Recherche

Laetitia Cavagni

Extraits

ActuaLitté

Poésie

Errances et vie

Un vibrant recueil de poèmes plus que touchant, à cause ou grâce au profond désarroi et même au désespoir intense. Trop intense peut-être pour une seule vie. Une quête perpétuelle de tant de choses perdues. La mort, la vie, l'amour, l'absence luttent dans cet ouvrage. La vie de l'auteur est devenue une course à la recherche du "moi". Et pourtant, il existe une ambiguïté entre une envie de vivre et une oppressante mélancolie. Cette poésie ne trouvera son sens que dans une culpabilité certaine et un profond mal de vivre mêlé à une force de vivre inépuisable. "Viens ! viens ! demain existera demain aujourd'hui est à nous".

02/2019

ActuaLitté

Littérature française

Le temps amoureux

" Elle se concentrait toujours sur sa respiration à lui pour apaiser son coeur. Parfois, lorsque sa fatigue affaissait ses épaules, Jean posait la tête d'Emma contre sa poitrine. Ils ne bougeaient plus. Emma devenait légère, ses paupières se fermaient. Jean sentait qu'elle s'apaisait enfin. Ses pensées s'assoupissaient aussi. Il osait caresser sa nuque, ses épaules sans qu'elle ne s'en aperçoive. " Sous le ciel de Paris se succèdent des histoires d'amour passionnées. D'un récit à l'autre, Jean, Emma et Adèle traversent ensemble des étapes cruciales de leur existence. Les femmes y sont souvent habitées par une tristesse profonde et inconsolable que l'amant va tenter d'apaiser. L'imagination du lecteur est ici habilement sollicitée pour combler les ellipses de récits au lyrisme envoûtant et tisser des liens entre les différents personnages. Au fi l des pages, leurs présences se mêlent pour composer un étonnant kaléidoscope des relations amoureuses.

08/2019

ActuaLitté

Cinéma

Portier de nuit. Liliana Cavani

Cet essai interroge Portier de nuit, chef-d'oeuvre de Liliana Cavani, qui suscita bien des controverses à sa sortie en 1974. Il questionne l'esthétique de la cinéaste, la lecture qu'elle produit du nazisme, le lien d'amour qui lie un ancien bourreau et sa victime. A partir de la notion de "zone grise" forgée par Primo Levi, il ausculte la figuration des pulsions, les dédales de la mémoire, la représentation de situations extrêmes ainsi que le jeu transcendant de Charlotte Rampling et Dirk Bogarde. Lors des polémiques que le film engendra, la voix de Michel Foucault s'éleva. L'ouvrage de Véronique Bergen déconstruit la lecture foucaldienne et réarticule la question de la figuration de la Shoah à partir des positions de Claude Lanzmann. En analysant Portier de nuit, le livre approche l'oeuvre d'une cinéaste que Pasolini qualifiait d'"hérétique et de révolutionnaire". La caméra de Cavani sonde les mouvements du désir, des forces transgressives et les points de crise de l'Histoire. Dans Portier de nuit, elle découpe deux figures en marge, Max (Dirk Bogarde) et Lucia (Charlotte Rampling) dont l'amour fou, jugé malsain, déclaré pathologique, est condamné par tous durant la Deuxième Guerre mondiale et lors de leur retrouvailles douze ans après la Libération.

09/2021

ActuaLitté

Littérature française

Laëtitia ou la fin des hommes

Dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, Laëtitia Perrais a été enlevée à 50 mètres de chez elle, avant d'être poignardée et étranglée. Il a fallu des semaines pour retrouver son corps. Elle avait 18 ans. Ce fait divers s'est transformé en affaire d'Etat : Nicolas Sarkozy, alors président de la République, a reproché aux juges de ne pas avoir assuré le suivi du "présumé coupable", précipitant 8 000 magistrats dans la rue, en février 2011. Mais Laëtitia Perrais n'est pas un fait divers. Comment peut-on réduire la vie de quelqu'un à sa mort, au crime qui l'a emporté ? Pendant deux ans, Ivan Jablonka a rencontré les proches de la jeune fille, sa soeur jumelle, ses parents, ses amis, les responsables des services sociaux, ainsi que l'ensemble des acteurs de l'enquête, gendarmes, juges d'instruction, procureurs, avocats et journalistes, avant d'assister au procès du meurtrier, en octobre 2015. De cette manière, Ivan Jablonka a pu reconstituer l'histoire de Laëtitia. Il a étudié le fait divers comme un objet d'histoire, et la vie de Laëtitia comme un fait social. Car, dès sa plus jeune enfance, Laëtitia a été maltraitée, accoutumée à vivre dans la peur, et ce parcours de violences éclaire à la fois sa fin tragique et notre société tout entière : un monde où les femmes se font harceler, frapper, violer, tuer. Ivan Jablonka poursuit son projet d'exploration des frontières entre littérature, histoire et sciences sociales. Ce livre est une expérience d'écriture autant qu'une enquête, destinée à rendre à Laëtitia sa singularité et sa dignité.

08/2016

ActuaLitté

Religion

Faire nôtre l'exhortation. Amoris Laetitia

Si l'exhortation apostolique Amoris laetitia a été violemment prise à partie, on peut également dire qu'elle n'a pas été prise au sérieux et bien peu mise en oeuvre. On attendait du pape François une directive magistérielle universelle alors que, adoptant une approche inédite, il renvoie chacun à la responsabilité et au discernement et invite à pratiquer le dialogue pastoral pour créer des processus et des itinéraires adaptés. Le moment est venu de tirer de l'oubli cette exhortation et d'en reprendre sereinement la lecture pour en comprendre le sens et la portée, mais également pour en saisir les interpellations et toute la fécondité potentielle. Six théologiens et pasteurs, de l'Europe et du Québec, ont entrepris de relire Amoris laetitia et d'en faire ressortir les voies d'avenir. L'Eglise est fermement exhortée à prendre en compte la situation réelle des familles et à écouter avec elles l'Evangile afin de discerner des voies de croissance.

02/2021

ActuaLitté

Littérature française

Gamiani ou deux nuits d'excès

La collection "Les Atemporels" de JDH Editions, réunit un choix de ces oeuvres qui ne vieillissent pas, qui ont une date de publication (indiquée sur la couverture) mais pas de date de péremption. Car elles seront encore lues et relues dans un siècle. Gamiani, le seul érotique romantique, marque d'une empreinte profonde tous ses lecteurs. Les "deux nuits d'excès" annoncées par le sous-titre de l'ouvrage sont deux nuits d'amour à trois - la comtesse Gamiani, Fanny et Alcide -, au cours desquelles chacun de ces personnages fait à ses partenaires le récit de son initiation et de ses plus singuliers exploits d'alcôve. L'ensemble constitue une sorte d'encyclopédie des dépravations.

10/2020

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté