Recherche

Le Point d'équilibre

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Points Terre : écologie et sauvegarde de la planète

Pour débattre et mobiliser autour de la question écologique et de la sauvegarde de la planète «Points Terre» une collection d'essais en poche pluraliste, engagée et interdisciplinaire. Face à l’urgence climatique, face aux défis majeurs que posent l’entrée dans l’anthropocène et la sauvegarde de la planète, la collection de poche « Points Terre » se propose d’ouvrir un espace d’échanges, d’analyse et de questionnements autour de la question écologique. 

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

ActuaLitté

Dossier

Le prix unique des frais de port du livre, une saga législative

40 ans après la loi sur le prix unique du livre, un nouveau texte législatif entend restaurer une certaine forme d'équilibre pour la vente du livre, mais cette fois sur internet. Le développement de différentes plateformes, Amazon en tête, aura en effet popularisé la gratuité — ou presque — des frais de port, au détriment des libraires indépendants. La facturation de frais de port minimaux suffira-t-elle à restaurer l'équilibre ?

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Jean d'Ormesson

Venu au monde dans le 7e arrondissement de Paris, le 16 juin 1925, au sein d’une famille noble, Jean d'Ormesson s'engagea tardivement, de son propre aveu, dans l'écriture, trop occupé qu'il était à lire. Il publie son premier ouvrage, L’amour est un plaisir, en 1956, aux éditions Julliard, mais son livre La gloire de l’Empire, en 1971, lui vaut une reconnaissance littéraire avec le Grand Prix du roman de l’Académie française.

ActuaLitté

Dossier

Rencontres nationales de la librairie 2019 : les libraires à Marseille

C’est à Marseille que s’ouvrent ce 30 juin les 5es rencontres de la librairie, occasion de réunir près de 1000 professionnels — dont 200 éditeurs et quelque 600 libraires. Deux journées professionnelles sous le thème « Engagé et sous tension, le libraire en équilibre ». 

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Jean d'Ormesson

En mars 2018, quelques mois après la disparition de Jean d'Ormesson, le 5 décembre 2017, sa fille Héloïse d'Ormesson annonce la création d'un prix littéraire pour lui rendre hommage. « C’est avec joie et fierté que je vous annonce la création du prix Jean d’Ormesson, qui sera décerné le 6 juin prochain au Centre national du livre (pour s’approcher de la date anniversaire de la naissance de mon père le 16 juin 1925) », explique-t-elle.

Extraits

ActuaLitté

Policiers

Le Point d'équilibre

Michael Brace et sa splendide épouse Suzanne n'ont pas d'enfant et font chambre à part. Le couple n'a plus désormais en commun qu'un seul projet : fêter son quinzième anniversaire de mariage. Tout en s'absorbant dans l'organisation de cette fête, Suzanne s'active mystérieusement. Elle quitte souvent la maison, modifie les termes de son assurance-vie et réclame une arme. Mais à quoi sont dues ses violentes migraines ? Aux images de violence paternelle qui l'assaillent ? A moins qu'elles ne soient les premiers signes d'une maladie mentale ? Michael, qui ne fait rien de ses journées, sinon rêvasser à un vieux projet de roman, prend peur. Dans un style limpide et glaçant, Frank Turner Hollon explore les pulsions de l'autodestruction et les ombres de la vie conjugale à la lueur blafarde d'un crime qu'on croyait impensable.

09/2008

ActuaLitté

Littérature française

Equilibre

Mon enfance sauvage, continue de susciter interrogations et admiration. Mais combien d'enfants sont-ils à avoir vécu une existence hors des sentiers battus ?? Equilibre, un récit pluriel, une traversée du miroir dont on ne sort pas indemne. Aujourd'hui, ce n'est pas seulement son histoire que Djalla nous livre, mais celle des autres. Celle d'un voisin, d'un ami, d'un inconnu. Pour les rencontrer, elle a dû parfois aller les chercher de l'autre côté de la planète. La plupart d'entre eux ont grandi en Ariège ou dans les Pyrénées. Comment ont-ils vécu cette vie imposée par leurs parents qui ont fait le choix d'habiter en marge de la société? ? Quel regard porte cette petite ariégeoise, fille du berger de Montségur, sur cette nouvelle population ? Que sont-ils devenus ? quarante ans plus tard ? Certains ont été à l'école, d'autres pas. Les enseignants les ayant eus en classe nous font un retour quelque peu atypique les concernant. Certains passages bousculeront très certainement vos esprits. .

04/2021

ActuaLitté

Sports

Coups de poing et points à la ligne

Ce livre aurait pu s'intituler la boxe dans la ville. Il est une chronique de la vie perpignanaise dans ses rapports avec le noble art de 1885, date à laquelle la boxe anglaise fait son apparition, à la fin du XXe où elle peut fêter plus d'un siècle d'existence. Cet ouvrage est tout à la fois une histoire des boxeurs, des clubs et des prévôts, des dirigeants mais aussi des quartiers, des rues, des cafés... car cette vie sportive s'est inscrite dans des lieux familiers encore visibles qui ne sont plus que hantés par les gants de cuir rouge, les coups de gong et des hommes sur des rings parfois improvisés. L'ancien Alcazar, devenu cinéma Familia et son parc ont disparu, mais l'ancien hôpital militaire avec ce qui fut le siège du Foyer Léo-Lagrange est toujours là, gardien des souvenirs, des sons, des odeurs... aujourd'hui encore en longeant ses hauts murs on voit passer les ombres des cogneurs, des stylistes, des encaisseurs tragiques de coups fabuleux, des k.o. techniques. Dans une soirée, le drame pouvait côtoyer la comédie et le tragique avoir sa part de ridicule devant un public le plus souvent féroce. Le Casal Catala et le Théâtre de Verdure aux Platanes, le Nouveau Théâtre, le Vélodrome ont aussi rejoint le Paradis des constructions festives perdues mais le Centro Espagnol est encore là même si depuis bien longtemps, il n'accueille plus les puncheurs venus de Barcelone et il n'y a plus de combat au Théâtre Municipal.... Il reste les bars, les cafés et il existe le Palais des Congrès. Ce livre fait revivre dans le contexte urbain des figures tutélaires presque mythiques du sport roussillonnais, de la boxe catalane, les héros oubliés : ils sont tous dans ce livre... petits ou grands, amateurs ou professionels... Admirable carrière de Biosca, des salles parisiennes à celles de Madrid, Barcelone, Milan, Alger... Nos boxeurs voyageaient et l'Indépendant donnait parfois de leurs nouvelles. Ils sont tous ou presque dans ce livre avec leurs clubs, leurs dirigeants emblématiques et souvent pittoresques, toujours passionnés : " Napoleon Orliac ", Gaetano, on ne peut les citer... Les petits clubs, les groupements éphémères, ont eux aussi droit au chapitre au même titre que les grands, les omni-sports : l'U.S.A.P. et le Foyer Léo-Lagrange qui eurent encore, vers les années 1960 de formidables équipes de boxeurs. Cette chronique n'oublie pas combien la boxe et le rugby furent proches. Les villes et villages du département, où il y eut des clubs (Rivesaltes, Port-Vendres, Ille sur Têt, Bages...) qui défendaient les couleurs de leur coin de Roussillon. Les jours heureux et les jours noirs, dans la ville qui bouge avant guerre, après guerre qui s'agrandit... L'histoire de la boxe se mélange avec une chronique des grands jours de joies, de fêtes. Chronique contemporaine de ceux qui montent sur un ring pour échanger des coups avec un inconnu et n'ont que quelques minutes pour montrer leur courage et souvent leur limites tant physiques que morales, ceux qui le lendemain reprenaient leur travail à l'usine, aux abattoirs, au nettoiement des rues, aux écuries du faubourg, à la gare, employés, ouvriers, ceux qui après défaite ou victoire, reprenaient l'entraînement amenaient femmes et enfants le dimanche, voir Lord Jim au cinéma ; leurs pères étaient allés voir le cirque Pinder où Carpentier rejouait avec application son match contre Dempsey... ceux là aussi méritaient quelques pages. Perpignan a ses " rugby ", son Castillet, la Sardane, et, grâce à Dalí, le centre du monde.... avec ce livre les Perpignanais n'oublieront pas que des coups de gong ont accompagné son histoire.

04/2012

ActuaLitté

Critique littéraire

Helvétique équilibre. Dialogues avec le Point de vue suisse du Prix Nobel de littérature 1919

En 1919, Carl Spitteler (1845-1924) devient le premier Suisse à recevoir le prix Nobel de littérature. Notre point de vue suisse, son discours prononcé au début de la Première Guerre mondiale en faveur de la paix et de la neutralité, avait marqué l'esprit de Romain Rolland ou Blaise Cendrars. Cent ans plus tard, le voici dans une nouvelle traduction, et en dialogue avec huit écrivains suisses contemporains. Quel rapport la Suisse et ses habitants entretiennent-ils avec leurs voisins européens ? Avec la question des migrants ? Les frontières sont-elles toujours aussi définies qu'il y a un siècle ? Quelles valeurs rattache-t-on aujourd'hui à cette fameuse neutralité helvétique ? Neuf textes et autant de points de vue sur des questions brûlantes.

03/2019

ActuaLitté

Littérature française

Jeux d'équilibre

Numéro 1, Numéro 2, Numéro 3... Ainsi nomme-t-elle ses amants. Angèle mène une revanche singulière et n'y va pas avec le dos de la cuillère. Jeux d'équilibre est l'épopée d'une femme en quête d'elle-même quitte à y laisser quelques plumes.

03/2021

ActuaLitté

Techniques artistiques

Point par point

Débridez vos projets tricot en explorant les 6 familles de points décrites par Laura Valfort, alias @petitebiche_rose sur Instagram. Points basiques, ajourés, fantaisies, reliefs, côtes, torsades ; ils sont tous déclinés en de multiples variantes aux effets tous différents. La bonne idée de l'autrice : montrer les différents rendus d'un même point afin de voir comment changer de fil (matière, texture, couleur, épaisseur...) peut changer radicalement l'aspect de votre tricot. Une section finale propose 8 patrons d'accessoires pour une mise en pratique immédiate (châle, écharpe, bonnet, tour de cou, couverture bébé, sac, plaid et housse de coussin). A suivre à la lettre... ou pas ! Et si c'était le moment de jouer avec vos propres idées ?

10/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté