Recherche

Le Printemps des revenants

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Albums, romans : une sélection de 20 livres jeunesse pour Noël 2020

La crise sanitaire a contraint les librairies à fermer leurs portes depuis fin octobre dernier. Mais l’envie de lire est toujours là, car les livres sont le meilleur moyen de s’évader, d’apprendre, de se cultiver, de réfléchir, de rire aussi, à tous les âges et en famille.

ActuaLitté

Dossier

Dix poètes pour entretenir le goût de la poésie

Du 7 au 23 mars, le Printemps des poètes ouvre le bal aux vers, en vers, et contre tout. Parce que le goût pour la poésie dépasse amplement le seul plaisir solitaire d’une lecture intime, voici neuf auteurs à redécouvrir, neuf textes, traduits ou en français, dont les échos restent puissants aujourd’hui encore. 

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Leonard de Vinci

Fantastique visionnaire, inventeur de génie, les expressions manquent pour cerner la personnalité de Leonard de Vinci. Le 500e anniversaire de sa disparition est l'occasion de se replonger dans la vie, l'œuvre et l'héritage du peintre florentin, qui a multiplié les activités, de l'architecture à la botanique, en passant par la musique, la poésie ou encore la philosophie.

ActuaLitté

Dossier

Le catalogue des nouveautés éditeurs de la rentrée

Les éditeurs planchent depuis des mois, les auteurs ont réécrit leurs livres... et voici le grand moment : la présentation des nouveautés aux libraires. Alors, quoi de bon à se mettre sous la dent ?

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

ActuaLitté

Dossier

La librairie et le Label Lir : les raisons de la colère

Une étude réalisée conjointement par le ministère de la Culture et de la Communication, le Syndicat de la librairie française et le Syndicat national de l’édition, le rapport de la mission « Livre 2010 » et celui d’Antoine Gallimard, remis au cours de l’année 2007, ont souligné la fragilité de la situation économique des librairies indépendantes et préconisé de faire du maintien et du développement de ces entreprises une des priorités de la politique du livre. 

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Le Printemps des revenants

Timothée et Vincent sont deux amis d'enfance presque trentenaires. Alors qu'ils ont en apparence tout pour être heureux, ils ont la constante sensation de passer à côté de leur vie. Cette vie dont ils rêvent, mais qu'ils ne pourront jamais avoir, prisonniers de la cage dorée choisie par leurs parents. Un jour, ils retrouvent par hasard Mathias, le dernier membre de leur trio. Ces retrouvailles, ainsi que de nouvelles rencontres, vont bouleverser l'existence de Timothée et Vincent et ébranler leurs certitudes. Commence alors pour eux un véritable chemin de croix aux allures de rédemption, au cours duquel ils s'attaquent à la haute société qu'ils abhorrent tant. Optant pour l'insoumission, ils se recentrent sur l'essentiel : le travail, la spiritualité, la terre, la compassion, l'art et l'amour. Découvrez un récit initiatique moderne où poursuite des idéaux et quête de sens sont les sources d'une beauté libératrice. Parce qu'en France, aimer la vie, c'est un destin.

09/2020

ActuaLitté

Littérature étrangère

Le chant des revenants

Seule femme à avoir reçu deux fois le National Book Award, Jesmyn Ward nous livre un roman puissant, hanté, d'une déchirante beauté, un road trip à travers un Sud dévasté, un chant à trois voix pour raconter l'Amérique noire, en butte au racisme le plus primaire, aux injustices, à la misère, mais aussi l'amour inconditionnel, la tendresse et la force puisée dans les racines. Jojo n'a que treize ans mais c'est déjà l'homme de la maison. Son grand-père lui a tout appris : nourrir les animaux de la ferme, s'occuper de sa grand-mère malade, écouter les histoires, veiller sur sa petite soeur Kayla. De son autre famille, Jojo ne sait pas grand-chose. Ces blancs n'ont jamais accepté que leur fils fasse des enfants à une noire. Quant à son père, Michael, Jojo le connaît peu, d'autant qu'il purge une peine au pénitencier d'Etat. Et puis il y a Leonie, sa mère. Qui n'avait que dix-sept ans quand elle est tombée enceinte de lui. Qui aimerait être une meilleure mère mais qui cherche l'apaisement dans le crack, peut-être pour retrouver son frère, tué alors qu'il n'était qu'adolescent. Leonie qui vient d'apprendre que Michael va sortir de prison et qui décide d'embarquer les enfants en voiture pour un voyage plein de dangers, de fantômes mais aussi de promesses...

02/2019

ActuaLitté

Théâtre

Les Revenants

Dans une société polie ou ? règnent l'ordre et la morale religieuse, les secrets d'une famille, en apparence bien sous tous rapports, e ? clatent et re ? ve ? lent la cause des non-dits et des absences. 3 hommes, 2 femmes / 1 h 30

03/2022

ActuaLitté

BD tout public

Revenants

Olivier Morel a réalisé un film, L’Ame en sang, qui parle des vétérans de la guerre d’Irak atteints du trouble de stress post-traumatique. Ce film poignant, utile, diffusé sur Arte en 2011, et dans de nombreux festivals aux États-Unis et en Europe, rappelle que le nombre de suicides de vétérans est aujourd’hui supérieur à celui des soldats tués sur le sol irakien. Revenants n’est pas le livre du film. Mais il raconte l’histoire du film. C’est-à-dire l’histoire qui relie, intimement pourrait-on dire, le réalisateur aux vétérans qu’il a rencontrés. Olivier est donc le narrateur du livre. Né français, naturalisé américain et vivant aux Etats-Unis depuis 2005, son histoire personnelle s’inscrit pleinement dans le récit du livre. Revenants raconte surtout, dans ce lien qui unit le réalisateur aux vétérans, Ryan, Jason, Vince, Lisa, Wendy ou Kevin, cette délicate intimité qui projette Olivier au coeur des interrogations d’une société malade de sa guerre. La méthode narrative qu’a choisie Maël pour Revenants, tout en délicatesse allusive, refusant toute intrusion voyeuriste, a un rapport, dans le résultat, avec S de Gipi ou, plus évident encore, avec Le Photographe, de Guibert, Lefèvre et Lemercier. Ce n’est pas là le moindre des compliments que l’on pourrait adresser à Revenants.

09/2013

ActuaLitté

Littérature française

Revenants

"Pourquoi nos grands frères nous étaient-ils étrangers ? Où puisaient-ils leur sérieux ? Dans les relents de la guerre qui pour nous n'était qu'une épopée hollywoodienne, dans leur statut d'aînés, dans Mai 68 que de loin nous avions confondu avec le sésame de vacances éternelles ?" De Bois-Colombes à Paris, des Sables-d'Olonne à Stockholm, Patrice Lelorain met en scène la génération post-68, celle des silences et des non-dits, des causes incertaines, des gloires éphémères, des amours plurielles. Une génération perdue, qui ale rock pour bannière. Peuplé de fées désenchantées et de princes sans royaume, Revenants est une fresque underground, un roman choral écrit au cordeau.

08/2011

ActuaLitté

Littérature française

Les revenants de midi

Avec Les Revenants de midi, Jean-Marie Magnan donne un roman doué d'une force d'évocation et d'un onirisme peu communs. Au cœur de l'ouvrage se trouve Vincent, le héros, un Provençal, et plus précisément un Arlésien. En sept chapitres qui sont autant d'étapes de la vie de Vincent, des années 1920 à l'après-Mai 1968, se déroulent les mythologies personnelles de l'auteur, faites de rêves, de cruauté, d'amour, de douleur, de tendresse, et de complicité aussi. Inséré au sein d'un monde qui lui est propre, Vincent évolue tout au long du roman entre notables et filles de joie, tauromachie et littérature, famille recomposée et souvenirs du vieil Arles, Résistance et vie politique. Un chemin de vie des plus riches et des plus complexes, narré dans un style où la concision le dispute à l'efficacité. Un roman à lire, donc, pour tous ceux qui veulent bien aborder l'univers étrange et attachant de Jean-Marie Magnan.

08/2004

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté