Recherche

La souveraineté numérique

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Mangas.io : l’avenir du manga numérique ?

Une application pour lire ses mangas en illimité et légalement : la communauté l’attend depuis des années. Cependant, aucune solution ne semble pour l’instant satisfaire les millions de lecteurs pirates français... Mais grâce à son système à l’abonnement, Mangas.io tente de faire évoluer le marché du manga numérique. 

ActuaLitté

Dossier

Télécharger gratuitement des livres numériques

Télécharger gratuitement des livres numériques

ActuaLitté

Dossier

Procès Internet Archive : l'édition contre le prêt numérique contrôlé

En juin 2020, quatre groupes d'édition, Hachette, HarperCollins, Wiley et Penguin Random House, portent plainte contre la plateforme patrimoniale Internet Archive, l'accusant de « violation massive du copyright ». En cause, la bibliothèque d'urgence mise en place par le site à l'occasion de la pandémie du coronavirus.

ActuaLitté

Dossier

Le livre numérique fête ses 50 ans : un anniversaire, tout en histoire

Certains membres du Projet Gutenberg, célèbre plateforme dédiée à la préservation d'ouvrages du domaine public, ont décidé de sortir les bougies. L'ebook célèbre ses 50 années – né en 1971 ! – qu'il n'a effectivement pas l'air d'avoir. Si le grand public l'a découvert avec les premières liseuses, ActuaLitté, en partenariat avec ces passionnés, retrace une histoire de l'ebook. Un dossier exceptionnel.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix “Envoyé par La Poste”

Créé par la Fondation d’entreprise La Poste, le prix « Envoyé par La Poste » récompense un manuscrit (roman ou récit) adressé par courrier, sans recommandation particulière, à un éditeur qui décèle, avec son comité de lecture, un talent d’écriture et qui décide de le publier.

ActuaLitté

Dossier

Vois Lis, Voix Là : le podcast de ActuaLitté

Avec le développement fulgurant du livre lu, c’est toute une dimension audio qui se développe désormais dans le monde du livre. Ce qui devait pousser la rédaction à diversifier ses approches, avec la création d’un podcast dédié. Des livres, des auteurs, des lectures, des chroniques, et bien d’autres choses encore.

Extraits

ActuaLitté

Faits de société

La souveraineté numérique

« La mondialisation a dévasté nos classes populaires. L'Internet va dévorer nos classes moyennes.La grande dépression que nous connaissons depuis cinq ans n'est qu'un modeste épisode en comparaison du cataclysme qui s'annonce.La France et l'Europe n'ont aucune maîtrise sur cette révolution. L'Internet et ses services sont contrôlés par les Américains.L'Internet siphonne nos emplois, nos données, notre vie privée, notre propriété intellectuelle, notre prospérité, notre fiscalité, notre souveraineté.Nous allons donc subir ce bouleversement qui mettra un terme à notre modèle social et économique.Y a-t-il pour nous une alternative ? Oui.C'est l'ambition de ce travail que de nous en donner la chance. »P. B.

01/2014

ActuaLitté

Droit

Où va le parlement ?. De la souveraineté nationale à la souveraineté numérique - 2ème édition

Avec la transformation digitale de la société, nous sommes en train de passer d'une souveraineté nationale à une souveraineté numérique, d'une culture de l'obéissance à une culture de la soumission ou encore d'une autorité verticale à une autorité de plus en plus horizontale. Ces mutations viennent troubler le fonctionnement de la démocratie parlementaire. Ce livre fait donc le point sur la démocratie représentative dont les deux piliers restent la représentation et la représentativité. La notion de représentation permet aux représentants de décider dans l'intérêt général. La représentativité assure aux citoyens la possibilité de défendre leurs intérêts particuliers. Mais mélanger ces deux notions au sein d'une même assemblée conduit à un blocage. Le développement des nouvelles technologies a augmenté l'hétérogénéité de la représentativité en facilitant une action directe sur le pouvoir politique. Les réseaux sociaux ont ainsi chamboulé le rapport d'autorité-obéissance entre le pouvoir et les électeurs. Cependant, le rejet de la démocratie parlementaire pourrait donner naissance à des régimes autoritaires. L'auteur nous rappelle que la démocratie représentative est une alternative de la démocratie directe et que toutes les difficultés qu'elle connaît reposent sur cette ambiguïté structurelle. Quels sont alors les moyens pour assurer l'adéquation entre représentants et représentés ?? Ce livre apporte une réponse magistrale.

07/2022

ActuaLitté

Philosophie

Bodin et la souveraineté

Comment disposer d'un pouvoir politique suffisamment dégagé de toute entrave pour pourvoir en toutes circonstances la communauté des lois dont elle a besoin ? Comment instituer ce pouvoir pour que, dans le même temps, sa liberté ne se tourne pas en moyen d'oppression ? Telles sont les deux questions auxquelles le concept bodinien de souveraineté tente de répondre sans les séparer. Parce qu'il faut un pouvoir qui ne soit jamais paralysé, c'est à une souveraineté indivisible et sans partage qu'il appartient de faire la loi et de pourvoir à son exécution. Mais parce que cette souveraineté n'existe que pour la défense de la république et de ses membre l'arbitraire en est nécessairement exclu. En imaginant une combinaison possible entre l'efficacité du pouvoir et la garantie des sujets, l'œuvre politique de Jean Bodin (1529-1396) se situe donc aux origines de la réflexion moderne sur le droit de l'Etat.

10/1998

ActuaLitté

Sociologie

La souveraineté du people

Les premiers seront les derniers, prophétisaient les Evangiles. Concernant les people, ils ne se sont pas trompés. Beaucoup de derniers sont devenus les premiers ; ils s'appellent par exemple Kim Kardashian ou Justin Bieber. L'histoire contemporaine a transformé ces personnages insignifiants en idoles incontournables. Pour de nombreux jeunes, et de moins jeunes, le nom de Jean Baptiste Giacobini ou Nabila signifie quelque chose. D'autres considèrent, au contraire, que quelques basses oeuvres tiennent lieu d'oeuvres à ces deux-là. Leur triomphe peut nous faire rire ou pleurer, cela ne nous dispense pas de le comprendre. Pourquoi notre époque a-telle couronné l'insignifiance ? En l'espace d'un demi-siècle, tout se passe comme si la hiérarchie des valeurs s'était déplacée de Foucault (Michel) à Foucault (Jean-Pierre). La jeunesse d'hier défilait derrière Karl (Marx), celle d'aujourd'hui préfère Karl (Lagerfeld). La meilleure façon de comprendre une époque, est de se pencher sur ses obsessions. La nôtre est obsédée par la célébrité. Chaque jour, dans des milliers d'émissions de télé-réalité, des individus de par le monde s'humilient dans des postures que les militants des droits de l'homme ne manqueraient pas de dénoncer si ces " candidats " à la honte n'étaient pas tous volontaires. Manger des sauterelles, évoquer sa frigidité ou son micro-pénis, ou tout simplement rester en garde à vue dans un studio de télévision pendant 30 jours, tout est bon pour devenir un " people ". La société, autrement dit le peuple, a érigé le people en souverain. La célébrité a désormais son royaume partout dans notre monde. Le fait est suffisamment frappant pour mériter que l'on s'y arrête, quel que soit le mépris que l'on peut nourrir par ailleurs pour un sujet aussi futile. Tenter d'analyser ce phénomène pourrait même nous permettre de mieux vivre. Car, la meilleure façon de ne pas céder à la déploration au sein d'une époque fascinée par des people est de chercher à comprendre ce que l'on désapprouve. Comment expliquer la mutation de la célébrité en valeur suprême ? La question constitue un vrai défi pour le sociologue.

02/2016

ActuaLitté

Actualité et médias

Nécessaire souveraineté

" Coralie Delaume connaissait mieux que quiconque cette forfaiture intellectuelle qui consiste à assimiler le "souverainisme' (le suffixe en lui-même n'est là que pour faire de ce mot un stigmate) à un identitarisme. Alors que la souveraineté n'est que l'autre nom de la démocratie, faire de sa défense une forme de nationalisme et de "fermeture à l'autre' (selon le vocabulaire en vigueur) permet de maquiller en noble ouverture le contournement systématique de toutes les institutions démocratiques par des instances "indépendantes', c'est-à-dire non élues. Pendant des années, à travers ses articles, ses interviews, Coralie a dévoilé cette trahison opérée notamment au nom de l'idéal européen. (...) Toute chose qu'elle faisait avec une précision chirurgicale. (...) Reste aujourd'hui ce texte, qui embrasse sa pensée, qui pose des jalons et trace un chemin pour quiconque, parmi les gouvernants, aurait l'ambition de perpétuer la France et la République. Ce texte, et tous les autres, comme une obligation, pour ceux qui restent, de ne pas laisser se défaire encore un peu la démocratie. Pour que nous poursuivions, à notre tour obstinés, le combat contre l'hypocrisie, les forfaitures et les mensonges, ces fantômes devant lesquels Coralie Delaume a jusqu'au bout refusé de s'incliner. " (Natacha Polony)

09/2021

ActuaLitté

Histoire internationale

Souveraineté numérique européenne. Innovations, échecs et espoir de 1900 à nos jours

"La nation qui deviendra leader dans le domaine de l'intelligence artificielle dominera le monde" V. Poutine Hégémonie des GAFAM, impacts des cyberattaques sur les entreprises et les Etats, risque d'ingérence de puissances étrangères dans nos démocraties grâce à la donnée... La dépendance européenne envers une puissance numérique étrangère paraît avoir atteint son paroxysme quand l'hébergement des données médicales des Français a été confiée à Microsoft pendant la pandémie. Comment l'Europe, qui menait la course autrefois, a-t-elle pu se retrouver en retrait face aux leaders mondiaux des nouvelles technologies ? Ce livre s'intéresse aux racines du mal à travers le récit passionnant des innovations numériques au cours de l'histoire. De l'apparition du premier ordinateur en Allemagne jusqu'à l'émergence des géants de la Silicon Valley, en passant par la Seconde Guerre mondiale, où des millions de vies ont été sauvées grâce à la maîtrise de la cryptographie ; il dresse la liste des inventions européennes qui auraient pu propulser le continent au rang de leader tant il menait la course. Il illustre ses opportunités et ses échecs, et donne des pistes pour sortir de la sidération dans laquelle nous laissent aujourd'hui les acteurs américains et chinois désormais, tant les outils de puissance numérique sont indissociables de la puissance des Etats.

07/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté