Recherche

La peur derrière la porte

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Le Prix “Envoyé par La Poste”

Créé par la Fondation d’entreprise La Poste, le prix « Envoyé par La Poste » récompense un manuscrit (roman ou récit) adressé par courrier, sans recommandation particulière, à un éditeur qui décèle, avec son comité de lecture, un talent d’écriture et qui décide de le publier.

ActuaLitté

Dossier

DC Comics, la place forte de Batman, Superman et la Ligue des Justiciers

Batman, Superman, Wonder Woman, Green Lantern, Aquaman, et les vilains Harley Quinn, Lex Luthor, Ra's al Ghul ou encore le Joker... La galerie des personnages de DC Comics donne le vertige tant les identités sont fortes et les profils variés : la maison d'édition américaine, créée en 1934 par Malcolm Wheeler-Nicholson, un ancien militaire, n'était pourtant pas spécialisée dans les super-héros à ses débuts.

ActuaLitté

Dossier

Le Salon Livre Paris 2019, l'Europe Porte de Versailles

Le salon du livre de Paris, le bien nommé Livre Paris, prendra encore une fois ses quartiers Porte de Versailles, du 15 au 18 mars 2019. Organisé par le Syndicat national de l'édition et Reed Expositions, ce salon du livre, un des plus importants de France, a centré sa programmation sur l'Europe pour sa 39e édition.

ActuaLitté

Dossier

Dix poètes pour entretenir le goût de la poésie

Du 7 au 23 mars, le Printemps des poètes ouvre le bal aux vers, en vers, et contre tout. Parce que le goût pour la poésie dépasse amplement le seul plaisir solitaire d’une lecture intime, voici neuf auteurs à redécouvrir, neuf textes, traduits ou en français, dont les échos restent puissants aujourd’hui encore. 

ActuaLitté

Dossier

Vois Lis, Voix Là : le podcast de ActuaLitté

Avec le développement fulgurant du livre lu, c’est toute une dimension audio qui se développe désormais dans le monde du livre. Ce qui devait pousser la rédaction à diversifier ses approches, avec la création d’un podcast dédié. Des livres, des auteurs, des lectures, des chroniques, et bien d’autres choses encore.

ActuaLitté

Dossier

Salon du livre de Paris 2018 : Young Adult, polar et auteurs

La dernière édition du salon Livre Paris, qui se tient porte de Versailles, a fermé ses portes le 19 mars. Une édition qui avait débuté sur une vive polémique autour de la rémunération des auteurs, et qui se conclut sur le froid glacial qui a régné durant la manifestation.

ActuaLitté le soulignait : de #PayeTonAuteur, on passe à #PayeTonChauffage. Mais heureusement, quelques beaux moments étaient au rendez-vous. De celles qui parviennent même à vous réchauffer le coeur, quand le corps est transi. #Gniarfffff

Extraits

ActuaLitté

Policiers

La peur derrière la porte

Les histoires de Pierre Bellemare sont impérissables. A la lecture de ses livres, sa voix, celle du plus grand de nos conteurs, nous remonte en mémoire, brillante, puissante, agissant sur nos angoisses avec une efficacité rare. Dans La peur derrière la porte Pierre Bellemare nous fait encore et toujours trembler avec des dizaines d'histoires, toutes véridiques, toutes terribles, recueillies parmi les grands faits divers et les archives criminelles du monde entier. Des histoires d'hommes et de femmes au destin tranquille, qui pourraient être nos voisins, parfois même nos amis, et qui basculent soudain dans l'horreur, dans l'inimaginable pour des actes qui nous font froid dans le dos. La peur derrière la porte, des histoires éternelles

06/2019

ActuaLitté

Littérature française

Derrière la porte

Les yeux embués, le coeur battant, les doigts qui courent sur le clavier, ainsi est né sans le vouloir ce livre que vous tenez. Rédigé dans le noir, jamais je n'aurais imaginé que je confierais mon histoire. Partager cette souffrance, c'est dénoncer un mal qui ronge notre société dans une étendue incroyable. La violence conjugale n'est pas ce que vous croyez. C'est bien plus que des coups portés.

11/2015

ActuaLitté

Littérature étrangère

Derrière la porte

Angleterre, 1922. La guerre a laissé un monde sans hommes. Frances, vingt-six ans, promise à un avenir de vieille fille revêche, habite une grande maison dans une banlieue paisible de Londres avec sa mère. Pour payer leurs dettes, elles doivent sous-louer un étage. L'arrivée de Lilian et de Leonard Barber, tout juste mariés, va bousculer leurs habitudes mais aussi leur sens des convenances. Frances découvre, inquiète et fascinée, le mode de vie des nouveaux arrivants : rires, éclats de voix, musique du gramophone fusent à tous les étages. Une relation inattendue entre Frances et Lilian va bouleverser l'harmonie qui régnait dans la maison. Dans les bras de Lil, Frances découvre des plaisirs qu'elle croyait interdits, et les deux jeunes femmes songent bientôt à tout quitter pour vivre ensemble. Mais lorsque Lil découvre qu'elle est enceinte... Sarah Waters revisite les codes du roman de classe cher à la tradition britannique et dépeint un Londres en pleine tourmente dans un mélodrame sensuel et envoûtant.

04/2015

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Derrière la porte

Mademoiselle, c'est l'heure de dîner. Voulez-vous vous joindre à moi ? "Mademoiselle, c'est l'heure de dîner. Voulez-vous vous joindre à moi ? " Un papa appelle sa fille pour manger. Rien d'exceptionnel... Mais on est tout de suite intrigué par le ton du papa qui vouvoie sa fille et l'invite à table comme une adulte inconnue. On comprend vite que la demoiselle est punie. Du coup, elle prend un malin plaisir à tenir tête (derrière la porte de sa chambre) à son père. Telle une princesse prisonnière, elle dit non. Tel un roi qui a préparé une bonne pizza, il l'invite à ouvrir la porte de sa chambre et partager le repas. Bientôt la garde tombe... La princesse sort de son château... Mais ils n'avaient pas tout prévu !

11/2021

ActuaLitté

Santé, diététique, beauté

Derrière la porte

"Derrière la porte" est un récit de vie sous forme de confidences, un tête à tête avec le lecteur. L'auteure y décrit le choc, le violences des gestes et l'incompréhension. A travers ses mots de l'enfance se dévoilent l'horreur et la peur. Puis la mort s'installe, lente, insidieuse et sournoise. Elle s'agrippe et s'agglutine. Un chemin vers une condamnation à perpétuité. Dans la seconde partie l'auteure évoque le temps que d'aucuns nomment déni. Un temps en suspens, pour oublier le passé, la mise en cage des souvenirs, un processus de survie. "Survivre, c'est comme des soins palliatifs que l'on s'octroie en attendant la mort." Dans ce temps suspendu, chaque jour devient un combat pour survivre. "Un monde lugubre, sinistre et douloureux qui m'apostrophe sans répit. Un monde qui réclame sa rente à coups de hache." Drogue, alcool sont autant de palliatifs aux pensées morbides. "La fosse aux souvenirs" est là, présence obsédante. La troisième partie ouvre la porte d'une renaissance et les repères d'une enfance bafouée volent en éclat. Des vérités explosent en pleine face. L'auteure nous interpelle ainsi sur les conséquence de l'inceste pour l'enfant devenu adulte. Les déséquilibres identitaires et relationnels, les tourments liés à la sexualité, son hypersexualité par exemple. Un cheminement vers la restauration de son identité se dévoile peu à peu. Révélant sans tabou son homosexualité cette quête se poursuit malgré son manque d'estime et son absence de racines. C'est alors que commence son parcours militant contre l'inceste. Durant dix huit mois son engagement la conduit à lutter contre l'aveuglement sur les méfaits de l'inceste, chez les politiques, les acteurs sociaux, les journalistes... Ce combat la conduira au fond du gouffre, ravagée par l'assaut barbare des souvenirs sans cesse ravivés. Elle comprend alors qu'il lui faut du temps pour, à son tour, reconstruire l'édifice dévasté de son histoire. Pour renaître.

01/2019

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Derrière la porte

«J'ai souvent été malheureux, dans ma vie : enfant, adolescent, homme fait, j'ai souvent, comme on dit, touché le fond du désespoir. Et toutefois, dans mon souvenir, il y a peu d'époques aussi noires que les mois d'octobre 1929 à juin 1930, où j'étais en première année de lycée. Les années, depuis lors, ont passé en vain, au bout du compte : elles n'ont pas réussi à apaiser une douleur qui m'est restée, intacte, une blessure secrète, qui saigne en secret. Guérir ? M'en délivrer ? Je sais bien, désormais, que c'est impossible. Si donc j'en parle maintenant, c'est dans le seul espoir de comprendre et de faire comprendre. Je ne suis en quête de rien d'autre.».

11/1991

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté