu de cette nouvelle émission. Dans la lignée des podcasts réunissant interviews ou chroniques d’albums jeunesse, avec Vois Lis Voix Là, ActuaLitté poursuit son exploration des territoires médiatiques avec la voix. Les Mots en boîte.

ActuaLitté

Dossier

Salon du livre de Paris 2018 : Young Adult, polar et auteurs

La dernière édition du salon Livre Paris, qui se tient porte de Versailles, a fermé ses portes le 19 mars. Une édition qui avait débuté sur une vive polémique autour de la rémunération des auteurs, et qui se conclut sur le froid glacial qui a régné durant la manifestation.

ActuaLitté le soulignait : de #PayeTonAuteur, on passe à #PayeTonChauffage. Mais heureusement, quelques beaux moments étaient au rendez-vous. De celles qui parviennent même à vous réchauffer le coeur, quand le corps est transi. #Gniarfffff

ActuaLitté

Dossier

La librairie et le Label Lir : les raisons de la colère

Une étude réalisée conjointement par le ministère de la Culture et de la Communication, le Syndicat de la librairie française et le Syndicat national de l’édition, le rapport de la mission « Livre 2010 » et celui d’Antoine Gallimard, remis au cours de l’année 2007, ont souligné la fragilité de la situation économique des librairies indépendantes et préconisé de faire du maintien et du développement de ces entreprises une des priorités de la politique du livre. 

ActuaLitté

Dossier

Les Chroniques du Confiné : au temps du coronavirus, le critique se fait booktuber

Chaque jour apporte son lot de mauvaises nouvelles — ou de nouvelles qu’on préférerait meilleures. Il fallait bien que la rédaction tente d’offrir un moment de pause humoristique. Et même si les librairies sont fermées, et qu’il devient plus difficile de se procurer des nouveautés, pas question de renoncer à la découverte de livres, d’auteurs, de coups de coeur.

ActuaLitté

Dossier

Le bestiaire merveilleux de Luis Sepúlveda, changé en audiolivres

Chats, souris, escargots, chien et à présent baleine blanche les animaux tiennent une place toute particulière dans l’œuvre de Luis Sepúlveda. À la fois tendres et émouvantes ces histoires qui constituent le bestiaire de l’auteur parlent certes d’animaux, mais sont profondément humaines. 

Extraits

ActuaLitté

Philosophie

Le corps en exil. Walter Benjamin, penser le corps

Penser le corps, c'est se mesurer à la difficulté de "penser ce qui est différent de la pensée" (Adorno). Benjamin relève ce défi pour sonder la crise de la philosophie de la conscience et en comprendre les effets. "Notre corps — notre propre corps —", écrit-il dans l'essai qu'il consacre à Franz Kafka, "est la contrée étrangère la plus profondément enfouie dans l'oubli". L'oeuvre de Benjamin, des écrits de jeunesse jusqu'à ceux qui restent inachevés à sa mort, peut se lire comme un long effort de remémoration visant à rendre au corps sa juste place dans la pensée. En se faisant l'explorateur de la "contrée étrangère" qu'est le corps, Benjamin suit un parcours philosophique qui se distingue radicalement des autres variantes de la Théorie critique.

11/2020

ActuaLitté

Philosophie

Walter Benjamin

Né à Berlin en 1892, Walter Benjamin s'est donné la mort en 1940, laissant en chantier une œuvre aux mille visages qui, en l'espace de quelques décennies, s'est imposée comme un classique de la pensée critique contemporaine. Rebelles aux partages disciplinaires comme à la distinction des genres littéraires, ses écrits témoignent d'un intérêt ininterrompu pour les expérimentations des avant-gardes de part et d'autre du Rhin. Ami de Brecht et d'Adorno, il fut un lecteur inspiré des surréalistes et de Marx, ainsi que le traducteur de Proust et de Baudelaire en allemand - autant de façons, pour Benjamin, de scruter l'énigme de la modernité, ses passages et ses impasses, en puisant à la fois aux sources du messianisme juif et du marxisme. À l'horizon se pose la question de savoir comment répliquer à l'ébranlement de la tradition européenne et faire face au choc de crises et de catastrophes sans précédent - comment sortir de l'enfer ? À ce titre, les réflexions de Benjamin n'ont pas fini d'être actuelles.

05/2012

ActuaLitté

Théâtre

Benjamin Walter

Juin 2011 : Benjamin Walter, jeune écrivain dont l'oeuvre fascine autant que sa personne, creuse son propre mystère en renonçant subitement à l'écriture et en disparaissant sans laisser d'adresse. 2013 : Frédéric Sonntag se lance sur ses traces en parcourant l'Europe d'Helsinki à Lisbonne, en passant par Berlin, Prague et Sarajevo... Cette enquête policière mâtinée d'autofiction brouille les pistes et devient une quête existentielle et littéraire. Benjamin Walter se lit comme un hommage vivant et vivifiant à la littérature, l'Europe, les bibliothèques, la subversion par la culture et joue avec la notion de théâtre dans le théâtre : le metteur en scène/auteur, personnage du texte, écrit sa pièce en même temps qu'il voyage. Ses comédiens attendent leur partition, subissent les affres de la création et collaborent finalement, entre rêve et réalité, à la construction de l'oeuvre. Avec humour et références littéraires universelles, Frédéric Sonntag propose un texte de théâtre total.

03/2017

ActuaLitté

Ethnologie

Penser le corps au Maghreb

Ce livre traite du corps socialisé, que l'on habite et qui vous habite. Le corps que l'on regarde, que l'on danse, que l'on promène, que l'on photographie. que l'on écrit, que l'on touche, que l'on domine. Le corps vécu y est décrit dans ses expressions quotidiennes : selon la doctrine musulmane et les proverbes ou dictons populaires, à travers le culte du Saint et la spiritualité du Cheikh, par la transe et la communication avec l'au-delà, dans la déambulation de l'espace public, au hammam comme lieu de parole et d'expression du plaisir corporel, sous le hijab et le corps voilé et stratégiquement protégé du regard de l'homme. Le corps dominé est évoqué lors des illégitimes flâneries de femmes dans la rue. Mais c'est aussi le corps violenté. Violence symbolique par l'assignation d'une identité sociale au corps biologique. Violence physique du contrôle familial de la virginité, de l'excision et de l'amputation du désir, de la sexualité annexée et du corps féminin stigmatisé par le corps masculin. Le corps représenté est traité au prisme des arts qui en proposent une lecture critique et sublimée, voire transgressive : la danse contemporaine comme rejet des codes identitaires nationaux, la photographie comme témoin des transformations du corps social colonisé et des patrimoines à réhabiliter, le cinéma comme mise en images du corps intériorisé, la littérature et la poésie comme expressions du corps transfiguré. Puisant ses exemples dans des sociétés du Maghreb (Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie), cet ouvrage s'interroge particulièrement sur la rencontre et sur la cohabitation souvent inégalitaires entre les corps masculin et féminin.

09/2012

ActuaLitté

Philosophie

Sur Walter Benjamin

Walter Benjamin, écrit Theodor W Adorno, " n'était pas le talent qui se construit calmement mais le génie qui se trouve en nageant à contre-courant avec l'énergie du désespoir. " Cet ouvrage, rassemblant des études sur des thèmes benjaminiens, des préfaces à des ouvrages de Benjamin, des souvenirs ou des correspondances, est l'indispensable complément à la lecture des trois tomes des Œuvres de Walter Benjamin (dans la même collection, n° 372, 373 et 374).

11/2001

ActuaLitté

Philosophie

Déchiffrer le corps. Penser avec Foucault

Des médecins, à l'Age classique, observent le visage humain, et tentent d'y deviner les passions de l'âme ; des savants, dans les premières décennies du XIXe siècle, déchiffrent le corps du monstre, et y perçoivent un semblable. Des curieux se pressent, au siècle des Lumières, au spectacle d'un homme sans bras ni jambes, vêtues à la Turque, qui tourbillonne, le sabre au clair, sur le pavé parisien ; les foules de la Belle Epoque, à la Foire du Trône, se massent sur le seuil des musées de cires anatomiques, qu'elles déserteront bientôt. Des soldats américains, durant la Guerre d'Irak, posent devant des prisonniers dénudés... Ce sont là quelques-uns des regards qui les scrutent et qu'interroge le travail de Jean-Jacques Courtine, dans un parcours qui traverse l'histoire du visage, celle du corps, celle de la virilité. On y sent à chaque pas la présence de la pensée de Michel Foucault, entendue, discutée ; ses concepts - énoncés, formation discursive, dispositif - questionnés. Le livre partage avec le travail foucaldien un paradoxe fondateur : lorsqu'on y interroge l'énigme de la chair, ce sont tout autant l'épaisseur sédimentée du langage et les incessants déplacements du regard qui répondent. Pas d'histoire du corps qui ne soit une archéologie des discours et une généalogie des regards.

11/2011

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté