Recherche

Lafcadio Hearn

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Lafcadio Hearn et les Etats-Unis

Considéré comme l'un des plus grands écrivains de la seconde moitié du xixe siècle, Lafcadio Hearn a vécu dix-neuf ans aux Etats-Unis, dont sept ans à Cincinnati, jusqu'en 1878, et près de dix ans à la Nouvelle-Orléans, jusqu'en 1888. A Cincinnati et à la Nouvelle-Orléans, Hearn exerça le métier de journaliste. Il écrivit sur les sujets les plus variés : danses et chants noirs, abattoirs, crimes, vaudou, coutumes créoles, communautés espagnoles et philippines, etc. avec un sens du détail, une verve, une alacrité et parfois un humour singulier. Il défia les conventions, les préjugés et la pudibonderie de son époque victorienne. Ses textes sur Cincinnati et la Nouvelle-Orléans constituent un témoignage unique, à caractère ethnographique, sur tout un pan jusque-là méconnu de la société américaine des années 1870 et 1880. Ses articles, ceux, en particulier, sur la vie misérable des dockers afro-américains de l'Ohio, sur les chants et les danses noires de Cincinnati et de la Nouvelle-Orléans, avant l'avènement du jazz, ou sur le vaudou louisianais dont, à l'époque, on ne pouvait réaliser ni enregistrements ni photographies, ont aujourd'hui valeur de documents exceptionnels. Observateur minutieux et audacieux, il n'hésita pas, bien souvent, à s'aventurer là où peu d'autres en auraient eu le courage ou auraient songé à le faire. Les textes présentés ici, rédigés pour des journaux à Cincinnati et à la Nouvelle-Orléans, constituent un échantillon représentatif de son talent de journaliste et de prosateur, de son ouverture d'esprit et de la grande diversité de ses intérêts.

04/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

Lafcadio Hearn. La passion de l'ailleurs

Lafcadio Hearn est l'un des personnages les plus singuliers, les plus fascinants et les plus attachants de la littérature. Grec par sa mère, irlandais par son père, curieux, sensible et cultivé, il fut notamment l'un des premiers Européens à s'intéresser avec une profonde sympathie à la vie des Noirs des Etats-Unis et des Antilles et à écrire sur leurs danses, leurs musiques, le vaudou et la langue créole. Il s'intéressa à bien d'autres sujets, mais il est surtout connu comme le plus fin et le plus minutieux chroniqueur du Japon de son époque, pays dont il adopta la nationalité et où il vécut jusqu'à sa mort, en 1904. " Il fallait, disait de lui Stefan Zweig, que soit né quelque chose d'entièrement hors du commun, un instrument d'une précision infinie, apte à déceler la moindre des vibrations de l'âme, à la transmettre selon une transcription secrète, et, bien plus : cet homme providentiel devait apparaître au moment où le Japon était mûr pour lui et lui pour le Japon... les livres de Lafcadio Hearn ne donnent plus du tout l'impression d'être écrits avec une plume ? ; ils semblent bien plutôt dessinés avec tendresse dans une perspective rapprochée au moyen du fin pinceau à lavis des Japonais, dans des couleurs délicates, telle la laque qui recouvre leurs ravissantes petites boîtes, spécimens particulièrement exquis de cet art décoratif, de ce bric-à-brac qu'il a lui-même décrit une fois avec tant d'amour. "

02/2020

ActuaLitté

Beaux arts

Yokai. Fantômes du Japon. Horreurs et prodiges

Bienvenue dans le petit musée nippon de l'horrible poétique et du bizarre inquiétant, où les aveugles font pleurer les morts et où les femmes disparues reviennent hanter leurs amants. Dans ce premier volume de Yokaï - Fantômes du Japon, plongez dans le fantastique japonais à travers dix-huit contes illustrés par les plus grands maîtres de l'estampe. Compilées par Lafcadio Hearn au cours de ses pérégrinations dans l'archipel, ces histoires où le merveilleux côtoie le mystique et l'effroyable baignent dans un folklore bouddhiste et shintoïste qui ne manquera pas de surprendre le lecteur occidental. Laissez à l'entrée vos imaginaires gothiques : les contes recueillis par Lafcadio Hearn sont bien différents de ceux auxquels l'Occident s'est accoutumé. Jeunes gens séduits par des êtres surnaturels dans Le Vampire au fond des eaux ou La Légende du village des joueurs de koto, calligraphies et dessins prenant vie dans Le Prêtre qui écrit avec cinq pinceaux en même temps ou Le Gamin qui dessinait des chats, apparitions divines dans Le Songe d'un jour d'été ou Celui qui voulait rencontrer Bouddha... De l'apparition à la possession, en passant par le maléfice, la résurrection ou la quête d'illumination bouddhiste, c'est tout un univers qui se déploie au fil des pages, servi par la prose épurée de Lafcadio Hearn et par de magnifiques estampes ukiyo-e de l'ère Edo.

09/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

Kwaidan. Histoires et études de sujets étranges

Saviez-vous que les fantômes, au Japon, sont surtout des femmes ? Qu'ils comportent bien plus de catégories que les nôtres ? Et surtout, qu'ils ne font peur à personne ? Chez les Extrême-Orientaux, si un vivant croise une personne enterrée trois mois plus tôt, il ne ressentira nulle crainte, nul étonnement même : tous deux bavarderont comme de vieux amis qui se sont quittés la veille, riront, boiront, connaîtront peut-être des rapports intimes qui préludent à une étrange progéniture. Là-bas, au loin, le fantôme appartient à la vie quotidienne – comme une fée ou un dragon dans nos contes de fées. Et pourtant, malgré leur intrusion toute naturelle dans la vie quotidienne, ces fantômes-là diffèrent-ils tellement des nôtres ? Que rencontre-t-on, dans Kwaidan ? Une sorte de goule, une fantôme revendicatrice, un saule fantôme, un cerisier qui vit grâce à l'âme d'un vieillard, des têtes sans corps, des corps sans visage, une belle femme réincarnée en oiseau fidèle, une armée fantôme qui écoute le récit de sa défaite, les larmes aux yeux, un rêve qui laisse des traces bien tangibles au réveil – mais sous une étrange allégorie, un époux qui, après des années de mariage, s'aperçoit que sa femme n'est pas de ce monde...

01/2018

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Chita

"Un jour de février - un de ces jours cristallins de nos hivers du Sud sans neige où l'air est pur et vif et où les contours ressortent aussi distinctement qu'à travers le foyer d'une lentille adamantine -, Julien La Brierre lut attentivement sa brève épitaphe dans cette remarquable clarté, et eut bien du mal à détacher les yeux du nom de son épouse inscrit dans la pierre : Adèle, morte noyée. A peine six mois s'étaient écoulés depuis qu'elle reposait dans ce haut mur de tombes, cet étrange colombarium colonial où les morts dormaient en rangs serrés derrière des plaques de marbre carrées gravées de lettres noires ou couvertes de caractères en bronze. Et cependant, dans la rangée du haut, son lieu de repos avait déjà l'air bien ancien. Car, sous notre soleil du Sud, la flore des cimetières donne l'impression de se manifester spontanément, de jaillir d'un coup en une profusion luxuriante".

08/1996

ActuaLitté

Religion

Ecrits sur le bouddhisme japonais

Dès son arrivée au Japon en 1890, Lafcadio Hearn découvre l'importance du bouddhisme dans la vie quotidienne et l'imaginaire de ce pays. Sur le fonds archaïque constitué parle shintoïsme, la nouvelle religion venue de l'Inde et de la Chine a posé une philosophie plus tendre, des grâces artistiques et l'enchantement de légendes faites pour apaiser l'angoisse humaine. Lafcadio Hearn n'aura pas trop des quatorze années de sa vie japonaise pour les inventorier. On trouvera dans le présent recueil un choix des textes les plus représentatifs de sa réflexion sur le bouddhisme japonais. Une question se pose aujourd'hui : pourquoi tant d'Occidentaux partent-t-ils à la recherche des religions orientales et du bouddhisme en particulier ? Lafcadio Hearn nous aide d'autant mieux à y répondre qu'il traite les problèmes métaphysiques les plus austères avec des images aussi simples qu'inattendues.

06/1993

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté