Recherche

La première gorgée de bière. Et autres plaisirs minuscules, récits

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Stanislas du premier roman

Créé en 2016 par Le Livre sur la Place et Groupama, le Prix Stanislas du premier roman récompense le talent d’un auteur d’un premier roman publié à la rentrée de septembre. Dix ouvrages de la rentrée littéraire sont sélectionnés au cours de l'été, le nom du lauréat est connu à la fin de celui-ci, avant que la récompense ne soit remise au cours du Livre sur la Place.

ActuaLitté

Dossier

10 autrices racontent leur première fois...

Muse, recherches acharnées ou nonchalance virtuose, l’inspiration reste le grand secret de la création. Mais dans quelles circonstances le premier pas vers l’écriture s’est-il opéré ? Comment ont-elles su qu’elles entamaient leur premier véritable livre, celui qui serait mené à terme ? 

ActuaLitté

Dossier

La librairie et le Label Lir : les raisons de la colère

Une étude réalisée conjointement par le ministère de la Culture et de la Communication, le Syndicat de la librairie française et le Syndicat national de l’édition, le rapport de la mission « Livre 2010 » et celui d’Antoine Gallimard, remis au cours de l’année 2007, ont souligné la fragilité de la situation économique des librairies indépendantes et préconisé de faire du maintien et du développement de ces entreprises une des priorités de la politique du livre. 

ActuaLitté

Dossier

Albums, romans : une sélection de 20 livres jeunesse pour Noël 2020

La crise sanitaire a contraint les librairies à fermer leurs portes depuis fin octobre dernier. Mais l’envie de lire est toujours là, car les livres sont le meilleur moyen de s’évader, d’apprendre, de se cultiver, de réfléchir, de rire aussi, à tous les âges et en famille.

ActuaLitté

Dossier

DC Comics, la place forte de Batman, Superman et la Ligue des Justiciers

Batman, Superman, Wonder Woman, Green Lantern, Aquaman, et les vilains Harley Quinn, Lex Luthor, Ra's al Ghul ou encore le Joker... La galerie des personnages de DC Comics donne le vertige tant les identités sont fortes et les profils variés : la maison d'édition américaine, créée en 1934 par Malcolm Wheeler-Nicholson, un ancien militaire, n'était pourtant pas spécialisée dans les super-héros à ses débuts.

ActuaLitté

Dossier

Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil 2017

Le livre jeunesse représente en France 364 M€ de chi re d’affaires, sur l’année 2016, soit +5,2 % de croissance par rapport à l’an passé, et un total de 13,5 % de parts de marché, sur l’ensemble du secteur du livre. Avec 77 M d’exemplaires vendus, on en conclut qu’un livre sur 5 vendu est un livre jeunesse. Depuis 2000, la production de titres jeunesse à l’unité a doublé : 8 350 en 2000 contre 16 521 en 2016.

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

La première gorgée de bière. Et autres plaisirs minuscules, récits

C'est facile, d'écosser les petits pois. Une pression du pouce sur la fente de la gousse et elle s'ouvre, docile, offerte. Quelques-unes, moins mûres, sont plus réticentes - une incision de l'ongle de l'index permet alors de déchirer le vert, et de sentir la mouillure et la chair dense, juste sous la peau faussement parcheminée. Après, on fait glisser les boules d'un seul doigt. La dernière est si minuscule. Parfois, on a envie de la croquer. Ce n'est pas bon, un peu amer, mais frais comme la cuisine de onze heures, cuisine de l'eau froide, des légumes épluchés - tout près, contre l'évier, quelques carottes nues brillent sur un torchon, finissent de sécher. Alors on parle à petits coups, et là aussi la musique des mots semble venir de l'intérieur, paisible, familière. On parle de travail, de projets, de fatigue - pas de psychologie.

01/2008

ActuaLitté

Littérature française

La première gorgée de bière. Et autres plaisirs minuscules

"C'est facile, d'écosser les petits pois. Une pression du pouce sur la fente de la gousse et elle s'ouvre, docile, offerte. Quelques-unes, moins mûres, sont plus réticentes - une incision de l'ongle de l'index permet alors de déchirer le vert, et de sentir la mouillure et la chair dense, juste sous la peau faussement parcheminée. Après, on fait glisser les boules d'un seul doigt. La dernière est si minuscule. Parfois, on a envie de la croquer. Ce n'est pas bon, un peu amer, mais frais comme la cuisine de onze heures, cuisine de l'eau froide, des légumes épluchés - tout près, contre l'évier, quelques carottes nues brillent sur un torchon, finissent de sécher. Alors on parle à petits coups, et là aussi la musique des mots semble venir de l'intérieur, paisible, familière. On parle de travail, de projets, de fatigue - pas de psychologie".

05/2017

ActuaLitté

Science-fiction

Nouvelles de poche. 528 récits minuscules

528 récits minuscules. Andrevon ne fait pas de jaloux ! Les intégristes de tous poils, et pas seulement les barbus, sont les cibles privilégiées de cet éternel pourfendeur de la bêtise ordinaire, du conformisme social, religieux ou sexuel. Emmené par un goût de la provocation poétique hérité des Surréalistes, il puise dans l'imaginaire de la SF, son domaine de toujours, pour composer ces 528 cocktails détonnants.
Vous vous croyez à l'abri ? Détrompez-vous, il y en a forcément un qui vous est destiné. A vous de le trouver... avant qu'il ne vous trouve ! Un tour de force quasi oulipien : une phrase par nouvelle. Extraits : "Ce n'est qu'une fois prouvée par l'exemple la possibilité d'effectuer la traversée Le Havre-New York en autocar que les gouvernements concernés commencèrent à évoquer, et encore du bout des lèvres, la réalité des changements climatiques".
"Le conclave mondial des mollahs bute encore sur la question de savoir s'il faut ou non contraindre les femmes à barbe au port du hidjab". "Comme il était prévisible, la rumeur concernant la découverte, dans un site archéologique douteux des environs de Bethléem, du crâne de Jésus-Christ enfant, s'est dégonflée aussi vite qu'elle s'était répandue".

03/2012

ActuaLitté

Littérature française

Le premier arbre . Et autres récits qui cachent la forêt

Nous vivons à l'intérieur d'une forêt de légendes. En voici quelques-unes, les plus belles, les plus insolites, que Valère-Marie Marchand redessine pour nous. Des fables sous le signe du "merveilleux scientifique" et de l'écologie intérieure. Des contes où nature et surnaturel revisitent notre histoire. De I'Archaeopteris - le premier arbuste qui poussa sur la Terre - à l'arbre arc-en-ciel, de l'olivier de saint Augustin au figuier stérile de l'Evangile, du Rameau d'or de Virgile au pommier sauvage d'Henry David Thoreau, tout un imaginaire végétal se révèle ici, de la racine à la feuille. Cette féerie bucolique dévoile au lecteur des arborescences secrètes, bizarres, époustouflantes. Après ce livre, vous ne regarderez plus aucun arbre de la même façon.

06/2018

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Entrées libres

"En écrivant L'Envol, comme une longue lettre qu'il m'adressait sans me connaître, Philippe a donné un sens à des images qui attendent tout des autres. Même la rencontre d'un ami qui continue d'écrire des livres qui, eux aussi, attendent tout des autres. Des livres qui veulent dire Entrée libre". Jean-Michel Folon Ce recueil rassemble pour la première fois trois nouvelles publiées sous les couleurs des Éditions du Rocher, l'éditeur qui a découvert Philippe Delerm et l'a accompagné pendant les quinze premières années de sa vie littéraire. Les deux premières ont pour cadre le Tarn et Garonne, où il a toutes ses racines. La troisième, Panier de fruits, est une satire de la notoriété d'autant plus savoureuse qu'elle a été rédigée bien avant la publication de La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules.

04/2018

ActuaLitté

Littérature étrangère

La métamorphose. Et autres récits

La Métamorphose révèle une vérité méconnue, les conventions disparaissent, les masques tombent. Le récit qui porte ce titre est un des plus pathétiques et des plus violents que Kafka ait écrits ; les effets en sont soulignés à l'encre rouge, les péripéties ébranlent les nerfs du lecteur. C'est l'histoire, «excessivement répugnante», dit l'auteur, d'un homme qui se réveille changé en cancrelat. Cette transformation est un châtiment imaginaire que Kafka s'inflige. Et son personnage est celui qui ne peut plus aimer, ni être aimé : le conflit qui se déroule dans une famille bourgeoise prend une ampleur mythique. Seuls quelques éléments comiques ou grotesques permettent de libérer de l'oppression du cauchemar.

12/1985

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté