Recherche

Le Syndrome Nerval

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Les Imaginales 2023 : Le futur de la cité

Depuis sa création en 2002, le festival des Imaginales a su s'imposer comme l'un des rendez-vous majeurs des Littératures de l'imaginaire. Des milliers de passionnés se rassembleront à Épinal, du 25 au 28 mai prochain, pour découvrir les derniers ouvrages de science-fiction, fantasy, horreur... 

ActuaLitté

Dossier

Stan Lee, la géniale incarnation de la maison Marvel

Né en 1922, Stanley Martin Lieber, alias Stan Lee, avait en tête, dès son plus jeune âge, l'écriture d'un « grand roman américain » : sa carrière en tant qu'auteur et éditeur lui aura permis de participer à la construction d'un véritable empire du divertissement, Marvel Comics.

ActuaLitté

Dossier

La librairie et le Label Lir : les raisons de la colère

Une étude réalisée conjointement par le ministère de la Culture et de la Communication, le Syndicat de la librairie française et le Syndicat national de l’édition, le rapport de la mission « Livre 2010 » et celui d’Antoine Gallimard, remis au cours de l’année 2007, ont souligné la fragilité de la situation économique des librairies indépendantes et préconisé de faire du maintien et du développement de ces entreprises une des priorités de la politique du livre. 

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Goncourt de la biographie

Dès 1980, l'Académie Goncourt se dote d'une bourse pour soutenir les auteurs de biographie : Jean Lacouture reçoit la première récompense pour son ouvrage François Mauriac, consacré à l'auteur d'Un Nœud de vipères et publié par les éditions du Seuil. Devenu un Prix Goncourt au même titre que le Goncourt de la nouvelle, par exemple, le prix est désormais remis chaque année par les académiciens, au cours d'une cérémonie organisée à Nancy pendant l'événement Le Livre sur la Place.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix de la littérature arabe

Créé en 2013, le Prix de la littérature arabe est la seule récompense française distinguant la création littéraire arabe : il salue le roman ou le recueil de nouvelles d'un écrivain ressortissant de la Ligue arabe et auteur d'un ouvrage écrit en arabe et traduit en français ou directement écrit en français.

Extraits

ActuaLitté

Policiers

Le Syndrome Nerval

Un texte peut-il rendre fou ? Oui, surtout s'il s'agit d'une oeuvre de Gérard de Nerval restée jusque-là cachée. La folie est contagieuse, elle anime les différents protagonistes de ce roman. Tout au long d'une course-poursuite meurtrière s'affrontent à tour de rôle : un médecin mécène et collectionneur, à la tête d'un important groupe médical ; Louise, sa patiente, une vieille femme à la mémoire vacillante qu'il tient sous sa coupe depuis plus de cinq ans ; son assistant, spécialiste de Nerval, fiancé à une rousse comme le poète les aimait, elle-même fille d'un historien ivrogne mais influent. Autour d'eux gravitent une infirmière lubrique, un flic à la gueule de Frankenstein et deux fantômes qui mènent la danse... Un roman envoûtant sur la possession, l'usurpation et la fascination que continue d'exercer un texte à travers le temps.

04/2010

ActuaLitté

Littérature française

Le voyage de Nerval

Le Liban, comme un trait d'union lumineux entre deux écrivains. Dans les montagnes du Chouf la religion druze et ses secrets, La transmigration des âmes et les vies successives, clé d'entrée dans l'oeuvre de Gérard de Nerval. Denis Langlois relit pour nous le Voyage en Orient et propose un nouvel éclairage sur la vie et la mort de Nerval. Il s'adresse directement à l'auteur de Sylvie qui n'a jamais paru si proche. Le Voyage de Nerval offre aussi le regard d'un écrivain sur la création littéraire. Et sur ce lien particulier qui unit écrivains et lecteurs à travers les époques, et permet de défier le temps.

04/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

Nerval fantaisiste

La postérité a souvent négligé l'inspiration fantaisiste de l'oeuvre de Gérard de Nerval. La remettre à l'honneur ne revient nullement à nier sa part mélancolique, mais plutôt à la penser en relation avec une fantaisie investie des aspirations romantiques les plus hautes.

11/2019

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Dit Nerval

Ses visites étaient courtes, inattendues. "Comme l'hirondelle, il entrait lorsqu'il voyait la fenêtre ouverte, et faisait deux ou trois fois le tour de la chambre." Il ne restait jamais longtemps. "Comme une hirondelle qui se pose un instant et reprend son vol avec un petit cri joyeux." Cette image, qui ne me quitte pas, de Gérard en hirondelle est de Gautier. Théo laissait toujours une fenêtre ouverte à l'intention de son ami de collège, lequel abandonnait derrière lui quelques-uns des papiers qui encombraient les vastes poches de sa redingote. "Le mieux pour causer avec lui, c'était de l'accompagner dans la rue." Ou de partir en voyage. Tout à l'heure ils vont partir en Belgique ensemble, boire des bières et voir des blondes. " F. D.

07/2004

ActuaLitté

Critique littéraire

Lucidité de Nerval

Ce livre interroge le rapport entre l'oeuvre de Gérard de Nerval et la crise que traverse l'histoire de la France dans les années 1845-1855. Sa perception critique de la réalité sociale, politique, religieuse, esthétique, de son temps, est un des fondements originaux de ce texte.

08/2019

ActuaLitté

Critique littéraire

Gérard de Nerval

Souffrant du divorce entre le sentiment et la raison, Gérard de Nerval (1808-1855) affirme avant nul autre que c'est la poésie qui change la vie et non l'inverse. Voyageant dans les livres et dans les villes, c'est lorsqu'il est prisonnier des songes qu'il est véritablement lui-même. Parce qu'il considère sa vie comme un mythe, il défend la liberté d'en disposer à sa guise et choisit le chemin "mystérieux, qui va vers l'intérieur". Observateur éveillé de la vie onirique, il est celui qui, tout en vivant les risques de sa folie, sait en faire la matière d'une oeuvre littéraire. Après de nombreux séjours en maisons de santé, et un dernier dîner dans un cabaret des Halles, alors que Paris est sous la neige, il se pend, à l'aube du 26 janvier 1855, rue de la Vieille-Lanterne.

05/2010

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté