Recherche

La prière de Neslie L.

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Albums, romans : une sélection de 20 livres jeunesse pour Noël 2020

La crise sanitaire a contraint les librairies à fermer leurs portes depuis fin octobre dernier. Mais l’envie de lire est toujours là, car les livres sont le meilleur moyen de s’évader, d’apprendre, de se cultiver, de réfléchir, de rire aussi, à tous les âges et en famille.

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

ActuaLitté

Dossier

Le catalogue des nouveautés éditeurs de la rentrée

Les éditeurs planchent depuis des mois, les auteurs ont réécrit leurs livres... et voici le grand moment : la présentation des nouveautés aux libraires. Alors, quoi de bon à se mettre sous la dent ?

ActuaLitté

Dossier

De l'auteur à la création : le rapport Racine, une nouvelle politique publique

141 pages de constats, d’observations, de commentaires, découlant des différentes auditions menées ces derniers mois : le rapport de Bruno Racine fait office de pavé dans la mare, lancé depuis les hauteurs de la tour Montparnasse. Et le ministre de la Culture, Franck Riester, se laisse encore quelques semaines avant de présenter les mesures qui en découleront.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Goncourt de la biographie

Dès 1980, l'Académie Goncourt se dote d'une bourse pour soutenir les auteurs de biographie : Jean Lacouture reçoit la première récompense pour son ouvrage François Mauriac, consacré à l'auteur d'Un Nœud de vipères et publié par les éditions du Seuil. Devenu un Prix Goncourt au même titre que le Goncourt de la nouvelle, par exemple, le prix est désormais remis chaque année par les académiciens, au cours d'une cérémonie organisée à Nancy pendant l'événement Le Livre sur la Place.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix de la littérature arabe

Créé en 2013, le Prix de la littérature arabe est la seule récompense française distinguant la création littéraire arabe : il salue le roman ou le recueil de nouvelles d'un écrivain ressortissant de la Ligue arabe et auteur d'un ouvrage écrit en arabe et traduit en français ou directement écrit en français.

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

La prière de Neslie L.

« Manipulé ou pas, ce peuple est malheureux. Le départ de tant d'Haïtiens, notamment pour s'expatrier aux États-Unis, illustre leur désespoir de voir la situation de leur pays s'améliorer un jour jusqu'à leur permettre d'y réaliser les projets auxquels ils aspirent. Mais ceux qui partent sont ceux qui ont assez de force ou de moyens pour le faire. Comme toujours, les plus malheureux, les plus démunis, restent cloués dans leur misère. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 80 % de la population haïtienne vivent sous le seuil de pauvreté, avec un revenu annuel moyen – que voudraient bien toucher les plus démunis ! – qui ne dépasse pas 750$. Misère économique, mais aussi misère sociale et sanitaire : paludisme, sida, tuberculose, méningite ; les Haïtiens ne connaissent tout cela que trop bien. » Une fois n'est pas coutume, Jean-François Mattei délaisse la fiction pour aborder un destin authentique. Un projet qui s'impose de lui-même lorsque l'aide à domicile de sa mère lui demande d'écrire son histoire. Haïtienne, Neslie viendra clandestinement en France sous une fausse identité, obtiendra de nouveaux papiers grâce à un retraité du ministère de l'Intérieur et repartira s'engager dans la politique de son pays natal... Témoignage à deux niveaux, pétri d'humanité, l'ouvrage croise les existences et leurs virages imprévus, invitant à partager bien plus qu'une simple tranche de vie.

10/2015

ActuaLitté

Religion

Prier le Notre Père. Prière juive, prière chrétienne, prière "adamique"

" Je médite depuis des mois sur les mots du " Notre Père ". Ces mots se sont emparés de moi : plus je réfléchis à chacun d'entre eux, plus il m'apparaît qu'ils sont à mettre sur toutes les lèvres car ils concernent tous les hommes. C'est la prière d'un Juif nommé Yéshoua. Il l'a transmise à ses disciples, Juifs comme lui, et eux l'ont transmise au monde. Au cours de ce processus de transmission, par le fait de l'histoire d'un empire, celui de Rome, elle est devenue la prière d'une nouvelle religion. Telle n'était probablement pas la volonté du Christ lorsqu'il l'enseigna à ses disciples - son message était universel. Cette prière concerne l'homme, " adam " dans son essence, fait à l'image de Dieu et appelé à être à sa ressemblance. C'est en ce sens que le " Notre Père " est une prière adamique ". A travers l'éclairage et la richesse de la langue hébraïque, il s'agit de ramener dans une marche bienheureuse des fils à leur Père. Un " Abba " (papa) qui, comme nous le montre la parabole du fils prodigue, guette le retour de chacun de ses enfants pour festoyer avec lui et ses frères dans la maison familiale. Une véritable rencontre avec une prière qui nous ramène dans les racines juives de la foi chrétienne.

06/2019

ActuaLitté

Religion

Prier sans cesse. Conférence sur la prière

"Priez sans cesse" . L'invitation du Seigneur a toujours résonné dans le coeur des moines et des chrétiens commeun idéal. Il ne s'agit bien sûr pas de dire des prières continuellement, mais, comme Cassien nous l'apprend dans une fineanalyse, à demeurer dans un état de prière, une disposition intérieure qui est un dialogue perpétuel avec le Seigneur. Cela nepeut se réaliser, bien sûr, que si toute notre existence tend ellemêmeà cette communion, quand nous l'aurons établie sur cefondement qu'est l'humilité. Car comment rester uni à Dieu en pensée et de coeur, si nos attitudes contredisent cettecommunion ? Tout ce qui nous ramène à notre moi ou aux possessions égoïstes constitue ici un obstacle majeur. Cassiendétaille ensuite les quatre formes de prière dont parle l'Apôtre Paul : demandes, souhaits, supplications, actions de grâces (1Tim 2), mais pour revenir au but que poursuit sans cesse tout croyant authentique : la pureté du coeur qui seule permet l'union àDieu. Le commentaire du "Notre Père" qui suit, est l'occasion de mettre en oeuvre ces principes de base. En entrant dansl'attitude filiale que cette prière parfaite nous communique, nous réalisons le but de toute vie chrétienne : devenir un avec le Fils, comme le baptême nous en a ouvert la possibilité. Et, soyons en assurés, Dieu écoute toujours nos prières, même si nous nesommes pas parfaits. A propos de l'auteur : Jean Cassien est mal connu. On ne sait si le nom de Jean lui fut donné à son baptême ou quand il devint moine, ni s'il naquit en Dobroudja (Roumanie) ou en Provence. Il est certain que, très jeune, il fut moine à Bethléem. Vers 385 il partit pour l'Egypte avec un fidèle compagnon, le prêtre Germain, et il y passa une quinzaine d'années. Vers 400, il se rendit à Constantinople, où Jean Chrysostome l'ordonna diacre.

11/2021

ActuaLitté

Religion

TROIS PRIERES. Le Notre père, la prière au Saint-Esprit, la prière de Saint Ephrem

Olivier Clément commente ici trois prières traditionnelles. La première, connue de tous, est le " Notre Père ". Il ne s'agit pas de rivaliser avec des lectures prestigieuses, mais de déceler, dans la densité même du texte, la révélation trinitaire, les voies de la communication, en somme cette " prière de feu " dont parlait Cassien. Suivent deux prières familières à la tradition orientale : d'abord la prière au Saint-Esprit (" Roi céleste, Paraclet... ") qui, dans le rite byzantin, précède toute action liturgique, voire, plus secrètement, tout effort de réfexion et de témoignage. Célébration du Souffle immense qui nous communique une vie ressuscitée. Enfin, la " prière de saint Ephrem " : elle ponctue les offices du grand Carême et résume les sens du combat intérieur, fait de confiance, d'humilité, de respect des autres. Ces lectures sont inséparablement théologiques et spirituelles. Elles voudraient suggérer à quel point le christianisme, au-delà des ruines, redevient jeune, de toute la jeunesse de l'Esprit.

11/1996

ActuaLitté

Policiers

Leslie

Entraîné par un engrenage invisible, un drame aux tournures inattendues voit le jour à travers l'histoire de Leslie. Préparez-vous à une intrigue des plus psychotiques ! Un prince charmant, une histoire hors du commun, sans routine ni problèmes d'argent, pétrie d'un amour inconditionnel, voilà à quoi rêve Leslie, une jeune femme fantasque et hypersensible. Pourtant, la réalité la ramène immanquablement à son petit appartement en rez-de-chaussée dans lequel elle vit désespérément seule. Son unique connaissance est Annabelle, une voisine hors du commun, qui la soutient et lui tend la main vers une vie meilleure. Ses seules sorties sont liées à son petit job de distributrice de journaux, auquel elle s'accroche et qu'elle effectue avec grand soin... C'est lors de l'une de ses tournées qu'elle fait la rencontre de la mystérieuse Dame de thé... Le miroir de son âme ?

06/2021

ActuaLitté

Théâtre

La Tour de Nesle

La Tour de Nesle apparaît comme le miroir, grossissant et déformant, dans lequel se reflète la société de 1832. Ce corps social se compose de trois groupes distincts : le pouvoir, le peuple, ainsi qu'un tiers état plus insaisissable. Le pouvoir est représenté par Marguerite de Bourgogne, car le roi n'apparaît que brièvement. Autour d'elle se pressent le ministre Marigny et les courtisans, ainsi que les instruments de ses crimes (Orsini, Landry) ; ceux qui appartiennent à la sphère du pouvoir regardent de haut ce peuple, traité, dans la première scène, comme un choeur qui annonce la tonalité sinistre du drame, auquel il assiste sans pouvoir d'intervention. En marge se meuvent des êtres en porte à faux qui méprisent autant les privilégiés que le peuple : ce sont Buridan ou Philippe et Gaultier d'Aulnay, qui sont de naissance inconnue ou mystérieuse et portent des noms empruntés ; ils recherchent le pouvoir ou l'amour, et plus profondément une forme d'intégration à une société qui les a exclus. Quant à l'action de la pièce elle-même, la libido mortifère de Marguerite dans laquelle elle se réfugie afin d'oublier sa maternité criminelle, elle a pour conséquence le meurtre des amants, impliquant inceste et infanticides réels, puisque le destin donne pour amants à Marguerite ses propres fils.

10/2014

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté